Accueil * Serie A (ITA) * Serie A – 15ème j. | Les notes de Udinese – Napoli...

Serie A – 15ème j. | Les notes de Udinese – Napoli (1-1)

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Fofana (7) : Un match complet ! L’Ivoirien a su incarner remarquablement différentes fonctions dans ce match. Il a été très rigoureux défensivement avec une bonne solidité dans les duels. Il a été un régulateur du jeu frioulan en milieu et il s’est même mué en distributeur de caviars sur le but de Lasagna avec une passe longue d’une grande pertinence.

Udinese (3-5-2)

Musso (5,5) : Il a réalisé de bonnes interventions même si, comme pour Meret, les frappes napolitaines ont manqué de précision. Cependant, il n’a pas toujours été très serein sur les sorties aériennes.

Nuytinck (5) : Il a trop souvent montré des signes de passivité qui n’en ont pas fait un rempart sûr tout le temps. Un peu lent à agir, à avancer, il a payé cher ses errances sur le but de Zielinski, laissant trop de libertés au Polonais.

Troost-Ekong (5,5) : Parfois un peu maladroit dans ses interventions et dans ses relances, il s’est rattrapé par sa capacité à bien lire les actions et les mouvements adverses.

De Maio (6) : Sans doute l’homme fort de l’axe central frioulan, il s’est montré intraitable dans le jeu aérien et décisif dans les duels. Mais, il a été parfois un peu indiscipliné dans le placement.

Stryger Larsen (5,5) : Offensivement, il a apporté beaucoup par son dynamisme et sa capacité à dribbler. Ainsi, il a eu un impact important dans les actions de son équipe. Mais, défensivement, il aurait gagné à être plus rigoureux dans le marquage et le repli. Il a connu trop d’absences en seconde période, Callejon et Di Lorenzo l’ont malmené un peu trop souvent.

Fofana (7) : Voir ci-dessus.

Mandragora (4,5) : Bien trop d’imprécisions et de difficultés pour lui ! Il a cherché son rôle sur le terrain pendant toute la partie. Défensivement, il a été bien trop friable et n’a pas réussi à tenir le coup physiquement après l’heure de jeu. Offensivement, il n’a pas apporté grand chose, ayant un déchet trop important dans la passe.

De Paul (6) : Une excellente activité pour le milieu argentin qui a su être efficace offensivement comme défensivement. Très tenace, il a été très bon dans les duels, gênant le milieu adverse. Sa qualité technique lui a permis de mener le jeu, d’éliminer régulièrement ses adversaires et de délivrer de bons ballons pour ses attaquants, Lasagna en tête. Barak a pris sa place (84′).

Ter Avest (5,5) : S’il a effectué une bonne prestation sur le plan défensif, il a montré plus de limites dans la projection vers l’avant. Sa couverture défensive sur le côté droit frioulan a été très bonne, annihilant souvent les intentions du Napoli. Il a été plus en difficulté dans l’utilisation de la balle manquant de maîtrise technique. Remplacé par Pussetto (74′).

Lasagna (6,5) : Il a longtemps été une réelle menace pour la défense du Napoli. Malgré un manque de ballons touchés, il a toujours su se trouver au bon endroit au bon moment pour se créer une occasion. Il a excellé dans la course en profondeur, étant souvent alerté de cette manière par ses équipiers. C’est ainsi qu’il a marqué son but (32′). Remplacé par Rodrigo Becao (90′).

Okaka (6) : S’il a manqué d’occasions pour tester Meret, il n’est toutefois pas resté les bras croisés. Il a eu une grosse activité en milieu de terrain, remportant de nombreux duels aériens. Son pressing a été très incisif et précieux pour freiner les offensives napolitaines.

Napoli (4-4-2)

Meret (5,5) : Un match relativement tranquille, vu le faible nombre de ballons cadrés. Il n’a pas commis d’erreurs, mais il n’a pas fait de miracle non plus sur le but de Lasagna.

Rui (5) : Offensivement, il a voulu apporter son aide à ses équipiers mais le résultat est mitigé. Trop d’imprécisions mêlées à une lenteur d’exécution ne lui ont pas permis d’être très efficace. Derrière, il a parfois peiné face à Lasagna et Okaka, se faisant piéger par le premier sur l’action du but et subissant les duels face au second.

Koulibaly (6,5) : Solide comme à son habitude, il a su être autoritaire sur certaines situations, faisant parler sa puissance et son sang-froid. Mais, parfois, comme avec Lasagna, il a été pris de vitesse dans son dos.

Manolas (6) : Souvent efficace dans ses interventions, il a toutefois failli se faire piéger à plusieurs reprises par la mobilité des attaquants de l’Udinese et ses relances n’ont pas été toutes très propres.

Di Lorenzo (6,5) : Excellente activité du latéral qui a été très présent sur les phases offensives. Ses courses et ses centres ont souvent mis en difficulté la défense de l’Udinese. En seconde période, à certains moments, avec une meilleure efficacité de ses partenaires d’attaque, il aurait pu délivrer plusieurs passes décisives.

Insigne (4) : Il n’a pas apporté grand chose à son équipe même si celle-ci ne l’a pas aidé à faire mieux. Il a touché peu de ballons et n’a pas réussi à faire de différences dans une défense de l’Udinese très attentive. Il a souvent du dézoner et ainsi s’éloigner des buts adverses. Remplacé dès la mi-temps par Llorente.

Llorente (5,5) : Le grand attaquant espagnol a apporté de la présence près de la surface adverse et ainsi permis à son équipe d’être bien plus haut sur le terrain. Il a été un point d’ancrage essentiel des attaques napolitaines mais il a manqué de réalisme pour marquer.

Zielinski (6) : Bousculé en première période par le pressing et l’intensité mise dans les duels par l’Udinese, il a été bien plus costaud après le repos. Il a étouffé la défense adverse par sa bonne couverture du terrain et a arrosé ses attaquants de bonnes balles exploitables. En prime, il s’est offert le but de l’égalisation.

Fabian Ruiz (5) : Il a peiné en première mi-temps à émerger dans le marasme collectif du Napoli. Après le repos, ce fut meilleur mais il a été trop peu téméraire dans l’utilisation du ballon, ne prenant pas assez d’initiatives.

Callejon (5,5) : Il a été actif sur son côté pour le meilleur comme pour le pire. Pas assez pertinent dans ses choix, il a souvent couru à vide et s’est retrouvé esseulé en possession du ballon dans la première demi-heure. Après le repos, il a été plus tranchant et a bénéficié de plus d’espaces pour participer au jeu offensif de son équipe.

Lozano (4,5) : Son début de match a été prometteur avant une amère déception. Pendant 20 minutes, il a bien exploité les espaces offerts dans la profondeur par la défense frioulane. Puis, il s’est progressivement éteint et a très peu influé sur le sort de cette partie. Remplacé par Younes (62′).

Mertens (4,5) : Un match bien décevant pour lui tant il n’a pas su être décisif. Sa première mi-temps a été cataclysmique avec peu de ballons touchés. En seconde période, il a profité du regain de forme de son équipe pour se montrer mais il a manqué de précision dans ses gestes et est apparu limité physiquement pour déstabiliser le bloc adverse.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Loading...