Serie A - 18ème j. | Les notes de Napoli - Inter (1-3)

Homme du match: Lukaku (7.5): sans aucun doute le meilleur coté Inter. Il s'envole tout seul vers le but dès l'entame de match et, bien que déclaré hors-jeu, donne un premier avertissement aux napolitains. C'est ensuite lui qui emmène le contre qui débloquera la situation, avant de doubler la mise, bien aidé par Meret. Il manque de peu le triplé, et si l'Inter reprend les commandes de la Serie A, c'est en très grande partie grâce à son joueur belge.

Napoli (4-3-3)

Meret (5): coupable d'une faute de main sur le second but, il effectue tout de même quelques interventions précieuses.

Hysaj (6): il tient bien Gagliardini et lui empêche d'avoir trop d'influence sur le jeu intériste. C'est Lozano qui prendra sa place à la 80ème.

Manolas (6): il anticipe souvent les mouvements des adversaires. Cependant, il ne parvient pas à sortir un ballon qui, sous la pression de Lautaro se transformera en troisième but en faveur des nerazzurri.

Di Lorenzo (5): sa glissade permet à Lukaku de s'envoler vers le but et d'offrir l'avantage aux nerazzurri.

M. Rui (6.5): il se montre prêt dès l'entame de match en effectuant un excellent retour défensif. Plein d'idées en phase offensive également, il réalise un match généreux.

Allan (6.5): précieux entre les lignes, ses interceptions et de bonnes inspirations en phase offensive lui permettent de garder son équipe à la surface pendant un certain temps.

F. Ruiz (6.5):  l'Espagnol effectue un excellent travail de pressing pressing qui participe à ralentir les intéristes. Il sera remplacé par Llorente à la 83ème.

Zielinski (6.5): solide au milieu de terrain, c'est lui qui offre la passe décisive qui permet à Milik de réduire le score.

Callejon (5): il a peu d'impact sur le jeu napolitain et ne propose que très peu de choses.

Milik (6.5): il ne cesse de roder dans la surface, ce qui lui permet à maintes reprises d'effrayer la défense nerazzura, jusqu'à réduire le score en fin de première période.

Insigne (6): bilan mitigé pour le capitaine napolitain qui alterne les bonnes actions, dont une frappe sur la transversale, et les mauvais choix.

Inter (3-5-2)

Handanovic (6): le patron de la défense intériste parvient à intervenir sur les rares tentatives cadrées des napolitains.

Bastoni (5.5): il anticipe les mouvements de ses adversaires et se montre plutôt intéressant, mais perd complètement Zielinski sur le premier but napolitain.

De Vrij (6): il accompagne ses adversaires sans jamais se faire surprendre, bien qu'il ne soit pas totalement irréprochable sur le but de Milik.

Skriniar (6.5): excellent quand il s'agit d'anticiper ses adversaires, il est sur tous les ballons.

Candreva (5): il manque d'idées et perd beaucoup de ses duels face à Mario Rui.

Vecino (6.5): précieux dans le milieu de terrain de Conte, il multiplie les bonnes sorties de balles et les  passes en direction de ses partenaires. C'est lui qui envoie Lautaro au but, lui permettant ainsi de faire le break. Il est remplacé par Sensi à la 74ème.

Brozovic (6.5): ses qualités lorsqu'il s'agit de conserver et d'intercepter les ballons sont indispensables à cette équipe de l'Inter, qui grâce à lui ne souffre pas trop la domination napolitaine en seconde période.

Gagliardini (5): match à oublier pour Gagliardini qui n'aura eu que très peu d'impact sur la partie. Il a du mal à passer la défense napolitaine et a tendance à trop s'enfermer. Il est remplacé par Barella à la 56ème.

Biraghi (6): intéressant défensivement parlant, il annule totalement l'impact que tente d'apporter Callejon.

Lautaro (6.5): en-deçà de ses standards habituels tout au long de la rencontre, il lui aura pourtant suffit une occasion pour tuer le match.

Lukaku (7.5): voir ci-dessus. Il est remplacé par Borja Valero à la 88ème.