Serie A - 22ème j. | Les notes d'Inter - Lazio (3-1)

Homme du match: Lukaku (8.5): il laisse son empreinte sur tous les buts de cette rencontre. Il est d'abord celui qui transforme froidement le pénalty accordé aux nerazzurri avant de doubler la mise peu avant la pause. Il sera ensuite, juste après que la Lazio soit revenue dans le match, l'auteur de la passe décisive qui permet à Lautaro  de sceller une victoire fondamentale, puisqu'elle consent aux intériste de prendre la tête du championnat.

Inter (3-5-2)

Handanovič (6): surpris par la déviation d'Escalante sur le but, il ne peut pas intervenir. Au cours de la partie, il est globalement très peu sollicité par les laziali.

Škriniar (6.5): autoritaire, il récupère de précieux ballons dans les pieds des attaquants d'Inzaghi.

De Vrij (6.5): lui aussi réalise un match attentif et gagne la plupart de ses duels sans grande difficulté.

Bastoni (6): il est bien en place mais se montre peut-être légèrement moins performant que ses deux coéquipiers.

Hakimi (5): prestation peu convaicante pour le Marocain ce soir qui pousse très peu en phase offensive et a également du mal à empêcher ses adversaires de progresser. Il cède sa place à D'Ambrosio à la 90ème minute.

Barella (7): homme de l'ombre ce soir, il n'en reste pas moins précieux dans le milieu de terrain de Conte. Il presse beaucoup et, grâce à des mouvements toujours bien calculés, désorganise la Lazio qui a pourtant la possession du ballon.

Brozović (8): bien en place, il apporte beaucoup de sérénité au sein du milieu de terrain nerazzurro. Il est en plus à l'origine des actions qui engendrent les deux derniers buts de l'Inter.

Eriksen (7.5): sa très bonne vision de jeu lui permet de distribuer de précieux ballons en direction de ses partenaires. Il apporte ainsi beaucoup de danger aux abords de la surface laziale. C'est Gagliardini qui prend sa place à la 72ème minute.

Perišić (7): s'il apporte peu de solutions en phase offensive, il ne laisse aucun répit à Lazzarri qui aura bien du mal à exister ce soir. Darmian prend sa place à la 90ème minute.

Lukaku (8.5): voir ci-dessus. Il cède sa place à Pinamonti à la 90ème.

L.Martínez (7.5): s'il doit se contenter de quelques ballons pour avoir de l'impact ce soir, cela ne semble pas poser problème à l'Argentin qui parvient à offrir des solutions et à inscrire le troisième et dernier but des intéristes. Il cède sa place à Sanchez à la 78ème.

Lazio (3-5-2)

Reina (5.5): souvent abandonné par une défense mal organisée, il tente de limiter les dégâts autant que possible. A noter quelques bonnes interventions face aux attaquants nerazzurri. 

Patric (4.5): s'il essaie d'apporter des solutions en phase offensive, il ne parvient pas à compenser ses absences lorsqu'il s'agit de marquer Lautaro.

Acerbi (4.5): ses montées quasi systématiques laissent beaucoup d'espace aux hommes de Conte qui n'hésitent pas à les exploiter.

Hoedt (5.5): auteur d'une bonne entame de match, solide et attentive, il commet cependant l'erreur qui permet à l'Inter d'ouvrir le score. Sous la menace d'un second carton jaune, il cède sa place dès la reprise à Parolo (4.5) qui occupe malgré lui le poste de défenseur central, sans succès.

Lazzari (4.5): souvent contraint à reculer face à Perisic, il a très peu d'impact sur le jeu et commet également quelques erreurs en phase défensive.

Marušić (5): avec les montées d'Acerbi, il a du mal à trouver ses marques et est souvent obligé de se placer très haut, où il reçoit peu de ballons.

Milinković-Savić (6): c'est lui qui amène l'unique but de la soirée côté laziale, grâce à un coup franc bien frappé dévié par Escalante. Malgré de bonnes récupérations, il fait preuve de beaucoup d'imprécisions et ne parvient pas à les exploiter correctement.

Leiva (6): malgré une entame de match solide et quelques bonnes interventions pour récupérer le ballon, il cède sa place dès la reprise à Escalante (6) qui permet de libérer Luis Alberto. C'est lui qui dévie le ballon frappé par Milinkovic, permettant momentanément à la Lazio de revenir dans le match.

Luis Alberto (6): il se retrouve à devoir jouer très bas en première période, et se montre plutôt convaincant. Il couvre une grosse partie de terrain et offre toujours une solution à ses coéquipiers. Placé plus haut à la reprise avec l'entrée d'Escalante, il a toutefois du mal à faire la différence. Il est remplacé par Pereira à la 78ème minute.

Immobile (5): s'il fournit beaucoup d'efforts, il se heurte à une défense nerazzurra bien organisée et ne parvient pas à la transpercer. Il cède sa place à Caicedo à la 70ème minute.

Correa (5): il ne manque pas d'idées mais il a du mal à s'entendre avec Immobile. C'est Muriqi qui le remplace à la 70ème minute.

Voir aussi :