Accueil * Serie A (ITA) * Serie A – 22ème j. | Les notes de Juventus – Parme...

Serie A – 22ème j. | Les notes de Juventus – Parme (3-3)

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Gervinho (8) : Quel match de l’ivoirien ! Si tout ne fut pas parfait, il s’est révélé être un vrai poison pour la Juve. Dès le début du match, sa vitesse en contre a perturbé la défense centrale turinoise. Si, il fut un peu bas parfois, sa capacité à conserver des ballons aura aider à remonter le bloc de Parme. Opportuniste, il met les deux buts qui permettent aux siens de ramener un point.

Juventus (4-4-3)

Perin (5) : Il fut loin d’être impérial sur les trois buts qu’il encaisse. Il a notamment manqué de vitesse de réaction sur les deux premiers. Ses relances au pied durent aussi très limites, manquant de longueur.

Spinazzola (5) : Si ses montées furent parfois très intéressantes, il a été mis en difficulté derrière. Il s’est fait trop facilement débordé et Gervinho l’a mis au supplice par son dézonage incessant. Impliqué sur le deuxième et le troisième buts où son marquage fut à chaque fois léger.

Cáceres (5,5) : Un match correct mais il fut un peu bousculé par les changements de rythme de ses adversaires. Il a eu du mal à finir la rencontre.

Rugani (6,5) : Défensivement, il fut plutôt propre. Il a souvent été très bon dans l’anticipation, se collant bien à ses adversaires, intervenant judicieusement. Parfois, il a manqué un ou deux marquages.

Cancelo (7,5) : Il a mis leu feu au côté droit de la Juve et donc au côté gauche parmesan. Il a amené de bons ballons dans la surface pour ses attaquants. Défensivement, peu de choses à lui reprocher.

Matuidi (6) : Une bonne activité en milieu de terrain, et de bons ballons récupérer. Mais, il fut plus brouillon dans l’utilisation de cette balle.

Pjanic (6) : Une certaine propreté dans l’utilisation de la balle sans toutefois réussir à élever son niveau de jeu. Il n’a pas pris assez de risques dans ses passes, se contentant d’assurer le plus souvent.

Khedira (7) : Très présent, il fut très actif dans les 30 derniers mètres adverses. Il en voulait au point de se prendre quelques semelles par volonté de chipper des ballons, de donner la passe, de marquer. Betancur prend sa place (79′).

Ronaldo (7) : Il ne s’est pas toujours montré à son avantage, il ne s’est pas toujours montré du tout. Mais, il a encore été d’une froide efficacité pour claquer deux buts de renard. Dans la construction du jeu, ce fut parfois un peu pauvre et beaucoup trop individualiste.

Mandzukic (6) : Une copie presque parfaite mais une grosse rature dans la conclusion. Sa capacité à dézoner fut précieuse ce soir. Il a très bien exploité les ballons qu’il a eu et s’est transformé en créateur d’action, en créateur de jeu. Malheureusement, sur l’une des dernières actions, il manque de lucidité et va gagner du temps au poteau de corner, le sien, perdant le ballon qui conduit au troisième but parmesan.

D.Costa (5) : Il a manqué de présence dans la zone de vérité. Il fut un peu lent, trop lent que ce soit dans ses prises de balles ou ses appels. Il a été remplacé dès la mi-temps par Bernardeschi (non noté) lui même remplacé par Can (non noté) à la 86′.

Parme (4-4-3)

Sepe (5,5) : Il a sorti quelques parades qui comptent au final. Mais, sur quelques actions, il a aussi montré quelques faiblesses sur coups de pied arrêtés.

Gagliolo (5) : Cancelo lui a fait vivre un match difficile, le prenant de vitesse trop souvent. Mais, offensivement, il ne s’est pas trop mal débrouillé, jouissant d’une bonne relation avec Gervinho.

Bastoni (5,5) : Il ne fut pas trop mauvais, réalisant de bonnes interventions dans les pieds turinois. Mais, il faudrait lui donner un GPS pour l’aider à se situer tant ses placements furent trop hasardeux.

B.Alves (5) : Un peu lent, un peu lourd le vétéran portugais. Il a manqué d’explosivité et de réaction, ce qui a engendré des occasions pour ses vis-à-vis.

Iacoponi (5) : Un match un peu calme, trop même. Il n’a pas réellement profité de l’apathie d’un Spinazzola en face pour amener de la vitesse et une solution supplémentaire pour son équipe, montant trop peu.

Barilla (6) : Une belle générosité et un but qui ne masquent pas des carences dans l’utilisation de la balle. Il a souvent commis les mauvais choix dans ses passes vers l’avant.

Scozzarella (7) : Un vrai guerrier. Il a été d’une efficacité redoutable dans l’entrejeu. Gratteur de ballons mais aussi très bon dans l’utilisation du cuir, il a aidé Inglese à se procurer de bonnes actions par ses décalages précis et pertinents. Stulac prend sa place (76′).

Kucka (6,5) : Tel une anguille, il s’est faufilé dans les espaces au milieu avec une belle dextérité. Un vrai battant aussi dans les duels en défense, quitte à mettre le pied un peu trop. Il aura compliqué la tâche de la Vieille Dame jusqu’au bout. Sprocati prend sa place (86′).

Gervinho (8) : Voir ci-dessus.

Inglese (6) : Un battant. En vrai point de fixation, il a gratté de très nombreux ballons dans des duels aériens mais surtout au sol. Il s’est créé quelques situations et a surtout permis à ses équipiers d’en avoir. Il a été très propre techniquement, ne perdant aucun ballon facile.

Biabiany (4,5) : Peu de choses à ressortir d’une prestation terne et sans relief. On ne l’a que trop peu vu. Il s’est trop excentré, tellement qu’il aurait pu sortir du terrain à force de coller la ligne de touche. Siligardi le remplace (57′).

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Loading...