Serie A - 12ème j. | Les notes de Inter - Napoli (1-0)

Homme du match: Handanovic (7): le Napoli se crée deux énormes occasions que le gardien slovène repousse miraculeusement, permettant ainsi aux siens de garder l'avantage et de se placer à la deuxième place du classement, juste derrière le Milan.

Inter (3-5-2)

Handanovic (7): voir ci-dessus.

Skriniar (5.5): pas toujours constant, il cède parfois à un excès d'agressivité.

De Vrij (5.5): il commet également quelques erreurs de concentration qui n'auront toutefois aucune conséquence.

Bastoni (6): solide et attentif, il réalise une prestation satisfaisante.

Darmian (7): toujours bien en place, il parvient à contenir les nombreux assauts de son adversaire du soir, pourtant très actif, et gagne le pénalty qui permet aux hommes de Conte de remporter le match.

Young (4.5): totalement transparent, il touche très peu de ballons. Il souffre également beaucoup face à Lozano qui apporte constamment du danger sur son couloir.

Barella (5): il fournit beaucoup d'efforts mais n'a pas son impact habituel sur le jeu nerazzurro.

Brozovic (5.5): un peu plus en forme que ses coéquipiers au milieu de terrain, il tente de prendre le match en main mais a parfois du mal à se défaire de la pression des napolitains. Il cède sa place à Sensi à la 66ème minute.  

Gagliardini (5): il influe très peu sur le jeu intériste et souffre face à un milieu de terrain napolitain bien organisé.

Lukaku (6): malgré des efforts non négligeables pour apporter du soutien à ses coéquipiers, il ne parvient jamais vraiment à faire la différence, si ce n'est sur le pénalty concédé par les hommes de Gattuso.

Lautaro Martinez (5): il a très peu d'impact sur la partie et gâche une grosse occasion face à Ospina en première période. Il cède sa place à Hakimi à la 76ème minute.

Napoli (4-2-3-1)

Ospina (5): l'Inter crée peu d'occasions et le gardien colombien n'est pas souvent sollicité. Il commet cependant la faute qui entraîne le pénalty en faveur des hommes de Conte.

Di Lorenzo (7): profitant du peu d'activité de son adversaire sur son couloir, il réalise un très bon match, tout en contrôle.

Manolas (5.5): il réalise un match plutôt solide mais commet une erreur qui coûte cher lorsque Darmian s'infiltre dans la surface.

Koulibaly (5.5): pas toujours très serein, il prend parfois quelques risques malgré une prestation globalement satisfaisante.

Mario Rui (5.5): le Portugais qui a du mal à exister face à Darmian.  Il cède sa place à Ghoulam à la 84ème minute.

Demme (7): tous les ballons passent par lui. Il prend en main le jeu du Napoli et dicte le rythme. Il intercepte également quelques bons ballons avant de laisser sa place à Elmas à la 84ème minute.

Bakayoko (6): moins en vue que son coéquipier au milieu de terrain, il réalise toutefois un match attentif et plutôt satisfaisant. Il est remplacé par Fabian Ruiz à la 74ème minute.

Zielinski (6): s'il participe au bon fonctionnement de l'équipe et n'a aucun mal à faire tourner le ballon, il manque parfois d'idées. Il est logiquement remplacé à la 70ème minute par Politano.

Lozano (7): certainement le meilleur du côté du Napoli, il ne cesse d'apporter du danger dans la surface des intéristes et propose toujours une solution de soutien à ses coéquipiers. S'il ne trouve pas le chemin du but ce soir, il se sera montré fondamental au sein de l'attaque napolitaine.

Insigne (6.5): il démarre bien le match et propose des solutions sur son couloir malgré la pression constante de Darmian. Il combine très bien avec Lozano et manque de peu l'ouverture du score. Il termine cependant très mal le match puisqu'il est expulsé à vingt minutes de la fin, laissant les siens en infériorité numérique.

Mertens (non noté): il entre bien dans le match et apporte du danger dès la première minute mais doit quitter le terrain sur blessure à la 13ème minute. Il cède sa place à Petagna (6) qui se procure quelques bonnes occasions mais manque d'influence sur le jeu.