* Serie A (ITA) *

Serie A - 19ème j. | Les notes d'Inter - Atalanta (1-1)

Homme du match : A.Gomez (7,5) : "Papu" a été insaisissable ! Très actif, très mobile et toujours disponible, il a multiplié les incursions dans la défense nerazzurri. Il a été le maître du jeu collectif de l'Atalanta, orientant les séquences de passes, créant des brèches par ses accélérations et provoquant la défense par ses dribbles. Il aurait même pu marquer mais la barre en a voulu autrement.

Inter Milan (3-5-2)

Handanovic (7) : Le gardien slovène a été mis à contribution et il a répondu présent. Plusieurs arrêts, des interventions pleines de sang-froid, il a été très efficace. Il a même arrêté un penalty dans les dernières minutes permettant aux siens d'arracher un point.

Bastoni (5) : Très volontaire en début de match, il n'a pas hésité à monter haut sur le pré. Lien de cause à effet, par la suite, il a subi les assauts adverses, étant souvent mis en difficulté en seconde période. Il a même concédé le penalty (87'), stoppé ensuite par Handanovic.


De Vrij (5) : Trop passif, il a été mis en difficulté sur les incursions adverses dans sa zone. Le jeu rapide d'un Gomez et la mobilité de ce dernier ont été un problème pour le Néerlandais.

Godin (6) : Il a commis quelques erreurs, comme sur le but de l'Atalanta où il est victime d'une mésentente avec Brozovic sur une tête. Mais, globalement, il a livré une prestation correcte agrémentée de quelques interventions salvatrices par moments.

Biraghi (4,5) : Décevant, il n'a pas été à la fête dans cette rencontre. Offensivement, son apport est très faible, étant souvent trop en retrait. Défensivement, si sa première période a été correcte, la seconde a été bien différente. Il a laissé trop d'espaces et a souffert face à l'activité d'un Malinovskyi, frais et entré en cours de match.


Gagliardini (4,5) : Il a été trop souvent et trop facilement éliminé dans l'entrejeu. Cela s'explique par le fait qu'il ait manqué de tranchant et d'agressivité dans les duels en milieu de terrain.

Brozovic (5) : Il a connu deux matches. Un premier d'une demi-heure où il a été très présent en milieu, faisant régner sa loi et mettant beaucoup d'intensité. Un second, ensuite, où il a clairement manqué d'impact dans l'entrejeu et où il a subi le jeu collectif de l'adversaire.

Sensi (6) : Beaucoup de dynamisme pour le petit italien qui a souvent amené le danger par sa vitesse et sa mobilité. Il a constamment alimenté son attaque en ballons parcourant de grandes distances avec le cuir. Contrairement à certains de ses équipiers, il a gardé un niveau similaire tout au long de son match, étant sans doute la principale menace intériste après le repos. Valero a pris sa place (71').

Candreva (5,5) : Lui aussi a payé la baisse de régime de son équipe. Pourtant, il semblait dominateur en début de rencontre, étant souvent à l'origine des contres intéristes et même au départ du but grâce à un beau jeu long. Puis, il a subi, se retrouvant fort mal pourvu en ballon, et son influence s'est réduite peu à peu.


L.Martinez (7) : L'Argentin a réalisé un début de match plein avec un but (4') pour lancer les siens et une activité très intéressante. Sa vitesse et sa technique ont fortement mis à mal la défense de l'Atalanta pendant le premier acte. Après le repos, il a été plus discret, la domination adverse n'y étant pas étrangère. Politano a pris sa place (80').

Lukaku (5,5) : Très présent à l'entame, avec notamment une frappe après 20 secondes sur le poteau et une passe décisive pour Martinez, il a finalement peu mis en danger Gollini par la suite. Sa présence a permis de capter un bon nombre de ballons et sa puissance de gagner de nombreux mètres. Mais, sa relation avec Martinez ne fut pas aussi optimale qu'au début et il a affiché une certaine maladresse dans le jeu collectif.

Atalanta Bergame (3-4-1-2)

Gollini (6) : Efficace dans ses interventions, il a réalisé une bonne prestation malgré un but rapidement concédé. Il a été très propre dans ses sorties, même s'il n'a pas eu autant de travail que son homologue.

Djimsiti (7) : Une prestation de haute volée pour l'Albanais. Il fut l'élément le plus solide et le plus sûr de la défense à 3 de l'Atalanta. Ses interventions ont été autoritaires et souvent nécessaires pour les siens.


Palomino (6) : L'ancien messin a été plutôt bon dans ce match. S'il a pu commettre quelques approximations balle au pied, il a été très efficace dans le jeu de tête, notamment sur coups de pied arrêtés.

Toloi (5,5) : De l'engagement dans les duels, parfois trop. Le Brésilien n'a pas économisé ses efforts en défense. Il a parfois été un peu maladroit dans ses interventions et notamment dans son placement défensif.

Gosens (6) : Défensivement, il a quelque peu souffert en début de match devant les montées de Candreva et n'a pas toujours été très à l'aise sur les phases de reconversions rapides de l'Inter. Mais, offensivement, il a été un maillon important du jeu collectif de l'Atalanta, usant par son activité la défense adverse. Il est aussi celui qui a offert le nul à sa formation d'un but opportuniste. Castagne l'a remplacé (75').

Pasalic (5,5) : Il a été auteur d'une bonne entame de match avec beaucoup de disponibilité de sa part et une bonne agressivité. Il s'est bien projeté vers l'avant et sa relation avec Ilicic a été très bonne. Mais, peu à peu, il a disparu des écrans étant moins en vue et assez statique. Remplacé par Muriel (70').


De Roon (6) : Dominateur. Il a pris peu à peu le dessus sur le milieu nerazzurri par sa capacité à récupérer le ballon et à l’utiliser intelligemment avec un minimum de déchet. Il a souvent trouvé ses attaquants grâce à ses très bons services millimétrés.

Hateboer (5,5) : Pas toujours inspiré mais souvent incontournable dans le jeu collectif de son équipe. Défensivement, il a été peu mis en danger ce qui lui a permis de monter très souvent et de prendre le dessus sur l'intériste Biraghi. Parfois sujet à un certain déchet technique et auteur de quelques fautes, il a aussi su parfaitement amener le danger sur son côté droit et étirer la défense nerazzurri.

A.Gomez (7,5) : Voir ci-dessus.

D.Zapata (3,5) : Effacé. Il n'a que trop peu pesé sur cette rencontre, ne touchant pas suffisamment de ballons. Il a dézoné, parfois loin des buts d'Handanovic, pour pouvoir participer au jeu de son équipe. Il a aussi joué en point d'appui, dos au but, mais cela a rarement abouti sur une occasion franche. Remplacé par Malinovskyi (53').

Ilicic (6) : Très actif, le Slovène a fortement participé au jeu de son équipe, décrochant souvent pour aller chercher ses ballons. Son entente avec Gomez et Pasalic a permis à son équipe de souvent pénétrer par l'axe. Finalement très peu présent près des buts de son compatriote Handanovic, il a été un point d'appui utile de son équipe aux 20 mètres.

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer