Serie A - 28ème j. | Les notes de Fiorentina - Milan (2-3)

Homme du match: Çalhanoğlu (7.5): il lui faut parfois peu d'occasions pour faire preuve d'un coup de génie qui change le cours du match. C'est le cas ce soir avec cette frappe qui termine au fond des filets de Terracciano, signant ainsi la victoire définitive du Milan qui revient à six longueurs de l'Inter en attendant le match qui opposera les nerazzurri à Sassuolo.

Fiorentina (4-4-2)

Drągowski (5.5): pas toujours serein, il ne parvient pas non plus à éviter le but d'Ibrahimovic. Il cède sa place à Terracciano (5)  sur blessure peu avant la fin de la première période. Ce dernier souffre face aux attaquants rossoneri et ne parvient pas à intervenir sur les deux autres buts.

Cáceres (7): malgré le naufrage de son équipe, il réalise une bonne performance faite de nombreuses interventions décisives, en particulier sur Ibrahimovic lors de la première période.

Pezzella (5): il perd quelques duels et prend parfois trop de risques face aux hommes de Pioli qui ne pardonnent pas.

Milenković (5.5): un peu plus en place que son coéquipier en défense centrale, il laisse tout de même quelques espaces exploitables.

M.Quarta (5): en première période, il souffre face à ses adversaires et leur laisse trop d'espace. Il montre du mieux à la reprise. Il cède sa place à Kouamé à la 79ème minute.

Eysseric (6.5): il récupère quelques bons ballons et ferme les esapces aux rossoneri, particulièrement en première période. Il montre un peu trop de déchet technique par la suite, alors que la Fiorentina commence à se désorganiser.

Pulgar (7): bien en place au milieu de terrain, il gêne les attaquants milanais et récupère de bons ballons. Il marque également le but de l'égalisation sur un superbe coup franc avant de céder sa place à Callejon à la 79ème minute.

Castrovilli (4.5): il touche peu de ballons et a du mal à les conserver. Il crée très peu de danger et cède sa place à Venuti à la 71ème minute.

Bonaventura (7): précieux au sein du milieu de terrain viola, il dicte le rythme et propose des solutions offensives intéressantes, mais inexploitées. Il récupère également un bon nombre de ballons.

Ribéry (6.5): souvent bien pris par la défense milanaise, il parvient tout de même à montrer quelques bonnes choses, comme cette frappe qui permet aux hommes de Prandelli de prendre temporairement l'avantage sur le Milan.

Vlahović (6.5): s'il ne trouve pas le chemin du but aujourd'hui, il se montre dangereux et créatif. Il travaille beaucoup pour ses coéquipiers, comme le démontre sa passe décisive sur le deuxième but de la Viola.

Milan (4-2-3-1)

Donnarumma (5.5): s'il anticipe la trajectoire du coup franc inscrit par Pulgar, il n'a pas la force nécessaire pour repousser le ballon. Quelques instants plus tard, il sera surpris par Ribéry.

Dalot (6.5): le Portugais réalise ce soir une prestation propre et satisfaisante.

Kjaer (7.5): solide, il déjoue plus d'une fois les tentatives de créer du danger des hommes de Prandelli. Il est en plus l'auteur de deux passes décisives, bien que l'une soit involontaire.

Tomori (7.5): à l'image de son coéquipier en défense centrale, il réalise une excellente prestation. Il se montre attentif et efficace lorsqu'il s'agit de conserver le ballon face aux attaquants de la Viola, apportant beaucoup de sérénité aux siens.

Theo Hernandez (7): comme à son habitude, il se montre attentif en phase défensive et percute en attaque, mettant ses adversaires en difficulté sur son couloir. Il fait toutefois preuve de beaucoup de déchet lorsqu'il s'agit de servir ses coéquipiers.

Tonali (6): il réalise une bonne première période, en pressant son adversaire et en l'empêchant d'avoir de l'impact sur la partie, mais a du mal à tenir le rythme et se montre ensuite trop léger. Il cède sa place à Bennacer qui fait finalement son retour après une longue absence à la 58ème minute.

Kessié (7.5): véritable moteur dans ce milieu de terrain milanais, il fait face à une Fiorentina bien organisée en première période et parvient à trouver des espaces. Il apporte du danger et offre également une très bonne passe à Çalhanoğlu qui signe le but décisif de la rencontre.

Saelemaekers (6): il réalise un match tout en sacrifice et se montre très disponible pour ses coéquipiers qui cherchent un soutien, mais a encore du mal à véritablement peser dans le jeu. Il cède sa place à Castillejo à la 58ème minute.

Çalhanoğlu (7.5): voir ci-dessus. Il cède sa place à Meité à la 90ème minute.

Brahim Díaz (7): il fournit beaucoup d'efforts qui finissent par payer puisque c'est lui qui signe le but de l'égalisation en réponse à Ribéry. Cependant, malgré sa générosité, il commet quelques erreurs et perd parfois de précieux ballons. Il cède sa place à Krunic à la 80ème minute.

Ibrahimović (6.5): il ouvre très vite le score en faveur du Milan, saisissant la première occasion qui lui est présentée. Il continue de se montrer dangereux et parvient même à toucher le cadre par deux fois.