Serie A - 28ème j. | Les notes de Juventus - Benevento (0-1)

Homme du match : Caldirola (7) : Insurmontable ! Il n'a pas été destabilisé par l'attaque bianconeri, faisant preuve de maîtrise, de solidité et de sang-froid tout au long de la rencontre. Avec lui, Ronaldo et Morata ne se sont contentés que de miettes tant il a été impérial près de son but.

Juventus (4-4-2)

Szczesny (5,5) : Il a connu quelques moments de fébrilité notamment en début de match avec une communication pas toujours adéquate avec sa charnière. Ce fut meilleur ensuite avec une sérénité retrouvée. Il n'a pas forcément eu l'occasion de réaliser beaucoup d'arrêts et de se montrer décisif, concédant même un but en seconde période (69').

Bernardeschi (5,5) : Repositionné en latéral, il a réalisé un match correct sur le plan défensif maîtrisant bien ses vis-à-vis sur son côté et concédant peu d'occasions à ses adversaires. Toutefois, son apport offensif fut souvent inégal. Il n'a pas réussi à amener suffisamment de bons ballons à ses attaquants.

Bonucci (5,5) : Il n'a pas toujours laissé une impression de totale sérénité, étant parfois approximatif dans ses gestes. Sa relation technique avec son coéquipier néerlandais de l'axe central n'a pas toujours été au beau fixe. Toutefois, il a globalement bien fait son travail, réalisant plusieurs interventions défensives positives.

De Ligt (5,5) : Il a montré des signes de fébrilité dans cette rencontre, que ce soit par de petites approximations ou par des défaillances face à la fougue de Lapadula qui l'aura souvent gêné. Toutefois, il a aussi réussi de bonnes interventions devant les attaquants adverses pour préserver le but de son gardien.

Danilo (4,5) : Il a été décevant dans l'utilisation de la balle, étant incapable de peser sur le plan offensif. Il a raté trop de centres, n'arrivant pas à alerter ses attaquants. Derrière, il a parfois laissé quelques espaces dans son dos qui auraient pu se payer plus cher.

Kulusevski (6) : Le Suédois aura été le Turinois le plus proche de marquer, se créant les meilleures situations dans la surface adverse. Il a été dominant sur son côté droit, amenant souvent le ballon dans la surface et se jouant régulièrement des défenseurs. Mais, il n'aura pas eu plus de réussite que toute l'équipe et il n'a pas concrétisé ses bonnes intentions.

Arthur (5) : Il a eu une activité non négligeable dans l'entrejeu étant souvent à la récupération et au départ des actions. Toutefois, le gros point noir de son match fut son manque de sûreté dans la passe avec un déchet trop important et surtout une transmission ratée qui a offert un but à Gaich. Betancur l'a remplacé (73').

Rabiot (4) : Un match trop neutre du Français qui n'a pas su élever son rythme suffisamment souvent dans cette rencontre. Ses passes et ses mouvements ont été trop latéraux, pas assez vers l'avant alors que son abattage a été en-dessous des autres milieux. McKennie a pris sa place (73').

Chiesa (5,5) : L'Italien s'est démené, ayant une activité importante sur le côté gauche. Mais, il a connu trop de déchet et d'imprécisions dans ses centres pour pouvoir mettre en difficulté la défense adverse.

Ronaldo (5,5) : Frustré ! Le Portugais n'a pas trouvé la faille cet après-midi. Pourtant, il a multiplié les efforts un peu partout sur le front de l'attaque mais il a eu peu d'occasions idéales pour marquer. Il a tenté de loin, sur coups de pied arrêtés mais il a toujours buté sur la défense adverse.

Morata (5) : Maladroit. L'Espagnol a été mieux placé que Ronaldo pour débloquer la situation mais il a pêché dans la finition ratant des possibilités que son partenaire n'aurait sans doute pas manqué.

Benevento (3-5-2)

Montipo (6) : Un bon match du portier de Benevento qui a tenu le choc face à la pression turinoise et n'aura pas commis d'erreurs. Sa seule bévue aura été une sortie mal maîtrisée où il a pris le ballon dans ses mains hors de sa surface mais cela s'est révélé sans conséquence. Ses nombreux arrêts viennent témoigner de sa bonne prestation.

Barba (5,5) : Il a tenu jusqu'au bout. Pourtant, il n'a pas toujours été efficace derrière concédant trop d'occasions et de terrain face à l'actif Kulusevski notamment. Mais, il a su réaliser des interventions précieuses qui ont beaucoup aidé à préserver le cleen-sheet.

Caldirola (7) : Voir ci-dessus.

Tuia (6) : Un match courageux de sa part. Il a été très présent sur le plan défensif mettant beaucoup d'agressivité et d'énergie à préserver sa cage. Il a parfois connu quelques absences sur les ballons en profondeur mais sa performance a aidé sa formation à conserver cette victoire.

Foulon (5,5) : Il a été assez intéressant dans le domaine offensif, offrant souvent une aide précieuse sur les reconversions de son équipe. Il a aussi fait preuve d'acharnement dans les duels en harcelant constamment ses vis-à-vis turinois. Néanmoins, défensivement, il a offert trop d'espaces dans la profondeur et trop de libertés à Kulusevski qui a pu développer son jeu sans trop d'opposition. Tello l'a remplacé (73').

Ionita (6) : Une belle abnégation dans l'entrejeu pour le Moldave. Il a gêné les milieux turinois par son acharnement en défense, dans les duels, et sa capacité à multiplier les courses toujours plus intenses même après 90 minutes.

Viola (4,5) : Plus effacé que ses partenaires, il a eu souvent le ballon sans toutefois réussir à faire mal aux Bianconeri. Il a été trop facilement contenu par ses vis-à-vis, n'étant pas suffisamment ingénieux balle au pied et manquant parfois de précision dans ses gestes.

Hetemaj (6,5) : Il a offert un abattage important, venant souvent gêner les milieux turinois dans l'axe par sa bonne couverture de terrain et son efficacité dans les duels. Il a progressivement reculé mais pour augmenter toujours plus sa présence dans les pattes des Bianconeri. B.Dabo l'a remplacé (83').

Improta (5,5) : Très actif, ses courses et son investissement physique ont été fort utiles à sa formation. Il a été très présent sur son côté droit, montrant des intentions offensives non négligeables même s'il a parfois été imprécis dans le dernier geste. Derrière, Chiesa a été difficile à contenir mais il a défendu intelligemment pour ne jamais laisser l'attaquant turinois en position avantageuse devant les buts de Montipo.

Lapadula (5,5) : Une belle combativité de sa part ! Il a offert d'importants efforts dans le pressing, les courses et les tâches défensives. Cela lui a permis de mettre en difficulté l'arrière-garde adverse en première période et d'obtenir des occasions. En seconde période, il a semblé manquer de lucidité et d'énergie gâchant quelques contres intéressants. Caprari a pris sa place (73').

Gaich (6) : Il n'a pas toujours été très dangereux dans cette partie, mais il a su monter en puissance après le repos profitant des espaces laissés par une Juve obnubilée par l'attaque. Opportuniste, il a su profiter d'une mauvaise passe d'Arthur pour venir crucifier Szczesny (69') et offrir les trois points aux siens. Remplacé par Di Serio (83').