Série A – 37ème j. | Les notes de Naples – Inter Milan (4-1)

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

L’Homme du match : Callejon (7,5) : Aussi doué en travailleur de l’ombre que dans les derniers gestes, il est l’artisan de la montée en puissance de l’équipe au fil du match, assurant tous les relais de manière millimétrée, et délivrant notamment un caviar sur la tête de Mertens pour le 2ème But. Joueur indispensable !

NAPLES (4-4-2)

Kamezis (6,5) : A l’image de la solidité de toute la formation Napolitaine, il a été à la hauteur, serein et percutant dans ses interventions.

Malcuit (7,5) : Omniprésent et avec une énergie à donner la migraine, il a participé à tous les bons coups, tout en restant imperturbable sur son côté. Grosse prestation

Albiol (6) :  Costaud en défense, il souffre parfois un peu de la comparaison avec l’ogre Koulibaly, car il a quelques déchets encore dans son jeu. Mais il a fait le job !

Koulibaly (7,5) : Ce défenseur est probablement dans le Top 3 mondial et il l’a encore prouvé ce soir, il est de partout et surtout son intelligence d’anticipation lui permet de sauver de manière incroyable de la tête un ballon qui filait dans le but à la 70ème. Un monument.

Ghoulam (6,5) : Souvent dans le bon tempo, il a une lecture du jeu qui permet de trouver des solutions régulièrement en utilisant soit ses placements soit ses transmissions. Précieux

Allan (7) : Présent au duel et très pertinent dans ses choix, il a été, comme les autres napolitains, excellent.

Fabian Ruiz (7,5) : Plutôt discret en première période, il a ensuite explosé jusqu’à s’offrir un doublé serein et presque déroutant de facilité en 8 minutes.

Zielinski (7) : Quel but ! Un bijou qui a lancé les hostilités pour un Inter de Milan totalement dépassé. Il a ensuite été assez discret en seconde période.

Milik (5,5) : Le moins en vue ce soir, on a parfois eu l’impression que les ballons passaient autour de lui sans qu’il soit particulièrement concerné. Peut-être avait-il un peu déjà la tête à la suite, mais il a tout de même été précis lorsqu’il a été sollicité

Mertens (7) : Buteur, remuant et constamment prêt à semer le danger sur la surface milanaise, il a été très utile ce soir

INTER MILAN (4-2-3-1)

Handanovic (4,5) : On ne peut pas l’accabler, il a même réussi 1 ou 2 arrêts ce soir, mais globalement un peu passif tout de même sur ce match.

Asamoah (4,5) : Plutôt sérieux pendant 50 minutes, il a lui aussi été moins bon ensuite, ayant donné l’impression d’un peu baisser les bras au 3ème but.

Skriniar (5,5) : Le défenseur le plus concerné ce soir, il n’a certes pas échappé aux foudres du Napoli qui était plus fort ce soir, mais il a souvent été celui de la dernière intervention, et a évité un naufrage encore plus difficile pour l’Inter

Miranda (3,5) : Allo, on coule , le pauvre Miranda a souvent regardé les maillots bleus ciel lui échapper et n’a pu lutter, comme tétanisé par la vitesse et les enchaînements adverses. Pas dans le coup du tout !

D’Ambrosio (5,5) : Un des meilleurs intéristes ce soir pendant 65 minutes, souvent où il faut quand il faut, il a alterné les interventions précieuses en défense et les chevauchées intéressantes vers l’avant. Dommage qu’il n’ait pas pris sa chance seul devant le portier adverse à la 65e, et qu’il ait un peu sombré avec les autres sur la fin, étonnamment passif sur le 4ème But.

Brozovic (5) : Relativement actif dans l’entrejeu, il a fourni pas mal de ballons intéressants et a paru sérieux dans ces anticipations défensives. Mais il lui a manqué un peu d’audace pour une prestation aboutie.

Gagliardini (4)  : Quasi inexistant dans le jeu de l’Inter, il n’a pas eu l’apport qu’on attend d’un milieu placé en relayeur. Il a été sorti logiquement assez tôt en seconde période

Perisic (3,5) : Quand on connaît son potentiel, on ne peut qu’être dépité par une prestation aussi fade. Rien de bon !

Nainggolan (3,5) : Aussi fantomatique que Perisic, la clé du match était probablement là, les 2 joueurs sensés tirer vers le haut cette équipe intériste ont été en dessous de tout ce soir.

Politano (4) : Dans une équipe de l’Inter totalement effacé dès la 15ème minute, il a sombré en ne parvenant jamais à créer une once de décalage ou de solution pour les siens. Remplacé dès la pause par Icardi qui a eu le mérite d’être très remuant.

Martinez (5) : Pas le genre de match où il pouvait se régaler, il a néanmoins essayé de gêner utilement la défense napolitaine notamment en première période. Pas à rougir compte tenu de la prestations des autres offensifs milanais, à l’exception d’un Icardi à la hauteur.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.