Accueil * Serie A (ITA) * Serie A – 35ème j. | Les notes de Napoli – Cagliari...

Serie A – 35ème j. | Les notes de Napoli – Cagliari (2-1)

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match: Mertens (6.5): l’enjeu du match est presque inexistant, et la victoire anecdotique. Cependant le Belge est l’un des seuls à ne pas économiser ses forces, et ce dès le début du match. Si ses tirs sont parfois trop forcés, ses ouvertures en direction de ses coéquipiers sont intéressantes et il ne compte jamais ses efforts. Son travail paye, et c’est lui qui égalisera en fin de match. Grâce à son but et à un pénalty transformé par Lorenzo Insigne, les Napolitains assurent définitivement leur seconde place au classement.

Napoli (4-4-2) 

Meret (5.5): surpris sur le but du 1-0, il n’aura pas vraiment à intervenir durant le reste de la partie.

Ghoulam (6): s’il n’est pas embêté par l’adversaire en première mi-temps, il a tout de même un peu plus de mal à contenir Barella à l’occasion du but. Cependant, sa bonne lecture de jeu lui permet de bien trouver ses coéquipiers et c’est d’ailleurs lui qui lance Mertens vers le but, permettant ainsi aux napolitains d’égaliser.

Koulibaly (5.5): coupable sur le but sarde, il intervient tout de même à quelques reprises pour empêcher ses adversaires de progresser.

Albiol (5.5): au vu du peu de danger apporté par Cagliari en première période, il passe une soirée plutôt tranquille. Cependant, il est lui aussi absent sur le but de Pavoletti.

Hysaj (5.5): lui non plus n’a pas à faire face à un grand danger, mais réalise tout de même un match correcte. On pourrait lui reprocher son manque d’impact en phase offensive.

Younes (6): sa première mi-temps est intéressante: il combine bien avec ses partenaires et parvient à conserver le ballon malgré une défense adverse bien regroupée. Cependant, il n’amène pas de danger concret et sera remplacé par Milik dès la 65ème minute. Le Polonais tente de se faire remarquer avec deux frappes puissantes, sans succès.

Zielinski (6.5): certainement l’un des plus efficaces côté Napoli, il fait preuve d’une excellente lecture de jeu pour servir au mieux ses partenaires. De plus, ses bons mouvements lui permettent toujours de se libérer et d’offrir ainsi une solution à ses coéquipiers.

Allan (5.5): avec un milieu de terrain sarde totalement passif, le Brésilien n’a pas eu l’occasion de montrer ce qu’il sait mieux faire: ratisser les ballons et freiner la construction du jeu adverse. Après quelques frappes forcées pour tenter de réveiller les siens, il laisse sa place à Fabian Ruiz (60′), qui effectuera une bonne entrée.

Verdi (5.5): ce soir, Verdi avait l’occasion de se mettre en valeur, lui qui n’a été que très peu utilisé par Ancelotti cette saison. Cependant, il se retrouve souvent prisonnier de la défense compacte des Sardes et malgré un match plutôt satisfaisant en terme de récupération de balle et d’effort fourni, il n’amène que peu de danger. Il sera remplacé par Callejon à la 60ème minute, qui n’apportera rien de plus.

Insigne (6): il tente de mettre la pagaille dans la défense adverse en première période avec de très bonnes idées mais également avec un manque cruel de précision dans le dernier geste. Il s’éteint ensuite en seconde mi-temps, avant de transformer un pénalty en toute fin de match permettant à son équipe de remporter les trois points.

Mertens (6.5):  voire ci-dessus.

Cagliari (4-3-1-2) 

Cragno (6.5): complètement battu sur l’égalisation de Mertens, il ne peut rien sur le pénalty. Cependant, le gardien sarde n’a pas démérité et ses nombreuses parades ont permis à son équipe de croire jusqu’au bout en la victoire.

Cacciatore (5.5): il alterne le bon et le moins bon. Lors de la seconde période, il sauve les siens d’un but tout fait et parvient à récupérer le ballon quelques fois. Cependant, c’est lui qui concède en toute fin de match le pénalty qui permettra aux napolitains de mener au score et de remporter le match.

Ceppitelli (6): grâce à un bon placement et à une bonne lecture de jeu, il parvient plutôt bien à contenir Insigne qui n’économise pourtant pas ses forces.

Romagna (6): avec son coéquipier Ceppitelli, il organise tout le bloc défensif sarde et oblige les napolitains à la frappe lointaine en première période. Il parvient à totalement enfermer les attaquants adverse dans la surface et facilite le travail de son gardien tout au long de la première période.

Lykogiannis (5.5): s’il a un peu de mal à contenir les assauts adverses en première période, c’est en seconde qu’il progresse nettement. S’il n’est pas particulièrement brillant, il offre toutefois un travail satisfaisant.

Deiola (5.5): à l’image de ses coéquipiers, il ne parvient pas à exister en première période. Ce n’est qu’à la reprise qu’il parviendra à démarrer une action intéressante qui occasionnera le premier but de la partie. Il laisse sa place à Padoin à la 69ème minute.

Cigarini (6): peut-être le plus actif côté Sarde, malgré l’inertie générale en première période. Il tente de trouver ses coéquipiers à plusieurs reprises et de construire le jeu. Ce n’est qu’en deuxième partie de match que ses partenaires parviendront à suivre ses mouvements.

Ionita (5.5): lui aussi inexistant en première période, il parviendra ensuite à effectuer un bon travail de récupération. Il laissera les siens à dix en toute fin de match, exclu pour protestations.

Barella (6): le jeune italien prometteur aura eu du mal à se faire valoir. Ce n’est qu’en seconde période qu’il parvient à démarrer des actions intéressantes, dont une talonnade bien sentie pour Pavoletti qui signera l’ouverture du score.

Pavoletti (5.5): le joueur a du mal à être servi tout au long du match. De plus, il ne suit pas vraiment les quelques mouvements hasardés par ses coéquipiers. Malgré tout, c’est lui qui ouvre le score en seconde période, profitant d’un très beau service de Barella et d’un moment d’absence de la défense napolitaine. Il laissera sa place à la 88ème à Pisacane.

Cerri (5): généreux dans l’effort, il descend très bas pour tenter de construire le jeu. Toutefois, il fait de nombreux mauvais choix et met bien trop d’agressivité dans ses interventions. Il est remplacé à la 74ème minute par Joao Pedro.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Loading...