* Serie A (ITA) *

Serie A - 19ème j. | Les notes de Milan - Atalanta (0-3)



Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)

Homme du match: Romero (8.5): l'Argentin ne se contente pas d'ouvrir le score en faveur des hommes de Gasperini, mais ses interventions nettes et précises sauvent également les siens par deux fois. Il est aussi l'auteur de la passe décisive qui amène le troisième but, scellant ainsi la victoire de l'Atalanta face aux rossoneri qui, malgré leur défaite, remportent tout de même le titre honorifique de champions d'hiver.

Milan (4-2-3-1)

Donnarumma (5): malgré la lourde défaite des rossoneri, le gardien milanais ne peut pas intervenir sur les buts encaissés. Il part du bon côté sur le pénalty inscrit par Ilicic, tandis qu'il est complètement surpris par la tête de Romero.

Calabria (5.5): s'il se montre plutôt attentif et parvient à récupérer quelques bons ballons, il a du mal à couvrir tout son couloir et laisse trop de liberté à ses adversaires du soir.

Kalulu (5): il perd son duel face à Romero sur le premier but et cède sa place à la 57ème minute sur blessure. C'est Musacchio qui le remplace.

Kjaer (6):  malgré les trois buts encaissés par l'arrière-garde milanaise, il est solide et intercepte un bon nombre de ballons, limitant au mieux les nombreuses offensives des hommes de Gasperini.

Hernandez (4.5): bien en dessous de ses standards habituels, le Français a du mal à résister aux assauts des adversaires et ne propose que très peu en phase offensive.

Tonali (6): plus en forme que son coéquipier au milieu de terrain, il parvient à lui donner de la solidité et intercepte quelques ballons, mais est bien trop seul pour résister à la très bonne organisation des nerazzurri.

Kessié (4.5): l'Ivoirien a bien du mal à exister ce soir face à un milieu de terrain adverse étouffant. Il commet également la faute qui provoque le pénalty en faveur de l'Atalanta.

Castillejo (4.5): malgré une volonté indiscutable, il a trop peu d'impact sur le jeu des rossoneri. Il cède sa place à Mandžukić dès la 69ème minute.

Meité (4.5): pour sa première apparition sous les couleurs du Milan, le Brésilien n'a pas l'occasion de montrer son potentiel. Avec la domination de l'Atalanta au milieu de terrain, il touche peu de ballons et manque d'impact. Il cède sa place à Brahim Diaz (4.5) à la reprise, pas plus convaicant que son coéquipier.

Leão (5): quelques bonnes actions en début de match, avant de s'éteindre. Il cède sa place à Rebić à la 69ème minute.

Ibrahimović (5.5): il sème la panique dans les rangs de l'Atalanta dès les premières minutes du match, mais s'éteint bien vite lui aussi. Trop isolé en pointe, il a du mal à recevoir le ballon.

Atalanta  (3-4-1-2)

Gollini (6): pas vraiment sollicité au cours de la rencontre, le gardien nerazzurro répond tout de même présent lorsqu'il le faut et transmet beaucoup de sérénité aux siens.

Tolói (6): pas toujours convaincant, il prend tout de même peu de risques et limite globalement le danger.

Romero (8.5): voir ci-dessus.

Djimsiti (7): il anticipe bien les mouvements de ses adversaires et parvient à freiner les attaquants rossoneri. C'est Caldara qui prend sa place à la 90ème minute.

Hateboer (6.5):  les ballons passent très peu par son côté, mais il se montre tout de même attentif et répond présent en phase défensive. Il est remplacé à la Maehle à la 67ème minute.

De Roon (8.5): si les milanais ont été aussi déroutés ce soir, c'est notamment grâce à l'excellente organisation du milieu de terrain nerazzurro, au sein duquel le Néerlandais est un vrai pilier. Il récupère un nombre incalculable de ballons et étouffe complètement le milieu de terrain adverse.

Freuler (8): le Suisse est lui aussi l'auteur d'une énorme performance, tout en maîtrise. Il apporte beaucoup de solidité et sort souvent vainqueur de ses duels.

Gosens (8): il complète parfaitement ce milieu de terrain particulièrement performant ce soir, empêchant les hommes de Pioli de servir leurs attaquants. Il est également l'auteur de la passe décisive qui permet à Romero d'ouvrir le score en début de match. C'est Palomino qui prend sa place à la 90ème minute.

Pessina (6): moins convaincant que ses partenaires ce soir, il a du mal à peser sur le jeu. C'est Malinovskyi qui prend sa place à la 90ème minute.

Ilicic (7.5): il transforme le pénalty qu'il a lui même conquis et double ainsi la mise en faveur de l'Atalanta. Il est l'un des plus actifs du côté des nerazzurri : il provoque sans cesse et amène constamment le danger. Il cède sa place à Muriel à la 82ème minute.

Zapata (6.5): après de nombreuses tentatives teintées d'imprécision et de malchance, il finit par envoyer le ballon dans les filets. Ce troisième et dernier but éteint définitivement tous les espoirs des rossoneri de revenir au score.

Fermer
Fermer