Accueil * Serie A (ITA) * Série A – 2ème j. | Les notes de Juventus – Napoli...

Série A – 2ème j. | Les notes de Juventus – Napoli (4-3)

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

L’homme du match : Douglas Costa (7,5) : Après un raid exceptionnel qui amène le premier but, il a continué à être constamment dangereux devant le but adverse, tout en étant ce créateur de jeu qui fait plaisir dans un match de football.

Juventus Turin (4-3-3)

Szczesny (6) : Très costaud comme toujours, il a effectué une envolée superbe sur une frappe d’Alan en première période, et a réussi plusieurs sorties pleines d’assurance et d’autorité. Ne peut rien sur les buts du Napoli

Alex Sandro (6,5) : Précieux en défense ou il n’a pas failli, il a aussi provoqué le surnombre à plusieurs reprises en phase offensive, démontrant encore la large palette de ses talents.

De Ligt (5) : Serein et appliqué en première période, il a été beaucoup plus en difficulté ensuite, ne semblant plus capable de maîtriser les vélléités de Lozano et Mertens.

Bonucci (3,5) : Totalement à l’ouest pendant 90 minutes, il a même été coupable sur au moins un des buts napolitains directement. Très inquiétant.

Danilo (6) : Buteur dès son entrée à la 15ème minute (En remplacement de De Sciglio, rapidement blessé), il a ensuite beaucoup remué sur son côté et apporté de l’intensité sur son couloir offensif. Cela dit, il a un peu disparu après la 60ème minute.

Matuidi (7) : Excellent lui aussi pendant 65 minutes, il a joué cette rencontre en plaque tournante de l’équipe, orientant à merveille le jeu. Ensuite, il a aussi un peu levé le pied et n’a plus été capable de se mettre en évidence.

Pjanic (5,5) : Très imprécis toutes ses premières interventions, il a ensuite gagné en autorité et en rigueur, devenant plus utile aux siens dans l’entrejeu.

Khedira (4) : Aux abonnés absents ce soir, il n’a jamais paru en mesure de s’illustrer, et s’est rendu très peu disponible.

Cristiano Ronaldo (6) : Ce qu’il a eu à faire il l’a bien fait, avec des passes lumineuses en appui et un but empreint de lucidité. Mais il a en dehors de cela paru avoir moins d’impact que ce qu’il sait le faire sur le jeu du groupe.

Higuain (7) : Avoir un tel joueur devant le but adverse dans ses bons soirs c’est quasiment un but assuré, et il l’a encore démontré ce soir. Toujours où il faut quand il faut, et accrocheur, une très belle prestation.

Douglas Costa : Voir ci-dessus

Napoli (4-4-1-1)

Meret (6) : Irréprochable sur les buts de la Juve, il a su plusieurs fois se déloyer pour que l’addition ne soit pas plus lourde lorsque les siens étaient noyés en première période.

Ghoulam (4) : Beaucoup de difficultés dans son couloir, l’obligeant à accumuler les fautes. Pas à l’aise ce soir et rapidement remplacé à la mi-tps par Rui.

Koulibaly (4.5) : Toujours le maître à jouer de la défense Napolitaine. Il est omniprésent, avec toujours plus de folie dans des gestes défensifs d’une précision millimétrée. Parfois surpris cependant ce soir par l’excellente mobilité des Turinois, il a clôturé sa soirée sur une terrible boulette avec une déviation maladroite dans ses propres buts qui coûte cher aux siens.

Manolas (5.5) : Dépassé par les mouvements de la Juve, il a été souvent contraint à la faute, et ne s’en est pas privé. Cela dit il a su dans un beau sursaut d’orgueil venir réduire le score de la tête.

Di Lorenzo (5) : Parfois pris de vitesse, il a cependant eu la maîtrise du ballon à plusieurs reprises en le conservant précieusement avant de relancer les siens. Prestation non étincelante mais correcte.

Insigne (3,5) : Soirée réservée à son fantôme apparamment, il n’a pas touché terre dans cette première période, les ballons lui passant au tour. Inexistant ! Remplacé à la mi-temps par un Lozano absolument génial, dont l’entrée a été un tournant de la rencontre. A suivre de près !

Zielinski (6) : Enormément d’activité, il a été omniprésent dans l’attaque Napolitaine, mais a parfois fait de mauvais choix devant le but ce soir. Il n’a cependant rien lâché et est venu distiller une superbe passe décisive à Lozano.

Allan (6) : La justesse de ses interventions en fait un joueur précieux du dispositif du Napoli. Il a notamment eu un éclair de génie en décochant une frappe magnifique en première période, boxée par Szczesny.

Callejon (6.5) : Quelques belles courses pour aller créer du danger, et après avoir été relativement discret il a su accélérer avec les siens jusqu’à lui-même venir égaliser pour le 3-3.

Fabiano Ruiz (4,5) : Placé juste derrière Mertens, il n’a jamais trouvé son rôle dans ce dispositif ce soir, il a été en dilettante toute la rencontre sans jamais peser sur le jeu.

Mertens (7) : Sa capacité à se placer rapidement en situation dangereuse pour l’adversaire en fait un poison pour les défenses. Il a encore ce soir utilisé toutes ses facultés d’accélérations, auteur d’une rencontre très plaisante.

 

 

 

 

 

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Loading...