* Serie A (ITA) *

Serie A - 23ème j. | Les notes de Milan - Inter (0-3)



Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)

Homme du match: L.Martínez (8.5): toujours au bon endroit au bon moment, il parvient à se mettre dans les meilleures conditions pour recevoir les ballons de ses coéquipiers. Avec son doublé, il enfonce le Milan et permet aux nerazzurri de consolider leur place de leader en Serie A.

Milan (4-2-3-1)

Donnarumma (4.5): malgré quelques bonnes interventions sur les nombreuses tentatives des attaquants intéristes, il ne parvient pas à résister assez pour éviter le naufrage.

Calabria (6.5): presque irréprochable défensivement parlant, il réalises de très bonnes interventions et touche un nombre incalculable de ballons qu'il parvient sans trop d'efforts à faire arriver à ses coéquipiers.

Kjaer (4.5): pris de vitesse par Lautaro qui ne manque pas d'inscrire son doublé, il commet quelques grosses erreurs qui coûtent cher aux rossoneri.

Romagnoli (4.5): à l'image de son coéquipier au centre de la défense de Pioli, ses moments d'absence et un placement qui laisse à désirer sont tout de suite exploités par les intéristes.

Hernandez (5.5): généreux dans l'effort, il gagne beaucoup de ses duels face aux intéristes et propose des solutions dans son couloir, mais manque cruellement de précision.

Tonali (6): techniquement très juste, il a tout de même du mal à peser sur le jeu rossonero. Il cède sa place à Meïté à la 67ème minute.

Kessié (6): tous les ballons passent par lui, et il parvient à les conserver avec succès, sans toutefois créer de situations favorables aux hommes de Pioli.

Saelemaekers (5): il propose très peu de choses et ne parvient pas à faire la différence. Il cède sa place à Leão à la 67ème minute.

Çalhanoğlu (5.5): malgré quelques bonnes tentatives et des idées pour tenter de débloquer la situation, il ne fait pas le poids face à une bonne organisation nerazzurra.

Rebić (5): il se bat pour créer des occasions en faveur du Milan, sans succès. Trop bien pris par les défenseurs nerazzurri, il a peu d'impact sur la partie.

Ibrahimović (6.5): il est le seul à apporter un réel danger dans la surface intériste, mais se heurte à un excellent Handanovič qui lui empêche de concrétiser. Il cède sa place à Castillejo à la 75ème minute.

Inter (3-5-2)

Handanovič (7.5): ses nombreuses interventions décisives empêchent les milanais de revenir au score. Ses bonnes relances participent également à la construction d'actions dangereuses.

Škriniar (6.5): solide et attentif, il se laisse rarement surprendre par les attaquants rossoneri. 

De Vrij (5.5): malgré de nombreuses interceptions, il laisse parfois trop d'espaces que les hommes de Pioli n'hésitent pas à exploiter.

Bastoni (6): souvent bien placé, il limite les offensives adverses et ne prend aucun risque.

Hakimi (6.5): le Marocain combine bien avec Barella et n'hésite pas à monter pour proposer des solutions. Défensivement parlant, il réalise une prestation satisfaisante. Il cède sa place à Young à la 83ème minute.

Barella (6.5): le jeune milieu italien couvre, comme à son habitude, beaucoup de terrain. Il sert d'appui pour les montées de Hakimi et, grâce à une bonne vision de jeu, distribue de bons ballons à ses coéquipiers. Il sort sur blessure à la 86ème minute, remplacé par Vidal.

Brozović (7.5): fondamental dans ce milieu de terrain intériste, le Croate est à l'origine de la plupart des actions offensives menées par les hommes de Conte.

Eriksen (6.5): désormais titulaire depuis quelques matchs, il trouve parfaitement ses marques au sein de ce milieu de terrain où il ne manque pas d'idées pour créer du danger. Il cède sa place à Gagliardini à la 78ème minute.

Perišić (7.5): infatigable sur son côté, il est l'auteur de la passe décisive qui permet à Lautaro d'inscrire son doublé. Ses mouvements incessants tiennent Calabria occupé, l'empêchant de combler les vides laissés par Kjaer et Romagnoli. C'est Darmian qui prend sa place à la 78ème minute.

Lukaku (8): fondamental au sein de cette équipe de l'Inter, il laisse encore une fois son empreinte sur la plupart des buts de cette rencontre. Il prend Romagnoli de vitesse, inscrivant ainsi le troisième et dernier but du match. Il est également l'auteur de la passe décisive pour Lautaro qui ouvre le score dès l'entame.

L. Martínez (8.5): voir ci-dessus. Il est remplacé par Sanchez à la 78ème minute.

Fermer
Fermer