* Serie A (ITA) *

Serie A – 24ème j. | Les notes de Milan AC – Torino (1-0)

Homme du match : Rebic (7,5) : Danger milanais a souvent été associé à son nom pendant ce match. Le Croate a été un élément essentiel de l’attaque rossoneri, prenant part aux principales actions de son équipe. Outre son but, il a été très présent dans la surface adverse que ce soit pour provoquer le déséquilibre par sa mobilité et sa vitesse, trouver Zlatan ou pour conclure lui-même les actions. Leao a pris sa place (88′).

Milan AC (4-2-3-1)

Donnarumma (6,5) : Une prestation de bonne tenue. Il a parfaitement tenu sa défense et a bien défendu ses cages face aux offensives adverses. Peu de déchets dans ses interventions, ses relances, il a su être rassurant.

T.Hernandez (7) : Impeccable défensivement et efficace offensivement. Sa prestation a été de très bonne facture encore ce soir. Il a su amener de la vitesse sur le côté gauche milanais et parfaitement seconder Rebic. Ses centres ont aussi été de très bonne qualité. Derrière, il a réalisé les interventions nécessaires et a cadenassé son côté, concédant peu d’occasions.

Romagnoli (6) : Une prestation très correcte. Il a bien incarné le rôle du patron de l’axe central. Incisif pour relancer de la tête les centres adverses, propre dans l’anticipation, il a permis à son gardien d’être plus serein. Néanmoins, il a montré des manques dans la réactivité et la vitesse sur certaines situations.

Kjaer (non noté) : Sorti sur blessure (44′) et remplacé par Gabbia (4,5) : Pas aussi sûr que le Danois, il a manqué de consistance dans le domaine aérien et de rigueur dans le placement défensif.

Calabria (5) : Il a été mis en difficulté, surtout après le repos, par les offensives adverses. De nombreuses actions du Torino sont parties de son côté, dont plusieurs centres. Pas aidé par le travail défensif de Castillejo, il a eu du mal à ne pas laisser d’espaces aux attaquants du Toro. Néanmoins, offensivement, il a réalisé de bonnes montées, propres techniquement avec de l’intensité.

Bennacer (5,5) : Plus effacé que Kessié dans l’entrejeu, il a joué un peu trop bas sur le terrain pour influer sur l’attaque rossoneri. Ses prises de balles furent pourtant assez pertinentes et ses passes précises quand il fut en possession du cuir. Par contre, il fut très agressif sur le plan défensif, sans doute trop, étant à deux doigts de retrouver les vestiaires dès la demi-heure.

Kessié (7) : Il a mis une intensité importante dans le pressing en milieu de terrain. Ses efforts ont souvent été récompensés et il a permis à sa formation d’étouffer le Toro en première période. Sa projection vers l’avant a été intéressante et il a souvent cassé des lignes.

Rebic (7,5) : Voir ci-dessus.

Paqueta (5,5) : Une bonne entame de match pour lui où il a su faire étalage de sa qualité de passe pour trouver ses attaquants. Mais, au fur et à mesure, il a perdu de son influence et a paru plus effacé. Bonaventura l’a remplacé (69′).

Castillejo (6,5) : L’Espagnol a souvent dynamité le côté droit milanais par sa technique et sa prise d’initiatives. Il a beaucoup provoqué, souvent éliminé et a ainsi permis aux siens de bénéficier de situations près des buts de Sirigu. Sur le plan défensif, il aurait gagné à être plus constant dans les efforts.

Ibrahimovic (6) : L’attaque milanaise peut être soulagée de sa présence. Grâce à sa grande taille, il attire les ballons et fait le ménage dans les duels aériens. Sa réputation de nettoyeur de lucarnes lui permet d’attirer les défenseurs sur lui et de libérer de l’espace pour ses équipiers. Malheureusement, ce soir, il n’a pas eu sa précision habituelle devant les buts, vendangeant ses rares situations.

Torino (3-4-2-1)

Sirigu (5,5) : Correct sans plus. Il a tenu la baraque, assurant avec des arrêts et des interventions propres durant les actions dangereuses du Milan AC. Néanmoins, sur le but, il s’est avoué battu trop rapidement et n’a même pas esquissé le moindre geste.

Bremer (4,5) : Il a eu de grandes difficultés à assurer un placement défensif adéquat et précis. Absent ou souvent en retard sur les points de rencontres avec les attaquants adverses, il a la chance d’avoir été secondé par ses compères de la défense.

Nkoulou (5,5) : Le bon et le moins bon. Parfois trop passif comme sur le but de Rebic, il a aussi été auteur d’interventions plus solides et pleines d’autorité face aux attaquants adverses. En outre, il a tenu la dragée haute à Ibrahimovic, laissant peu de situations intéressantes au Suédois.

Lyanco (5,5) : Sa prestation aurait été meilleure avec des placements défensifs plus précis. Pour le reste, il a été très bon dans les duels, réalisant de bonnes interventions. Sa projection vers l’avant est à souligner. Il a été en mesure de faire avancer son équipe et de casser des lignes balle au pied. Remplacé par Aina (85′).

Ansaldi (4,5) : Une prestation inégale pour lui. Il a souvent soutenu les attaques de son équipe mais ses initiatives ont été bien trop imprécises. Sur le plan défensif, il a laissé un peu trop d’espaces mais surtout de libertés à Castillejo, étant bien trop éloigné de son vis-à-vis.

Lukic (4) : Trop discret, il a été étouffé par le milieu adverse, notamment par Kessié et n’a pas été en mesure d’apporter balle au pied.

Rincon (5,5) : Il a mis beaucoup d’intensité et de générosité dans son travail au milieu, notamment défensif. Il a constamment harcelé Zlatan, gênant parfois le géant suédois par son agressivité. Son abattage lui a fait perdre en lucidité et il a connu du déchet technique.

De Silvestri (5) : Pas assez libre en attaque face au marquage défensif adverse, il a peiné à créer ou à se créer des situations. Néanmoins, il n’a pas ménagé ses efforts avec de nombreuses courses et une volonté de faire des différences. Son activité ne fut pas négligeable pour son équipe sur le plan offensif.

Alex Berenguer (6) : Un poison. Il a posé des problèmes à la défense milanaise grâce à sa vitesse et ses prises de balles toujours très tranchantes. Il a souvent déclenché les mouvements mais il aurait mérité de pouvoir se tester face à Donnarumma. Il a manqué de ballons dans les 20 derniers mètres pour cela. Millico l’a remplacé (85′).

Edera (4) : Peu de ballons, peu d’influence sur le jeu, il a peiné sur la pelouse de San Siro. Il a eu du mal à se défaire de l’emprise du milieu rossoneri qui lui a laissé très peu d’espaces. Néanmoins, ce fut un peu meilleur après le repos et il a pu montrer quelques fulgurances balle au pied. Zaza a pris sa place (64′).

Belotti (5) : Bien tenu par la défense milanaise, il a eu du mal à se distinguer en première période. Ce fut meilleur après le repos, il a été un point d’ancrage important des attaques turinoises. S’il n’a pas eu beaucoup d’occasions de tir, il n’a rien lâché et son abnégation a facilité les incursions des siens dans la surface adverse.

Mehdi Lunay

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer