* Serie A (ITA) *

Serie A - 32ème j. | Les notes de Napoli - Milan (2-2)

Homme du match: Mertens (7): dans ce match sans vainqueur, il est certainement le plus efficace: si ses interventions sont rares, elles sont cependant les plus insidieuses. Le meilleur buteur de l'histoire du Napoli signe ce soir un nouveau but, permettant à son équipe de repartir avec un point non négligeable.

Napoli (4-3-3)

Ospina (5.5): il ne peut pas grand-chose sur le but de Hernandez, face auquel il se retrouve complètement seul, ni sur le pénalty transformé par Kessié.

M. Rui (6): il réalise un bon travail sur son côté et met ses adversaires du soir en difficulté.


Koulibaly (6): il fait le travail, bien que les milanais se soient finalement montrés peu dangereux ce soir.

Maksimovic (4.5): il est complètement absent sur le but de Hernandez et concède le pénalty qui permet aux milanais de revenir au score.

Di Lorenzo (6.5): s'il est mal placé sur le premier but adverse, il est vrai qu'il doit compenser l'absence totale de Maksimovic. Mais c'est en phase offensive qu'il s'illustre: comme son adversaire du soir, il parvient à profiter d'un moment de flottement dans la défense milanaise pour glisser le ballon hors de portée de Donnarumma.


Zielinski (6): encore loin du niveau auquel il nous a habitués, il reste le joueur le plus solide de ce milieu de terrain napolitain.

Lobotka (4): totalement transparent, il n'a aucun impact sur le jeu de son équipe et est remplacé dès la 64ème par Elmas.

Ruiz (4): à l'image de ses coéquipiers, sa hâte de tuer le match le plus vite possible le rend totalement inefficace. Il est remplacé par Demme à la 65ème.

Insigne (5.5): peu en vue ce soir, il a tout de même quelques bonnes actions à son actif. Il sera remplacé par Lozano à la 74ème.


Mertens (7): voir ci-dessus.

Callejon (6): il manque une grosse occasion en début de match, mais se reprend vite. Résultat: un tir qui met en danger la défense adverse, et une passe décisive. C'est Politano qui prend sa place à la 83ème.

Milan (4-2-3-1)

Donnarumma (5): il réalise un match cinq étoiles avant de commettre l'erreur qui permet aux napolitains de doubler la mise. A partir de ce moment, sa prestation décline et il ne transmet pas son habituelle sérénité à ses coéquipiers.

Conti (4): le défenseur italien souffre beaucoup trop face à son adversaire du soir.

Kjaer (4): il a du mal à s'imposer et à garder son sang-froid face à ses adversaires napolitains, qui le mettent à plusieurs reprises en difficulté.


Romagnoli (4): comme Kjaer, il est  trop passif, et est loin d'être irréprochable sur les deux buts du Napoli.

Hernandez (5.5): son début de match est prometteur. Toujours en avance sur l'adversaire, il ne se laisse pas surprendre et profite même d'un moment d'absence des napolitains pour pousser le ballon au fond des filets. Malheureusement pour lui, il disparait au fil de la rencontre avant de s'éteindre complètement.

Bennacer (5.5): même s'il n'a pas affaire à un grand Napoli ce soir, il a parfois du mal à garder le ballon et à aller de l'avant.

Kessie (6.5): plus solide que son coéquipier au milieu de terrain, il transforme également un pénalty qui permet au Milan d'égaliser.


Paquetà (4.5): il fait des efforts évidents pour couvrir un maximum de terrain, mais ceux-ci ne sont pas suffisants. Il est trop imprécis aux abords de la surface, et fait souvent de mauvais choix. Il est remplacé par Saelemaekers à la 45ème minute, qui laissera son équipe à dix pour les dernières minutes de la rencontre.

Calhanoglu (4): ce soir, le Turc est complètement transparent. C'est Bonaventura qui le remplace à la 62ème minute.

Rebic (5): difficile d'évaluer la prestation du Croate, qui a bien du mal à recevoir le ballon ce soir. Il est remplacé par Krunic à la 88ème.

Ibrahimovic (5.5): il connait le même problème que son coéquipier mais fournit beaucoup d'efforts pour faire partir l'action. C'est Leao qui prend sa place à la 60ème.

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer