Série A - 29ème j. | Les notes de Torino - Juventus (2-2)

L'Homme du match : Sanabria (8.5) : Masterclass ce soir pour l'attaquant du Torino, qui a constamment inquiété la défense de la Juve, et a transformé par deux fois en buts ses opportunités, un grand match d'attaquant !

Torino (3-1-4-2)

Sirigu (6.5) : Vigilant à chaque instant, il a affiché pas mal d'autorité et à répoussé plusieurs fois les échéances avec en particulier une parade de tout son long sublime à la 83è minute sur une frappe de Bentancur, il a aussi parfois relâché un peu des ballons, mais sans conséquences.

Buongiorno (5.5) : Costaud derrière et rapide dans ses transmissions, il a favorisé la projection rapide des siens vers l'avant, notamment en première période

Bremer (6) : Malgré le fait qu'il ait un peu souffert sur la fin, il a fait une rencontre de qualité avec une gestion du placement et des courses défensives optimales, qui ont longtemps contrarié les noirs et blancs !

Izzo (4.5) : Timide dans le jeu offensif, il s'est plus contenté de bien défendre, et a fait tout son possible mais ce n'était pas facile avec des clients tels que Ronaldo et Chiesa, qu'il laisse un peu filer sur le premier but.

Mandragora (5.5) : Pas exempt de tous reproches sur le premier but ou il est un peu statique, il a ensuite réussi une montée en puissance pour orchester avec sérieux le jeu du Torino, en plaque tournante de ce dernier. Joueur physique, rapide, il a démontré de belles qualités.

Ansaldi (6) : Il a fait tourner la tête d'un Kulusevski dépassé ce soir, en plaçant de belles accélérations, et a souvent mis les siens dans la bonne direction

Verdi (4.5) : Un peu en retrait, il n'a pas réussi à se mettre forcément en valeur dans cette rencontre très aboutie du Torino

Rincon (6) : Physique, voire rugueux, il a posé beaucoup de problèmes à Bentancur et Danilo qui s'y sont heurtés toute la partie.

Vojvoda (4.5) : Le jeu offensif des locaux s'étant principalement déroulé de l'autre côté, il a eu du mal à se mêler au combat devant, et n'a pas eu l'inspiration d'aller chercher des ballons utiles.

Belotti (7) : Il a provoqué énormément toute la partie pour gêner la Juve, et a beaucoup posé de problèmes à une défense fébrile. Une partie aboutie et sérieuse de sa part !

Sanabria (8.5) : Voir ci-dessus

Juventus (4-4-2)

Szczesny (4.5) : Peu inspiré sur les buts ou il semble pouvoir être plus réactif, il a ensuite fait quelques interventions fort utiles en deuxième période.

Alex Sandro (5.5) : Le plus inspiré défensivement, il a contraint les adversaires à passer de l'autre côté, et a pratiqué quelques belles remontées de balle jusqu'à la surface adverse

Chiellini (5) : Sans faire d'erreur particulière, il a paru un peu statique parfois et n'a pas dirigé de main de maître sa défense.

De Ligt (4.5) : En difficulté en première période ou Sanabria et Belotti lui ont fait tourner la tête à plusieurs reprises, il a un peu retrouvé sa sérénité en seconde période.

Cuadrado (5) : Très intéressant offensivement ou il a énormément animé le flanc droit de la Juve et a distillé de bons centres, il a par contre été parfois en retard pour défendre.

Chiesa (6) : Buteur rapidement avec sa verve habituelle, il a ensuite un peu disparu au fur et à mesure de la rencontre, peut-être peu à l'aise dans ce positionnement un peu en retrait sur la gauche du jeu de la Juve

Bentancur (5) : Peu d'inspiration aujourd'hui, avec énormément de difficulté au duel devant Mandragora ou Rincon, il a cependant passé la vitesse supérieure après l'heure de jeu et aurait pu donner la victoire aux siens sur une superbe frappe déviée du bout des doigts par un Sirigu impérial sur le coup.

Danilo (3.5) : Le néant ou presque ce soir, il n'a jamais réussi quoi que ce soit, et a passé la rencontre à se faire enrhumer par les milieux du Torino

Kulusevski (3) : Un naufrage complet ce soir, il a perdu des tonnes de ballon, et a ensuite délivré une passe décisive.. pour Sanabria dès les 20 premières secondes de la deuxième période... A oublier !

Ronaldo (6.5) : Omniprésent sur le but du Torino, il a est monté en puissance au fil de la rencontre, sérieux dans son jeu de passes mais peu dangereux en première période avant d'être dans tous les coups en seconde mi-temps jusqu'à son égalisation de la tête.

Morata (5.5) : Il a soufflé le chaud et le froid, parfois très disponible et dangereux même sans ballon, et par moments un peu éteint voire maladroit.