Série A - 17ème j. | Les notes de Udinese - Naples (1-2)

L'Homme du Match : Bakayoko (7.5) : Serein balle au pied, il a eu une précision de passe notoire, et il place la tête qu'il faut dans l'angle opposé pour donner la victoire aux siens !

Udinese (3-5-1-1)

Musso (5) : On l'a vu intercepter quelques frappes sans grand danger, mais on a aussi eu le sentiment ce jour que ses prises de balle manquaient un peu d'assurance, il a plusieurs fois dû s'employer à deux fois.

Samir (5.5) : Relativement solide sur son côté, il a parfois perdu des duels mais a aussi assuré quelques remontées de balle rapides intéressantes

Bonifazi (6) : C'était costaud dans l'axe avec Bonifazi aujourd'hui, à tel point que les Napolitains se sont rapidement résignés à passer sur les côtés. Très sérieux et appliqué !

Becao (4.5) : Plus difficile pour lui à droite, ou Zielinski et Insigne ont été vifs et rapides et l'ont souvent passé sans trop de mal.

Molina (5.5) : Du très bon dans l'intensité, ou il a apporté de la  vitesse avec d'excellents déboulés, et parfois un peu de moins bon sur l'aspect défensif ou il a perdu quelques duels. Mais un match intéressant tout de même de sa part

Mandragora (6) : Ce qui est génial dans son jeu, c'est l'impact qu'il met sur l'adversaire, un milieu de terrain un peu à l'ancienne, très très physique et c'est plaisant à voir. Il a ce soir encore affiché cette autorité naturelle, récupéré plusieurs ballons et assuré une redistribution de qualité

Arslan (6.5) : L'essuie-glace du Udinese ce soir, probablement un de ceux qui a le plus couru ! Il est allé régulièrement chercher des ballons dans sa défense, qu'il a lui même remontés et généralement bien transmis, un gros abattage !

De Paul (6) : Beaucoup de ballons transitent par lui, alors parfois ses gestes sont un peu précipités et pas toujours précis, mais il participe si activement à l'animation de son équipe qu'on ne peut pas trop lui en vouloir

Larsen (5) : Un rôle un peu ingrat de simple transmetteur, il n'a pas semblé rentrer complètement dans le schéma du jour, avec un rôle certes plutôt bien tenu mais une utilité limitée.

Pereyra (5) : De bonnes remontées balle au pied, mais souvent des choix mal négociés ensuite, il a fait un match en demi-teinte

Lasagna (6.5) : Lui aussi a eu du déchet dans ses choix offensifs, mais il a été le principal danger sur le but Napolitain tout au long de la rencontre, d'abord buteur puis multipliant les appels avisés et les tentatives diverses.

Napoli (4-2-3-1)

Meret (7) : Un gardien de qualité, impeccable sur ses appuis du début à la fin de la rencontre et qui permis au Napoli de ne pas perdre, avant de finalement les voir l'emporter sur le fil !  3 Superbes interventions sur des contres rapides, 7 arrêts au total, a noter par contre des placements un peu limite sur les corners ce soir !

Hysaj (5) : Malgré un travail certain pour donner un peu de verticalité au jeu, avec des passes longues parfois bien inspirées, il a perdu quelques ballons dangereux sur son côté

Manolas (4.5) : Que ce fut difficile pour Gattuso ce soir de trouver la bonne recette en défense centrale, il a d'ailleurs essayé 3 charnières différentes dans la rencontre, ce qui est rarissime. Manolas n'a pas été le pire (voir ci-dessous), mais il était juste aussi, manquant d'autorité sur l'adversaire et imprécis balle au pied.

Rahmani (3) : Quelle catastrophe que sa prestation ce jour ! D'abord totalement dépassé dans l'axe, il a été placé à droite ensuite par Gattuso, et comme il était tout aussi mauvais, perdant ballon sur ballon et offrant même un but sur une passe ratée à Udinese, il est finalement sorti au bout de 45 Minutes. Remplacé par Rui Mario (6) bien plus inspiré et physique !

Di Lorenzo (5) : Dans cette défense très en difficulté cet après-midi, il a lui aussi donné quelques ballons à l'adversaire, mais à par contre été plus rigoureux au duel.

Bakayoko (7.5) : Voir ci-dessus

Fabian Ruiz (6.5) : Sa technique au dessus du lot lui a permis d'enchaîner plusieurs gestes très plaisants, faisant de lui une des rares attractions de ce match. Pas toujours les bons choix, mais il aura quand même été l'une des principales sources de danger pour les joueurs de Udinese.

Insigne (5.5) : Certes on l'a beaucoup vu tenter, mais il a si souvent paru en panne d'inspiration, entre frappes non cadrées et tentatives timorées, qu'on ne peut pas vraiment le créditer d'un très bon match

Zielinski (7) : Un match plein, ou il a constamment mis en difficulté la défense adverse, a créé du danger par ses décalages, ses courses, et même quelques passes très avisées. Il a un peu manqué de réussite pour être décisif.

Petagna (4.5) : Peu en vue, il n'a pas su se rendre suffisamment disponible et utile, s'isolant un peu loin du jeu et ne réussissant pas grand chose quand le ballon lui parvenait.

Lozano (4.5) : Il n'a pas réussi à s'exprimer, muselé par un Bonifazi des bons soirs, et pas assez véloce devant pour pouvoir, sans ballon, s'attirer des possibilités.