* Serie A (ITA) *

Serie A - 22ème j. | Les notes de Naples - Juventus (1-0)



Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)

Homme du match : Meret (7) : Titulaire aujourd'hui (suite à la blessure de David Ospina durant l'échauffement), il a réalisé un bon match, en réalisant plusieurs arrêts notamment sur une volée à bout portant de CR7. Il a su garder sa cage inviolée durant toute la rencontre et est l'un des artisans de la victoire du Napoli.

                            Naples  ( 4-2-3-1)

Meret (7) : voir ci-dessus.

Di Lorenzo (5.5) : Malgré un Chiesa remuant, le latéral napolitain a su répondre présent dans ce match.

Rrahmani (6) : Le défenseur napolitain a obtenu un pénalty (transformé par Insigne) et a su résister aux offensives turinoises.

Maksimovic (6) : Tout comme son compère de défense, il a tenu face aux attaques adverses.

Rui (5.5) : La défense napolitaine a été solide aujourd'hui et Rui aussi. Il a dominé Bernardeschi dans de nombreux duels.

Zieliński (5.5) : Le milieu polonais a été performant aujourd'hui en dominant le milieu turinois avec son compatriote, Bakayoko. Remplacé par Elmas.

Bakayoko (6) : C'était un duel annoncé entre lui et Rabiot et c'est bien le napolitain qu'il l'a remporté. En effet le milieu franco-ivorien a réalisé un match solide, ce qui a permis de la stabilité au milieu du Napoli.

Politano (5) : Une performance globale intéressante pour le milieu napolitain remplacé à la 65ème par Ruiz.

Insigne (6.5) : Le capitaine napolitain fût l'unique buteur de ce match et a été le grand vainqueur du duel annoncé contre Ronaldo. Remplacé par Lobotka.

Lozano (5.5) : L'international méxicain a rendu une belle copie, il a su faire les différences sur l'aile gauche du terrain. Malgré tout, suite à un coup reçu en fin de match il semblait être à bout. Affaire à suivre.

Osimhen (4.5) : L'attaquant nigérian n'a pas réussi à obtenir la moindre situation offensive mais aura tout de même été utile dans le jeu napolitain. Remplacé par Petagna ( 75ème ).

Juventus (4-4-2)

Szczęsny (5) : Pris à contre pied sur pénalty par Insigne (31ème), le portier polonais n'a pas eu à s'employer en seconde période, dû à la domination de ses coéquipiers.

Cuadrado (4) : Une première période difficile pour le colombien face à un Lozano intéressant. Le latéral droit a également écopé d'un jaune dans un duel avec le méxicain avant de sortir à la mi-temps à la place de Sandro. Ce dernier (5.5)  s'est montré entreprenant sur son côté gauche que se soit sur le plan défensif ou même offensif.

De Ligt (6) : Solide défensivement, le rock néerlandais a su tenir la barraque bianconnerie.

Chiellini (5.5) : Auteur de la faute qui a permis à Insigne d'ouvrir le score sur pénalty ( 31ème ), le défenseur italien qui fêtait son 500ème match avec la Juventus a tout de même livré un gros match en étant présent défensivement sur tous ses duels.

Danilo (6) : Une bonne première période au niveau défensif, également durant la deuxième mi-temps en étant passé sur le côté droit de la défense de la Juve où il aura été présent offensivement à l'image de sa frappe croisée à la 68ème.

Bernardeschi (4.5) : Souvent remplaçant et très peu décisif cette saison, l'ailier italien n'a pas réussi à faire des différences. Remplacé par McKennie.

Bentancur (5) : Le milieu Uruguayen n'a pas été rayonnant aujourd'hui en ayant été trop laxiste sur plusieurs duels. Remplacé par Kulusevski.

Rabiot (5.5 ) : L'ancien parisien à l'image de son compatriote uruguayen (Bentancur) n'a pas assez dynamisé le milieu de terrain à contrario du milieu napolitain.

Chiesa (6) : La jeune pépite italienne remuante durant ce match a été le meilleur atout offensif de la Juve ce soir à l'image de sa belle frappe croisée à la 80ème.

Morata (5) : Le numéro 9 turinois très peu vu durant cette rencontre n'a pas su faire les bons choix.

Ronaldo (5.5) : Le quintuple ballon d'or fût transparent durant la première période à l'image de son coup-franc dans le mur (45ème). Le portugais s'est réveillé en seconde période avec une présence plus offensive, en vain.

 

Antonin Baudiffier

Fermer
Fermer