* Serie A (ITA) *

Serie A - 38ème j. | Les notes de Juventus - Roma (1-3)

Homme du match: Perotti (8): Durant le match, on l'observe dans toutes les zones du terrain, en défense comme en attaque. Il ne compte pas ses efforts et il offre à ses coéquipiers deux buts et une passe décisive dans sa superbe prestation du soir. Il est remplacé par Kluivert à la 73ème minute

Juventus (4-3-3)

Szczesny (5,5): malgré les trois buts encaissés et la défaite de son équipe, il réalise plusieurs parades qui auraient pu aggraver davantage le score. Pinsoglio le remplace à la 72ème minute

Danilo (4,5): le brésilien, malgré de puissantes montées dans son couloir, subit un match difficile et concède un pénalty, plutôt généreux. Il se rend disponible sur son côté mais les offensives avec Bernardeschi n'ont pas été très dangereuses

Rugani (4): le match commence bien pour lui avec la réalisation de bonnes interventions. Mais rapidement il fait une erreur sur l'égalisation de la Roma où il se fait devancer par Kalinic sur un corner à la 23ème minute. On le voit aussi dans la difficulté lors des occasions des Giallorossi notamment lors du début de la seconde période

Bonucci (4,5): le défenseur capitaine est moins en vue que son compère de la défense centrale par manque de sollicitation mais lorsqu'il touche le ballon il ne dégage pas de sérénité et ses relances ont manqué de précision parfois. Il est remplacé par Demiral à la  51ème minute

Frabotta (5,5): prestation satisfaisante du latéral de la juventus qui n'a pas ménagé son ouvrage que se soit en défense ou en se portant vers l'avant. Il combina beaucoup avec Matuidi et Zanimachia et sollicita les buts de l'AS Roma. Il aura connu des difficultés pour essayer d'endiguer les montées de Zappacosta, son adversaire du soir

Muratore (6,5): Il a beaucoup rassuré sa défense par son gros volume de jeu et l'abattage de son travail sur le terrain. Il aura tenté de gêner ses adversaires et a glané des ballons durant tout le match. Toutes les phases de jeu de son équipe sont passées, à un moment donné, par lui. Il a été incontournable

Rabiot (6): Plutôt imprécis dans les petits espaces, il réalise un travail davantage plus intéressant dans sa projection vers l'avant. Il effectue plusieurs feintes de corps ainsi que des montées vers la surface adverse pour amorcer des offensives pour son équipe. Il offre, par une belle déviation sur corner, un but à Higuain. Il est remplacé par Ramsey à la 51ème minute

Matuidi (5): pas avare d'efforts, le champion du monde a cependant eu du déchet aux abords de la surface de réparation des romains. Mais il réalise une prestation sérieuse où il se rend disponible pour ses coéquipiers

Bernardeschi (4,5): Rapidement, il se met en évidence par des appels et des incursions dans la surface des rouges et jaunes. Il tire d'ailleurs le corner qui conduit au but de l'ouverture du score turinoise. Mais il s'éteint au fil du match, devenant totalement inoffensif. Il est remplacé par Olivieri à la 72ème minute

Higuain (6): l'argentin se signale dans le match pour l'ouverture du score en inscrivant un but de renard après la déviation de Rabiot. Il se met à deux ou trois reprise en situation de frapper même si ça ne procure aucun vrai danger. Il est remplacé par Vrioni à la 79ème minute

Zanimacchia (4): le milieu offensif de la juve se sera trop peu mis en évidence durant la rencontre qu'il jouera dans son intégralité

Roma (3-4-3)

Fuzato (5): malgré les occasions de la juve pendant la rencontre, le portier romain ne réalise aucun arrêt extraordinaire. Il rend juste une copie d'un match sérieux ou il restera, tout le match, vigilant

Fazio (6): le défenseur joue une rencontre sérieuse ou il enchaine les bonnes interventions et les relances justes et propres

Smalling (7): le défenseur anglais réalise une prestation de très bonne facture. Vigilant, impérial dans ses interventions et ses relances et d'une sérénité à toute épreuve, il s'est montré comme le véritable leader de la défense de la Roma

Ibanez (5): il a été le défenseur des romains le moins à son aise. Bernadeschi et Danilo lui posent des soucis en début de match mais il finit par imposer sa solidité avec des fautes rugueuses sur les offensifs turinois. Fautif, à l'image de toute la défense romaine, sur l'ouverture du score turinoise, il fait, dans l'ensemble une prestation moyenne. Il est remplacé par Juan Jesus à la 56ème minute

Zappacosta (7): il aura été très remuant dans la partie par ses appels sur son côté et ses offensives multiples dans son couloir. Il emmène de nombreuses fois le danger vers les buts de Turin par des centres, des tirs ou des passes judicieuses. Défensivement juste et serein, il sauve plusieurs fois son équipe et cadenasse Zanimacchia pendant toute la partie

Cristante (6,5): le milieu a été disponible et précieux pour son équipe. Il renforce sa défense et écarte deux ou trois ballons dangereux, participant grandement à éviter d'autres buts de la juve. Moins en vue cependant offensivement même si il a beaucoup combiné dans le milieu de terrain. Il cède sa place à Santon à la 51ème minute

Villar (5,5): Durant l'ensemble du match, on le voit très peu mais lorsqu'il touche le ballon il montre sa technique et sa vélocité, créant des éclats dans ses enchainements. Il parvient même à se tenir dangereux en seconde période

Calafiori (6,5): moins en vue que son homologue du côté droit zappacosta, il rend une copie plus que satisfaisante en posant des problèmes à Danilo et la défense centrale de la juventus. Il marque d'une superbe volée du pied droit mais le but est refusé. Il provoque le pénalty transformé par Perotti. Il est remplacé par Peres à la 60ème minute

Zaniolo (7): imprécis dans ses premières prises de balle, il rentre crescendo dans le match en jouant avec plus de justesse et devient un élément incontournable des offensives romaines. Intenable en seconde période, il gratifie son équipe d'une superbe percée dans le milieu de Turin et d'une passe décisive pour le deuxième but de Perotti. Pourtant à son summum dans la rencontre, il demande le changement à 73ème minute et est remplacé par Under

Perotti (8): voir ci-dessus

Kalinic (5,5): auteur de l'égalisation sur corner, l'attaquant se distingue lors de trois occasions dont la dernière partira très haut au dessus de la cage turinoise. Il aurait pu marquer un doublé suite à un magnifique enchainement que Szczesny détourne d'un arrêt ferme sous la transversale

 

 

 

 

 

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer