* Serie A (ITA) *

Serie A - 10ème j. | Les notes d'Inter - Bologne (3-1)



Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)

Homme du match : Hakimi (8) : Le latéral marocain a réalisé une superbe prestation, très complète, que ce soit offensivement ou défensivement. Ses montées furent très incisives, souvent intéressantes. Il a profité des espaces laissés par les bolonais pour apporter le danger et le surnombre à droite. Il a inscrit deux buts, le deuxième sur une superbe action en solitaire. Derrière, il a été souvent impeccable, réalisant de bonnes interventions, notamment face à Barrow qu'il a neutralisé pendant ce match. Darmian l'a remplacé (71').

Inter (3-5-2)

Handanovic (6) : Une partie sérieuse loin d'être un long fleuve tranquille. Il a su réaliser plusieurs parades face aux joueurs bolonais pour préserver le score. Dans son style habituel, il fut sobre et efficace ne commettant pas d'erreurs.

Bastoni (6) : Il a su jouer avec efficacité, notamment dans ses interventions. Sa lecture du jeu et son sens de l'anticipation ont été utiles mais il doit faire attention à rester concentré tout au long d'un match. Il a connu quelques absences dans ce domaine. D'Ambrosio a pris sa place (83').

De Vrij (5,5) : Il a eu quelques absences dans ce match, étant parfois un peu approximatif dans son placement comme ce fut le cas sur l'action du but adverse. Ses relances ont aussi manqué de précision par moments.

Skriniar (6,5) : Une prestation de qualité ! Défensivement, il fut très sûr et très propre, commettant peu d'erreurs et se montrant très difficile à éliminer pour ses adversaires. Il a aussi été très incisif offensivement, avec des montées pleines d'assurance.

Perisic (5,5) : Un peu emprunté, il n'a pas toujours su se montrer dans ce match. Son poste de piston ne fut pas toujours facile à tenir. Défensivement, il fut un peu laxiste sur son placement en témoigne son manque d'application sur le but bolonais. Offensivement, il n'a pas été toujours très influent mais il a su quand même délivrer une passe décisive pour Lukaku. Physiquement, il n'a pas été avare d'efforts.

Gagliardini (6) : Une bonne prestation notamment dans le domaine offensif. Il a été très actif dans les 30 derniers mètres adverses, apportant beaucoup sur les actions intéristes. Il aurait pu marquer et faire marquer étant souvent présent dans la surface. Toutefois, il doit faire attention à limiter son déchet technique dans l'entrejeu.

Brozovic (7,5) : Il s'est démultiplié en milieu de terrain ! Excellent dans la transition défense-attaque, il fut la plaque tournante du jeu nerazzuri, alimentant bien ses partenaires d'attaque grâce à ses passes précises. Il a d'ailleurs offert un caviar à Hakimi sur le deuxième but. Défensivement, sa couverture du terrain a fait des merveilles et il a souvent annihilé les actions bolonaises.

Vidal (5) : Un match un peu neutre ! Le Chilien n'a pas suffisamment pesé sur cette rencontre, étant trop lent dans son jeu. Néanmoins, il fut propre dans ses passes et dans ses choix avec peu de déchet technique. Barella a pris sa place (71').

Hakimi (8) : Voir ci-dessus.

Sanchez (6) : Actif, le Chilien n'a pas compté ses efforts sur le front de l'attaque. Il a plutôt bien combiné avec ses partenaires d'attaque, même s'il n'a pas toujours trouvé Lukaku. Il s'est procuré plusieurs occasions mais il n'a jamais su trouver la faille. Altruiste, il a surtout permis à ses équipiers d'avoir leur chance face au but. Eriksen a pris sa place (90+1').

Lukaku (7) : Décidément indispensable ! L'attaquant belge a encore montré ses qualités physiques pour user la défense bolonaise et ainsi se créer des situations. Il a marqué son but habituel (16'), savant mélange de puissance et de finesse. Il a eu d'autres possibilités de but mais il a échoué face à un bon Skorupski. L.Martinez a pris sa place (71').

Bologne (3-4-2-1)

Skorupski (5,5) : Il a cédé trois fois mais son match fut loin d'être infamant. Il a été assez propre sur ses sorties et ses relances. Il a notamment gagné deux duels face à Lukaku sur des sorties hautes, agressives, dans le bon timing. Ses quelques arrêts ont permis aux siens de pouvoir rester dans le match.

Tomiyasu (5) : Il a connu quelques soucis dans la gestion de la profondeur avec un placement qui a laissé à désirer. Toutefois, il a été combattif ne lâchant jamais dans les duels et les interventions.

Medel (5) : Une rencontre sérieuse mais aussi des lacunes pour occuper un poste qui n'est pas le sien. Il a souffert dans le défi physique mais il a été très bon dans la couverture sur les ballons en profondeur. Son marquage et son placement ont été peu défaillants. Dominguez a pris sa place (63').

Danilo Larangeira (5,5) : De bonnes interventions mais aussi des erreurs trop nombreuses. Il a été solide dans les duels, parfois trop à la vue du nombre de fautes sifflées contre lui. Il a manqué de précision sur son placement comme ce fut le cas notamment sur le deuxième but intériste.

Hickey (4) : Le jeune écossais a souvent manqué de précision dans ce match. Il a connu un trop grand déchet technique, notamment dans la passe. Il a été trop imprécis dans le centre, rendant ses montées fort inutiles. Derrière, il a souffert face à Hakimi laissant trop d'espaces au latéral marocain. Khailoti l'a remplacé (63').

Svanberg (6) : Une belle mentalité en milieu de terrain ! Il a été entreprenant, propre, et a grandement contribué à apporter des munitions pour ses attaquants. Défensivement, il a été présent dans les duels récupérant de nombreux ballons. Vignato l'a remplacé (63') et a marqué le seul but de Bologne (67').

Schouten (4,5) : Match terne ! Il a été dépassé sur le plan défensif à de trop nombreuses reprises. Offensivement, il fut trop timoré pour être dangereux.

De Silvestri (5,5) : Une belle activité sur son côté droit avec un nombre important d'allers-retours entre sa défense et l'attaque. Il a été l'un des meilleurs éléments sur phase offensive avec des déplacements dynamiques et une bonne qualité de passe. Néanmoins, défensivement, il a été parfois trop pris dans son dos.

Barrow (4,5) : Pas suffisamment influent sur le cours de ce match, il a peiné à se créer des situations dans la surface intériste. Toutefois, il a été généreux dans l'effort, tentant de déstabiliser le bloc adverse par sa vitesse et ses dribbles mais il a souvent buté sur la défense nerazzuri. Rabbi a pris sa place (79').

Soriano (4,5) : Trop sevré en ballons, il a eu du mal à influer sur cette partie. Il a surtout été trop éloigné de la zone de vérité pour pouvoir mettre en danger la défense nerazzuri. Toutefois, il a eu un déchet moindre sur bon nombre de partenaires.

Palacio (5,5) : Très actif dans l'entrejeu, il n'a pas hésité à descendre très bas pour chercher les ballons et accélérer le jeu de sa formation. Il a parfois réalisé des différences dans la défense milanaise, s'infiltrant dans les espaces laissés par celle-ci. En deuxième période, il a baissé de pied progressivement, pêchant un peu physiquement. Vergani a pris sa place (79').

Fermer
Fermer