Serie A – 35ème j. | Les notes de Fiorentina – Napoli (3-0)

- Tour d'horizon du football sur Twitter - Continuez vers le bas pour l'article -

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Giovanni Simeone (8) : Héros de ce match, le jeune argentin a été un véritable poison pour la défense napolitaine. Constamment dangereux dans la surface adverse, il a réussi à s’offrir un superbe triplé, d’abord en remportant son face-à-face avec Reina (34e), puis en poussant le ballon au fond des filets suite à un corner (62e), avant de conclure son récital en ajustant le gardien espagnol de près (90e+3).

ACF Fiorentina (4-4-2)

Sportiello (5) : Peu inquiété, il a passé une après-midi relativement tranquille et a capté les rares tentatives cadrées des attaquants adverses.

Biraghi (7) : Impérial défensivement et volontaire offensivement, le latéral italien a rendu une excellente copie ce soir. Il s’est rendu maître de son couloir gauche et a fait souffrir ses adversaires par son activité incessante.

Milenkovic (6) : Solide dans les duels, il a neutralisé plusieurs occasions adverses et a été logiquement récompensé par un clean sheet.

Pezzella (6,5) : Il assumé le rôle de patron de la défense florentine et s’est montré tout simplement intraitable ce soir. Auteur de nombreuses interceptions, il a également brillé par ses relances et sa sérénité.

Laurini (6) : Méconnu dans son pays d’origine, le français a réalisé une prestation très sérieuse sur le côté droit. Il a rarement été pris à défaut par Insigne et a soigné chacune de ses transmissions. Remplacé par Gaspar (non noté).

Badelj (5,5) : Le capitaine de la Fio a rendu une copie correcte au poste de sentinelle et a gratté beaucoup de ballons dans les pieds adverses. Il s’est néanmoins signalé par quelques pertes de balle évitables. Remplacé par Cristoforo (non noté).

Saponara (6) : Il a beaucoup apporté offensivement et a tenté de se projeter à chaque fois que la situation le permettait. Dommage qu’il ait manqué d’application dans le dernier geste. Remplacé par Eysseric (non noté).

Veretout (6,5) : Véritable métronome de son équipe, l’ancien stéphanois a réalisé un gros match au milieu de terrain. Il a orienté le jeu de son équipe tout au long de la rencontre et a réussi de nombreuses passes entre les lignes adverses.

Benassi (6) : Généreux et combatif, il a beaucoup couru et a réalisé un gros travail qui a considérablement perturbé ses adversaires. L’italien peut être satisfait de sa prestation.

Chiesa (5,5) : Très actif en première période, il s’est éteint par la suite et a semblé de plus en plus brouillon au fil de la rencontre. Toutefois, son association avec Simeone a fait des ravages dans les rangs napolitains.

Simeone (8) : Voir ci-dessus.

SC Napoli (4-3-3)

Reina (4) : Auteur de plusieurs parades, le gardien espagnol n’a malheureusement pas pu repousser l’échéance indéfiniment et a été contraint de s’incliner à trois reprises.

Rui (4) : Il a souvent été pris à défaut dans son couloir gauche et a souffert face aux offensives adverses, comme par exemple sur le dernier but de la rencontre où il se fait malmener par Simeone.

Albiol (4,5) : Alternant interventions décisives et relances approximatives, il a longtemps tenté de tenir la maison à lui seul mais a fini par sombrer à l’image de ses coéquipiers.

Koulibaly (2) : Triste soirée pour le joueur sénégalais, expulsé dès la septième minute de jeu suite à une faute grossière en tant que dernier défenseur. Sa maladresse a considérablement compliqué la tâche de ses coéquipiers.

Hysaj (5) : Il a globalement bien tenu son côté droit et a tenté d’aider ses coéquipiers en phase offensive, mais son apport est resté extrêmement limité.

Jorginho (non noté) Sacrifié par son entraîneur suite à l’exclusion de Koulibaly, il a ainsi rapidement cédé sa place à Tonelli (3,5). Le défenseur napolitain a passé une après-midi compliquée puisqu’il a été malmené par les attaquants florentins et s’est rendu coupable d’une erreur d’appréciation sur le premier but de la rencontre.

Allan (6,5) : Le milieu brésilien a été le seul joueur de son équipe à réussir son match. Il a affiché un volume de jeu impressionnant, récupérant de nombreux ballons et multipliant les courses pour défendre comme pour attaquer.

Hamsik (4) : Loin de son rayonnement habituel, il n’a pas eu beaucoup d’influence sur le jeu napolitain et a connu un déchet surprenant dans ses passes. Remplacé par Zielinski (non noté).

Callejon (3,5) : Méconnaissable, il a réalisé une première période catastrophique, perdant plusieurs ballons et collectionnant les mésententes avec ses coéquipiers. Il a semblé sortir la tête de l’eau juste après la mi-temps avant de retomber rapidement dans ses travers.

Insigne (4,5) : Le petit italien a tout tenté pour déstabiliser la défense florentine mais il a eu beaucoup de mal à exister face à ses adversaires directs et n’a finalement pas assez pesé sur la rencontre.

Mertens (4) : L’attaquant belge n’a pas eu le moindre ballon exploitable à se mettre sous la dent et n’a donc jamais réussi à se montrer dangereux, mis à part sur cette jolie volée du pied gauche stoppée par Sportiello (50e). Remplacé par Milik (non noté).

 

Antoine1708

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.