Serie A - 26ème j. | Les notes d'Inter - Atalanta (1-0)

Homme du match: Škriniar (8): il réalise une prestation d'excellente facture, avec de nombreuses interceptions dans les pieds des hommes de Gasperini. De plus, il inscrit l'unique but de la rencontre grâce à une frappe croisée qui surprend Sportiello, permettant ainsi aux intéristes de consolider leur place de leader de la Serie A.

Inter (3-5-2)

Handanovič (6): il commet quelques erreurs de relance sans conséquences qu'il rattrape en réalisant une intervention décisive sur Zapata.

Škriniar (8): voir ci-dessus.

De Vrij (6.5): généralement bien en place, il contient les offensives adverses mais laisse à de rares exceptions quelques espaces, vite exploités par les hommes de Gasperini.

Bastoni (7.5): excellente prestation de la part du jeune défenseur qui annule complètement le danger apporté par les attaquants bergamasques en multipliant les interceptions.

Hakimi (6): bien que précieux au sein du milieu de terrain, surtout en phase de possession, et généreux dans l'effort, il peine cependant à trouver de l'espace pour exprimer pleinement son potentiel offensif. Il cède sa place à Darmian  à la 85ème minute.

Barella (6.5): particulièrement intéressant en première mi-temps, où il met la pagaille dans la bonne organisation de l'Atalanta et couvre beaucoup de terrain, il souffre un peu plus au fil de la rencontre. Il peut toutefois se vanter de quelques bonnes interventions qui freinent la progression des bergamasques.

Brozović (6): beaucoup de ballons passent par lui et il montre ses qualités lorsqu'il s'agit de le conserver et de constuire l'action. Cependant, il a parfois du mal à trouver des solutions en verticale pour servir ses coéquipiers. Il cède sa place à Gagliardini à la 77ème minute.

Vidal (6.5): il réalise un match solide et récupère beaucoup de ballons, offrant de la consistance à ce milieu de terrain intériste. Il cède sa place à Eriksen à la 53ème minute.

Perišić (7.5): il réalise un match tout en sacrifice et sobriété, mais n'en est pas moins fondamental. Il freine la progression des joueurs de l'Atalanta en faisant preuve d'une grande abnégation. C'est D'Ambrosio qui entre à sa place à la 85ème minute.

Lukaku (5): bien qu'il n'hésite pas à descendre très bas sur le terrain pour se rendre disponible, il est bien moins influent qu'à son habitude et perd beaucoup de ballons.

L. Martínez (5.5): il a du mal à peser sur le jeu et reçoit très peu de ballons. Il réalise tout de même de gros efforts en phase défensive, avant de céder sa place à Alexis Sanchez à la 77ème minute.

Atalanta (3-4-2-1)

Sportiello (5.5): malgré le but encaissé, il passe une soirée plutôt tranquille grâce au très bon travail de ses défenseurs.

Tolói (7): il réalise une très bonne prestation et limite bien le danger apporté par les attaquants de Conte.

Romero (8): extrêmement efficace ce soir, il réalise une quantité incroyable d'interventions décisives, dont une parfaitement contrôlée sur Lukaku qui allait seul droit au but.

Djimsiti (7): il multiplie les interceptions pour empêcher les intéristes de s'approcher de la surface et réalise globalement un bon match.

Mæhle (7.5): personne ne passe sur le côté du remplaçant de Hateboer, qui gagne une grande partie de ses duels ce soir.

De Roon (8): tous les ballons passent par lui. Il dicte le rythme à une équipe de l'Atalanta qui, surtout en première période, fait le jeu, et oblige l'Inter à attendre un faux-pas.

Freuler (8): malgré la défaite des siens, il réalise un match propre dans lequel il contrôle parfaitement le milieu de terrain et empêche aux hommes de Conte d'imposer leur jeu.

Gosens (7): peut-être moins brillant que ses coéquipiers du milieu de terrain, il réalise tout de même une prestation solide et participe à l'organisation irréprochable de l'Atalanta.

Pessina (5.5): malgré quelques bonnes idées de temps en temps, il a globalement du mal à influer sur le jeu et n'apporte pas de réel danger. Il cède sa place à Miranchuk à la 73ème minute.

Malinovskyi (5): discret, il touche très peu de ballons et ne parvient pas à faire la différence. Il cède sa place à Ilicic (5.5) dès la reprise, qui ne parvient pas non plus à apporter beaucoup de danger.

Zapata (6): il multiplie les efforts pour créer des situations de danger et y parvient plutôt bien en première période puisqu'il oblige Handanovic à une superbe parade pour empêcher l'Atalanta de prendre l'avantage. Il s'éteint ensuite au fil de la rencontre avant d'être remplacé par Muriel à la 69ème minute.