Serie A - 15ème j. | Les notes de Genoa - Milan (0-3)

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)


Homme du match: Messias (8): titulaire surprise ce soir, il s'intègre pourtant parfaitement dans le jeu de cette équipe du Milan. Toujours au bon endroit au bon moment, il profite des bonnes inspirations de ses partenaires pour pousser par deux fois le ballon au fond des filets. Son doublé permet aux hommes de Pioli de s'imposer largement face au Genoa: les rossoneri se retrouvent à un seul point du Napoli, accroché ce soir par Sassuolo.

Genoa (3-5-2)

Sirigu (4.5): pas toujours serein dans ses cages, il n'a pas d'autre choix que de constater le naufrage de son équipe.

Vanheusden (5): un peu trop léger ce soir, ses adversaires ont tendance à prendre le dessus dans les duels.

Masiello (5.5): malgré un grand nombre de ballons récupérés, il prend quelques risques inutiles qui auraient pu coûter plus cher aux siens.

Vasquez (6): son match est globalement satisfaisant. Il multiplie les bonnes interventions pour empêcher les milanais de prendre le large.

Ghiglione (5.5): il réalise un match sobre et plutôt efficace mais est coupable de trop de pertes de balles.

Sturaro (6): l'ancien de la Juventus fait de gros efforts pour apporter de la solidité à son équipe. Il cède sa place à Hernani dès la reprise. 

Badelj (5): pris de court sur le but de Messias et trop léger face au milieu de terrain milanais beaucoup plus solide, il réalise tout de même quelques interventions défensives non négligeables. Il cède sa place à Galdames à la 62ème minute.

Rovella (6.5): il est sans aucun doute la force créatrice de cette équipe du Genoa. Ses belles inspirations apportent un peu de suspens à la rencontre, et il fait preuve de beaucoup de personnalité. C'est Portanova qui prend sa place à la 78ème minute.

Cambiaso (6): il réalise un bon match malgré la prestation générale des siens. Il lit bien les mouvements de ses adversaires et parvient à intervenir sur quelques actions dangereuses.

Bianchi (5.5): il fait son possible pour tenter de relancer l'attaque rossoblù mais est bien pris par la défense milanaise. Il cède sa place à Pandev à la 62ème minute. 

Ekuban (5): malgré ses accélérations et une volonté indiscutable, il est bien marqué par Tomori et n'arrive pas à s'exprimer.

Milan (4-2-3-1)

Maignan (7): ses deux parades décisives permettent aux rossoneri de s'imposer tranquillement sur la pelouse du Genoa.

Kalulu (7): toujours en avance pour éteindre les dangers potentiels, il transmet une grande sérénité à ses coéquipiers.

Kjaer (non noté): il se blesse dès les premiers instants de la rencontre et laisse sa place à Gabbia (6) qui réalise une prestation satisfaisante dans l'ensemble. Averti, il est à son tour remplacé par Florenzi à la reprise.

Tomori (7): parfaitement dans les temps pour suivre Ekuban, pourtant rapide, il parvient à annuler totalement le danger apporté par l'attaquant rossoblù.

Hernandez (6): peut-être un peu moins incisif qu'à son habitude, il réalise tout de même une prestation satisfaisante avec des passes parfaitement calibrées pour ses coéquipiers.

Tonali (6.5): il complète parfaitement Kessié au milieu de terrain. Ses passes sont précises et il apporte de la solidité. Il cède sa place à la 77ème minute à Saelemaekers. 

Kessié (7): il apporte beaucoup de puissance à ce milieu de terrain et ne laisse aucune chance au Genoa de développer son jeu.  

Messias (8): voir ci-dessus.

Diaz (7.5): il fait preuve de beaucoup d'inspiration dès les premières minutes du match. Il crée du mouvement et met de la vitesse pour mettre en difficulté la défense du Genoa. Sa passe décisive pour le second but de Messias est impeccable. Il cède sa place à Bakayoko à la 77ème minute.

Krunic (6): c'est son tir qui amène le second but de Messias en toute fin de première période. Pour le reste, il réalise un match tout en sobriété et en efficacité.

Ibrahimovic (7): infatigable, il ouvre le score en faveur des rossoneri sur coup franc et continue son bon travail pour mettre ses coéquipiers dans les meilleures dispositions: sa belle ouverture est en effet à l'origine du deuxième but milanais. Il cède sa place à Pellegri à la 59ème minute.

Lire plus