Serie A - 32ème j. | Les notes de Spezia - Inter (1-1)

Homme du match: Provedel (7.5): s'il prend quelques risques, il multiplie toutefois les arrêts décisifs qui permettent aux siens de maintenir le nul face au leader de la Serie A, s'éloignant un peu plus de la zone de relégation. 

Spezia (4-3-3)

Provedel (7.5): voir ci-dessus.

Ferrer (5): il dévie malgré lui le centre de Hakimi sur Perisic, qui inscrit le but de l'égalisation. Pour le reste, il ne semble pas toujours à l'aise dans son couloir et cède sa place dès la reprise à Vignali (6) qui parvient à limiter le danger apporté par Perisic. 

Ismajli (6): généralement bien en place, il cède plus facilement à la pression des attaquants intéristes que son coéquipier au centre de la défense.

Terzi (7): s'il est parfois surpris par son adversaire du soir, il multiplie les efforts pour gêner Lukaku et Martinez. Il récupère de nombreux ballons et apporte beaucoup de solidité à sa défense.

Marchizza (6.5): compliqué de tenir Hakimi, en mouvement constant sur son couloir. Marchizza y parvient plutôt bien et le pousse souvent à l'erreur. Epuisé, il cède sa place à la 78ème à Dell'Orco. 

Maggiore (7): il apporte beaucoup d'intensité au milieu de terrain et presse les hommes de Conte qui ont du mal à trouver des solutions, particulièrement en première période. Il cède sa place à Sena à la 84ème minute.

Ricci (7.5): il participe grandement au bon résultat de son équipe ce soir. Toujours bien en place, il dicte le rythme, gagne ses duels au milieu de terrain et transmet beaucoup de sérénité aux siens.

Estévez (5.5): s'il fournit beaucoup d'efforts, il n'est pas toujours en place et laisse de l'espace à ses adversaires, notamment en seconde période.

Agudelo (6.5): il ne crée que très peu de situations de danger mais son placement intelligent oblige Perisic à le suivre de près.

Piccoli (6.5): toujours dangereux, il met en difficulté la défense de l'Inter qui est obligée de le suivre à la trace, libérant ainsi de l'espace pour ses coéquipiers. Il cède sa place à Galabinov à la 63ème minute.

Farias (7): il signe un superbe but qui met les nerazzurri en difficulté dès le début de la rencontre. Le reste du match, il se montre constant et, s'il apporte finalement peu de danger, il s'emploie à empêcher les hommes de Conte de revenir au score. Il cède sa place à Gyasi à la 79ème minute.

 Inter (3-5-2)

Handanovič (5.5): coupable d'une faute de main sur le but, il n'aura pas l'occasion de se rattraper.

Škriniar (7): il est bien en place et ne se laisse pas surprendre par le danger apporté par les hommes d'Italiano.

De Vrij (7): solide, il ne laisse rien passer. Malgré les bons mouvements de ses adversaires du soir, il ne prend pas de grands risques.

Bastoni (6.5): peut-être un peu moins solide que ses coéquipiers en défense, il limite quand même en grande parti le danger apporté par l'activité incessante des joueurs adverses, et n'hésite pas à couvrir beaucoup de terrain quand il le faut.

Hakimi (6): en constante activité sur son côté, il propose beaucoup à ses coéquipiers mais se rend coupable de beaucoup trop d'imprécisions.  

Barella (6.5): s'il a du mal à trouver des espaces pour exercer son influence habituelle en première période, il reprend le contrôle du milieu de terrain dès la reprise, lorsqu'il se confronte à un bloc moins organisé.

Brozović (7): lui aussi met du temps avant de parvenir à imposer le rythme, mais lorsqu'il y arrive, l'Inter regagne le contrôle de la partie.

Eriksen (5): trop léger, perdu dans le bloc bien organisé formé par La Spezia, il a du mal à trouver ses coéquipiers. Il cède sa place à la 73ème minute à Sanchez.

Perišić (7): il empêche un Agudelo constant d'apporter trop de danger, et n'hésite pas non plus à proposer des solutions en phase offensive. C'est lui qui égalise après l'ouverture du score des joueurs de la Spezia. Il cède sa place à Young à la 73ème minute.

L. Martínez (6.5): lorsque l'Inter souffre et ne parvient pas à le trouver, il n'hésite pas à jouer très bas pour construire l'action. Généreux dans l'effort, il apporte l'une des meilleures occasions du match mais trouve le poteau de Provedel. 

Lukaku (5.5): s'il a besoin de peu d'occasions pour apporter du danger, il ne parvient pas à trouver le chemin du but ce soir.