Serie A - 30ème j. | Les notes de Parma - Milan (1-3)

Homme du match: Kessié (7.5): libéré d'une grosse charge de travail grâce à Bennacer, il propose beaucoup en phase offensive et, après quelques tentatives infructueuses, signe le but du 2-0. Grâce à sa victoire, le Milan revient temporairement à huit points de l'Inter, qui affrontera Cagliari à domicile demain midi.

Parma  (4-3-3)

Sepe (5): il répond à quelques tentatives milanaises mais ne parvient pas à empêcher le naufrage des siens.

Conti (5): il perd son duel face à Kessié sur le deuxième but milanais et manque décidément de solidité dans son couloir. Il est remplacé par Traore à la 84ème minute.

Bani (4.5): il manque d'agressivité et laisse beaucoup de liberté à des milanais qui ne manquent pas d'en profiter.

Gagliolo (5.5): malgré une intensité indiscutable dans les duels, il cède trop souvent face aux rossoneri. A noter toutefois qu'il est l'auteur de l'unique but parmesan, qu'il inscrit en jaillissant dans le dos de la défense milanaise.

Pezzella (4.5): trop fragile sur son couloir, il ne parvient pas à empêcher les hommes de Pioli de créer du danger. Il cède sa place à Busi à la 74ème minute.

Kurtić (6.5): malgré quelques bonnes interventions, il manque de solidité au milieu de terrain. Il montre cependant de gros progrès dès la reprise et semble mieux maîtriser la rencontre.

Kucka (6.5): presque inexistant en première période, il se rattrape dès la reprise. Auteur d'une belle tentative dès l'entame de la seconde période, son bon service en faveur de Pellè est au démarrage de l'action qui amène le but parmesan.

Hernani (5.5): il fournit beaucoup d'efforts pour tenter de récupérer le ballon et mettre de l'ordre dans le milieu de terrain parmesan mais doit faire face à un Milan organisé, contre lequel il se montre finalement peu solide. C'est Grassi qui prend sa place à la 61ème minute.

Man (5.5): discret en première période, il met plus d'énergie dès la reprise mais reste superficiel et ne parvient pas à faire la différence.

Pellè (6): il reçoit très peu de ballons et se montre trop mou lorsqu'il a des occasions. Son match prend cependant une autre tournure quand il parvient à remettre le ballon de la tête à Gagliolo qui réduit le score pour les parmesans.

Gervinho (4.5): il n'hésite pas à aller au pressing pour gêner les milanais mais n'a aucune influence sur le déroulement de la rencontre. Il est remplacé dès la pause par Cornelius (6) qui apporte des solutions offensives dès son entrée en jeu.

Milan (4-2-3-1)

Donnarumma (6.5): malgré le but encaissé, il répond présent sur les tentatives parmesanes et effectue notamment une double parade sur Conti, puis sur Pellè.

Kalulu (6): en phase offensive, il exploite parfaitement les erreurs des parmesans et n'hésite pas à proposer des solutions. Il se montre toutefois un peu léger à plusieurs reprises. Il cède sa place à Gabbia à la 78ème minute.

Tomori (6.5): Pellè a bien du mal à exister en ce début de soirée. Tomori s'installe de plus en plus dans cette défense milanaise.

Kjaer (7): s'il fait preuve de son habituelle autorité en phase défensive, iIl n'hésite cependant pas à créer du danger. Petit bémol en seconde période, lorsqu'il est surpris par Gagliolo qui arrive dans son dos.

Hernandez (6.5): moins éclatant que d'habitude, moins dans la maîtrise, il n'en reste pas moins décisif. Son gros travail offensif lui permet d'offrir un très bon ballon à Kessié qui signe le but du 2-0 en faveur des milanais.

Bennacer (7.5): son retour fait du bien au Milan. Imprenable ce soir, il apporte solidité et sérénité au milieu de terrain de Pioli. Il cède sa place à Meité à la 72 ème minute.

Kessié (7.5): voir ci-dessus.

Saelemaekers (6.5): il donne du fil à retordre à la défense de Parme. Ses bons mouvements mettent les hommes de D'Aversa en difficulté, et il propose toujours une solution de soutien à ses coéquipiers. Il cède sa place à Dalot à la 72ème minute.

Çalhanoğlu (7): il fait perdre sa trace aux défenseurs parmesans et se déplace sur toute la ligne, créat un danger constant. Il est notamment à l'origine de l'action qui débouche sur le premier but. Il cède sa place à Krunic à la 77ème minute.

Rebić (7): il combine bien avec Ibrahimovic et met la pagaille dans la défense adverse. Ses efforts n'attendent pas pour payer puisqu'il ouvre le score en tout début de match sur une superbe frappe. Il s'éteint cependant au fil de la rencontre. C'est Leao qui prend sa place à la 84ème minute, et qui inscrira le troisième but en faveur des hommes de Pioli.

Ibrahimović (7): il prend le dessus sur la défense parmesane et s'impose dans la surface, apportant le danger à plusieurs reprises. Il est l'auteur de la passe décisive qui permet à Rebic d'ouvrir le score, mais ne fait pas profiter aux milanais de son influence durant toute la rencontre puisqu'il est exclu dès la 60ème minute pour protestations.