Serie A – 33ème j. | Les notes de Napoli – Atalanta (1-2)

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match: Zapata (7.5): très actif  en début de match, il se heurte à la très bonne défense de Koulibaly. Toutefois, il ne baisse pas les bras et se montre généreux lorsqu’il s’agit de reprendre le ballon. Il n’hésite pas non plus à repartir du bas pour construire le jeu. Mais c’est en seconde période qu’il est le plus intéressant: en véritable opportuniste, il profite d’un bon service de Hateboer pour pousser le ballon au fond des filets et relancer le match. Lorsqu’il se retrouve seul face à la défense bergamasque, il lit bien la situation et préfère servir Pasalic plutôt que de forcer le tir. La stratégie paie, et les Bergamasques mènent deux buts à un, rejoignant ainsi le Milan au classement.

Napoli (4-4-2) 

Ospina (5.5): après une première mi-temps tranquille, le gardien Colombien n’est pas parvenu à empêcher les deux buts adverses.

Hysaj (4.5): fragile défensivement, il laisse beaucoup trop d’espace dans son couloir et complique la tâche à ses coéquipiers.

Koulibaly (6.5): si sa prestation ne participe pas à changer le destin du match, elle est cependant solide et autoritaire.

Chiriches (non noté): sorti sur blessure, il est tout de suite remplacé par Luperto (6) qui réalise un match satisfaisant.

Malcuit (6): sa première mi-temps est excellente. Défensivement il tient bien Zapata et tente même de pousser les siens vers l’avant. C’est d’ailleurs un très bon mouvement de sa part qui lui permet de se libérer et de centrer en direction de Mertens qui ouvrira le score. Un peu éteint lors de la seconde période, il continue de lutter mais n’a pas le même impact.

Fabian Ruiz (5.5): intéressant défensivement avec ses quelques bons retours, il est cependant trop bien pris par la défense bergamasque pour parvenir à avoir une quelconque influence.

Zielinski (5): le Polonais n’a pas son impact habituel et ne parvient pas à faire le jeu de son équipe. Ses quelques bonnes ouvertures pour ses coéquipiers ne compensent pas ses nombreux mauvais choix. Il laisse sa place à Verdi à la 80ème.

Allan (6): grâce à ses habituelles interventions pleines d’autorité, il parvient à limiter la casse.

Callejon (4.5): beaucoup moins en vue ce soir, l’Espagnol ne parvient pas à faire la différence.

Milik (4.5): lui aussi totalement invisible, il ne profite pas des quelques situations qui lui sont offertes pour mettre son équipe à l’abri.

Mertens (6.5): très actif dès le début du match, il gâche une énorme occasion, se rendant coupable d’un mauvais choix face à Gollini. Cependant, il est le seul à proposer des solutions et à créer de vrais problèmes à la défense nerazzurra. Ses efforts finissent par payer puisque c’est lui qui ouvre le score, profitant d’un beau service de Malcuit. Il sera remplacé par Younes à la 77ème.

Atalanta (3-4-1-2) 

Gollini (6): sa bonne lecture de jeu lui permet d’effectuer des sorties bien senties. Sur le but, il est surpris par la déviation de son défenseur et ne peut pas intervenir.

Djimsiti (6): bien concentré défensivement, il effectue le travail demandé et limite les offensives napolitaines.

Mancini (4.5): en retard sur Mertens, il tente de sauver le ballon mais le dévie dans ses propres filets. Défensivement, il a du mal  à suivre le rythme et sera remplacé dès la 45ème minute par Palomino.

Masiello (6): pas dans le rythme, il se laisse avoir trop facilement en première mi-temps. Cependant, il réalise un sauvetage in extremis sur un but tout fait de Milik en début de seconde période.

Hateboer (6.5): à l’image de son équipe, il lutte sans cesse au milieu de terrain pour récupérer les ballons et se montre encore plus solide en seconde période. Après un une-deux avec Ilicic, il lance Zapata vers le but pour l’égalisation bergamasque. Il sort à la 75ème minute pour Pessina.

Freuler (6.5): belle prestation de la part du Suisse qui anticipe et intercepte les ballons qui passent par lui. Offensivement, il montre également des choses intéressantes, notamment une belle ouverture pour Zapata. Il laisse cependant sa place au plus offensif Ilicic à la 54ème minute. Et effectivement, le changement est bien senti: le Slovène amène plus de danger.

De Roon (6.5): combatif, il empêche totalement Fabian Ruiz d’exister et effectue de nombreuses interventions toutes aussi précieuses les unes que les autres.

Castagne (6.5): lui aussi réalise un très grand match défensivement et anéantit le danger potentiel apporté par Callejon.

Pasalic (6.5): moins en vue que ses coéquipiers, il est cependant précieux dans le bloc défensif de l’Atlanta.  Offensivement, il sait s’insérer entre les lignes et offre un soutien non négligeable à ses coéquipiers. Il se fait totalement oublier par la défense napolitaine en seconde période, se rendant disponible pour Zapata qui parvient à lui offrir le ballon du deuxième but bergamasque.

Zapata (7): voire ci-dessus

Gomez (6.5): généreux dans l’effort, il a pourtant peu d’impact en première période et se ne crée pas d’espace. Par contre c’est celui qui se procure les actions les plus concrètes. Ses mouvements sont beaucoup plus intéressants après la reprise.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.