Série A – 32ème j. | Les notes de Lazio-AS Roma (0-0)

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Felipe Anderson (6,5) : Intenable sur le front de l’attaque de la Lazio, sa mobilité a été un enfer à gérer pour les défenseurs de la Roma qui n’ont pas pu le contenir. Ses débordements n’ont pas cessé d’apporter le danger devant la cage d’Alisson Becker. Si ce match s’est révélé pauvre en occasion, il aurait clairement pu être le facteur X. Remplacé par Luis Alberto (59′) qui n’a jamais été aussi tranchant que Felipe Anderson.

 

 

Lazio Rome

Strakosha (5) : Pas grand chose à faire pour le portier de la Lazio qui n’a pas été sollicité pendant une longue partie du match. Il réalise une parade décisive à l’entame du temps additionnel sur un tête de Dzeko avant d’être sauvé par sa trasnversale.

Luiz Felipe (6) : Très solide dans son marquage sur Schick qui n’a jamais pu le prendre de vitesse sur ses accélérations. Il en a été de même pour Nainggolan qui a été parfaitement tenu sur le plan offensif. De loin le meilleur joueur défensif de la Lazio sur la pelouse.

De Vrij (4) : Si Dzeko est resté innoffensif c’est loin d’être à cause de sa bonne défense. Gêné par le physique imposant de l’attaquant giallorossi, il a souvent été dominé dans le duel et devancé sur les ballons. Il a pu le contenir uniquement par le manque de soutien de ses coéquipiers. Battu également dans les duels de la tête sur les deux dernières actions du match.

Radu (4,5) : Pourtant pas apparu en difficulté dans ce match, l’impact physique mit dans ses interventions lui a valu d’être exclu en fin de match pour un second carton jaune, laissant ses partenaires en infériorité. Il a pourtant réalisé une bonne prestation défensive.

Lucas Leiva (3,5) : Positionné en sentinelle, Lucas Leiva n’a pas passé une soirée de tout repos. Averti très tôt dans la partie, il n’a cessé de commettre des fautes qui auraient pu lui valoir une exclusion. Battu dans les duels par Strootman, il a passé un mauvais moment. Malgré des efforts à la récupération, il a longtemps été dans le dur.

Parolo (5,5) : Intéressant en première partie de match, il s’est rapidement éteint face à l’omniprésence de De Rossi et Strootman dans le coeur du jeu. Il a un peu disparu mais a tout de même été capable de trouver les bonnes passes pour créer des décalages.

Milinkovic-Savic (5,5) : Souvent libre sur le côté gauche de l’attaque de la Lazio, il n’a pas toujours été servi ou du moins pas toujours dans le bon tempo alors qu’il avait des bons coups à jouer. Il a montré qu’il était capable de faire mal sur les rares ballons dont il a pu profiter.

Marusic (4,5) : Ce n’est pas faute d’avoir essayé mais face à l’expérimenté Kolarov il ne sera jamais parvenu à prendre le dessus dans son duel. Ne réussissant que rarement à prendre son couloir, c’est Felipe Anderson qui a profité des espaces.

Lulic (5,5) : Il a su exploiter les failles de Bruno Perez pour apporter des centres ou créer des espaces sur son côté. Malheureusement il n’a que très peu amené le ballon devant le but avec des centres. Prestation moyenne de la part du capitaine. Remplacé par Lukaku (60′).

Felipe Anderson (6,5) : Voir ci-dessus.

Immobile (4) : Peu servi en seconde période, c’est surtout son mauvais placement en premire période sur quelques ballons bien sentis que l’on retiendra. Pris au piège du hors-jeu, il n’a pas su profiter de ces ballons en première période. Il n’a pas pu s’exprimer après le retour des vestiaires. Remplacé par Bastos (82′).

 

AS Roma

Becker (5) : Jamais vraiment inquiété par la Lazio malgré quelques bonnes inspirations offensives, le gardien brésilien n’a pas pu mettre en valeur ses qualités dans ce derby de la Ville Eternelle.

Perez (4,5) : Quelques soucis sur son côté face à Lulic notamment qui a su profiter des espaces créés par Anderson. Le latéral de la Roma n’a pas toujours su prendre le dessus dans les duels. Remplacé par El Shaarawy (82′).

Fazio (4) : Tout comme Perez, il n’a passé une soirée facile. Tout comme Perez, il a été en danger sur chaque prise de balle d’Anderson. Il a trop souvent défendu en reculant et s’est retrouvé pris à défaut un grand nombre de fois.

Manolas (5,5) : En véritable taulier de la défense romaine, il a encore une fois tenu la barraque pour ses coéquipiers qui eux, ont eu bien plus de mal que lui à controler leurs vis-à-vis. Immobile n’a pas vraiment existé face à Manolas. Remplacé par Florenzi (74′).

J.Jesus (4) : Peu inspiré dans ses interventions, il s’est souvent mis à la faute. Des fautes maladroites mais répétées qui ont été révélatrices de ses difficultés défensives dans cette partie.

Kolarov (5,5) : Toujours aussi solide, il ne s’est pas laissé prendre dans les duels malgré un déficit de vitesse évident. Anderson ne l’a que très peu pris à défaut contrairement à ses coéquipîers.

De Rossi (6) : Qu’il est précieux le capitaine de la Roma. Capable de récupérer des ballons, il a réalisé une belle prestation face au grand rival romain. Toujours très sobre dans son jeu, il a pris le dessus dans le coeur du jeu en effectuant les premières relances proprement.

Strootman (6) : Tout comme De Rossi, il a été précieux ce soir. Capable de conserver les ballons, d’obtenir des fautes et d’énerver les adversaires, il a fait très mal aux milieux adverses. Il a également su trouver les bons décalages sur les amorces de contre de son équipe.

Nainggolan (4,5) : Peu en réussite, il faut dire qu’il n’a pas touché le cuir autant que d’habitude. Rarement en bonne position pour le recevoir, il n’a pas fait les bons choix quand il aurait du.

Schick (3,5) : Très décevant, il a été inexistant sur le front de l’attaque. Incapable de faire des différences, il a perdu tous les ballons qu’il a joué sur le plan offensif. Que ce soit par ses dribbles ou ses accélérations maladroites, il a été un poids pour l’attaque de la Roma. Remplacé par Under (55′).

Dzeko (6) : Malgré un faible nombre de ballons à exploiter, il a peser sur la défense adverse pendant 90 minute. Que ce soi dos au but, de la tête ou encore en conservation tout y est passé pour le Bosnien. Il a manqué de réussite dans les dernières minutes pour donner la victoire à son équipe à deux reprises. Il n’a pas eu l’occasion d’exprimer ses qualités de finisseur.

 

Benoît Castéla

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.