Serie A – 16ème j. | Les notes de Roma – Genoa (3-2)

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match: Kluivert (7): très bon match de la part du jeune joueur qui en plus d’avoir été décisif a joué une rencontre presque impeccable. Il se bat sur tous les ballons et est également l’auteur de la très bonne remise à destination de Cristante qui signera le troisième et dernier but romain, synonyme de victoire.  Il est remplacé en fin de match (80e) par Schick.

Roma (3-4-3)

Olsen (5): c’est une énorme erreur que commet le gardien romain sur le but qui permet au Genoa prendre l’avantage. Le Suédois relâche le ballon après une frappe peu dangereuse de la part de Hiljemark et permet à Piatek, aux aguets, d’offrir le premier but de la rencontre aux siens. S’il se montre plutôt attentif tout au long de la rencontre, il risque tout de même gros sur un but annulé aux génois pour hors-jeu.

Jesus (6): globalement attentif en défense, le Brésilien anéantit plusieurs tentatives dont une de la part de Hiljemark en fin de match.

Manolas (6): le Grec effectue lui aussi un bon match. Souvent bien placé, il est l’auteur de quelques bonnes interventions qui permettent à la Roma de rester à la surface.

Fazio (6.5): précieux en phase défensive, l’Argentin permet à son équipe d’égaliser à un moment où le Genoa apportait plus de danger. Après avoir tenté d’agresser le but génois de la tête, il tente une frappe qui surprendra le gardien adverse.

Kolarov (5.5):  beaucoup moins influent dans le jeu qu’à son habitude, Kolarov souffre quelque peu face aux joueurs adverse. Souvent trop pressé, ses choix offensifs sont discutables.

Nzonzi (6): comme souvent en cette première partie de saison, il se trouve souvent au bon endroit au bon moment et récupère un bon nombre de ballons. L’action part souvent de lui mais son bilan est terni par l’oubli au marquage de Hiljemark qui doublera la mise pour les génois.

Cristante (6.5): sur le plan défensif, son bilan est mitigé avec de belles récupérations mais quelques baisses de concentration. Cependant, il est tout à fait décisif offensivement puisque c’est lui qui tue le match avec une très bonne reprise de sa part. Il frôlera également le quatrième but en fin de match, mais le poteau adverse l’en empêchera.

Florenzi (5.5): s’il est certes mieux surveillé que ses coéquipiers, Florenzi n’arrive cependant pas à avoir un réel impact sur le jeu romain. Ses mouvements sans ballon sont intéressants mais lorsqu’il le tient, ses choix sont bien trop souvent discutables. Ses frappes n’apportent pas le danger et malgré quelques beaux centres, la plupart n’arrive pas à destination.

Kluivert (7): voire ci-dessus.

Zaniolo (7): encore une titularisation pour le jeune italien qui a su rendre la confiance de l’entraîneur. S’il force peut-être encore un peu ses frappes, il est à la lutte sur chaque ballon, presse et tente de s’imposer jusqu’au coup de sifflet final. Lorsque la Roma connaît une baisse d’intensité, c’est lui qui tente de trouver la solution et de rythmer le jeu. Il sait également apporter sa contribution en phase de construction, ce qui en fait un joueur précieux au sein de l’effectif de Di Francesco.

Under (5): encore une fois, le Turc se montre peu convaincant. Il manque de précision et n’arrive que très peu à se rendre disponible. Ses frappes sont bien trop souvent forcées et ne lui permettent pas d’avoir une quelconque incidence sur le jeu. Il laissera sa place à Santon (76e).

Genoa (3-1-4-2)

Radu (5.5): si le gardien roumain n’a pas grand chose à se reprocher sur un tel match, quelques erreurs sont toutefois à noter. Il sera sauvé par son poteau en toute fin de match.

Biraschi (6): relativement attentif en défense, quelques bonnes récupérations de balle sont à noter.

Romero (6): s’il est un peu en retard sur le second but romain, il est toutefois assez concentré pour empêcher Under de se montrer dangereux.

Zukanovic (6): s’il fait un bon début de match, parvenant à contrer les ambitions de Zaniolo, il est parfois victime de son excès d’engagement et commet quelques fautes inutiles. Il est remplacé dès la 60è par Pereira.

Sandro (6.5): Sandro effectue de précieuses récupérations et contrôle bien le jeu génois. C’est souvent de lui que repart l’action et son impact physique permet également de limiter le danger apporté par Zaniolo. C’est également lui qui offre la passe décisive à Hiljemark. Il laisse sa place à Rolon à la 64ème.

Romulo (5.5): son début de match est prometteur avec quelques bons ballons à destination de Kouamé. Alors que Kolarov lui laisse de l’espace, il ne l’exploite cependant pas au mieux. Il s’éteint ensuite au fil de la rencontre. C’est Pandev qui le remplace à la 68e.

Hiljemark (6.5): il met la Roma en danger sans le vouloir avec une frappe relativement inoffensive qui amènera toutefois le premier but génois. Il double ensuite la mise, profitant de l’erreur de Nzonzi au marquage. Si jusqu’au bout, il tente de reprendre l’avantage, il n’est toutefois pas aussi précis qu’en début de match.

Bessa (5.5): il tente de pousser mais a trop tendance à s’enfermer. Il n’apporte pas de réel danger face à une défense qui ne lui laisse pas d’espace.

Lazovic (6.5): le Serbe effectue un match intéressant: il provoque beaucoup sur son côté mais jamais en vain. Il montre aussi qu’il sait garder son calme malgré la pression et ses choix sont souvent les bons. S’il ne trouve pas le chemin du but, il causera quand même une belle frayeur à Olsen.

Piatek (6): s’il fait preuve d’un opportunisme indiscutable en poussant la balle relâchée par Olsen au fond des filets, il n’apportera pas de grand danger durant le reste du match. Plutôt transparent, ses rares tentatives seront facilement reprises par Olsen.

Kouamé (5.5): peu convaincant en début de match, il n’arrive pas à suivre les mouvements de ses coéquipiers malgré une implication sans faille. Toutefois, quelques points positifs sont à noter comme son intervention qui empêche Nzonzi de s’imposer dans la surface. Il se reprend en fin de match et s’insère mieux dans le jeu génois mais il est trop tard.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.