Sassuolo - Milan (0-3) : Les notes complètes [Serie A - 38ème j.]

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)


Homme du match: Leao (8.5): si Giroud inscrit le doublé qui permet au Milan de remporter le 19ème titre de son histoire, c'est bien grâce à l'énorme travail de Leao qui dès les premières minutes se hisse à son plus haut niveau. Ses deux passes décisives permettent au Milan de presque s'assurer la victoire dès la première demi-heure.

Sassuolo (4-2-3-1)

Consigli (5.5): il fait son possible pour éviter le naufrage en effectuant un nombre incalculable d'arrêts, mais finit par céder face à des attaquants milanais déchainés. Il cède sa place à Satalino à la 82ème minute.

Muldur (5): il souffre face à Théo, surtout en première période. Il connait un peu de répit par la suite et rehausse le niveau.

Ayhan (5): il commet peu d'erreurs et parvient même à contrer à plusieurs reprises son adversaire, mais ses rares moments d'absence sont décisifs.

Ferrari (4.5): il connait une soirée difficile face à un Milan plus que jamais déterminé à remporter le Scudetto. C'est Peluso qui prend sa place à la 82ème minute.

Kyriakopoulos (6): dans un match dominé de bout en bout par les hommes de Pioli, il parvient à créer du mouvement et à proposer de bonnes choses en phase offensive.

Frattesi (5): il a du mal à trouver sa place sur le terrain face à un milieu rossonero parfaitement en place. Malgré sa générosité dans l'effort, il a peu d'impact sur le jeu. Traoré prend sa place à la 58ème minute.

Maxime Lopez (5): seul point positif de la partie pour lui, il récupère un grand nombre de ballons dans les pieds de son adversaire du soir. Pour le reste, il est complètement étouffé par le milieu milanais. Magnanelli (6) prend sa place à la reprise.

Matheus Henrique (6): sa prestation est plutôt positive. Si la rencontre s'annonçait compliquée, il a su se faire une place et est à l'origine de plusieurs actions intéressantes.

Berardi (6): il est bien le seul à faire une vraie différence en phase offensive. Il n'hésite pas à créer du danger aux abords de la surface adverse et tente par tous les moyens de remonter au score. Blessé, il cède sa place à  Defrel à la 67ème minute.

Raspadori (4): il a très peu d'espace pour s'exprimer ce soir et n'arrive pas à trouver Scamacca.

Scamacca (4): il a bien peu d'occasions de concrétiser. Ses coéquipiers ne le servent que rarement et il fait face à une défense bien en place.

Milan  (4-2-3-1)

Maignan (6.5): dans la continuité d'une excellente saison, il annule complètement le danger des quelques tentatives créées par les hommes de Dionisi.

Calabria (7): si l'action offensive se déroule surtout sur le couloir opposé, il se montre impeccable en phase défensive et pousse jusqu'à la fin de la partie pour tenter de trouver le chemin des filets.

Kalulu (6.5): il fait le nécessaire pour empêcher les neroverdi d'apporter du danger aux abords de sa surface.

Tomori (6.5): à l'image de son coéquipier, il est solide, attentif et ne se laisse jamais dépasser par Berardi. Il cède sa place à Romagnoli à la 81ème minute.

Theo Hernandez (7.5): il donne le ton dès les premières minutes du match et met en difficulté Muldur. Il constitue un véritable soutien pour Leao qui peut tranquillement dérouler son jeu.

Tonali (6.5): il réalise une prestation satisfaisante ce soir, en donnant de la solidité à ce milieu de terrain milanais. Il cède sa place dès la reprise à Bennacer (5). 

Kessié (7): il retrouve son rôle de pilier au milieu de terrain et étouffe complètement son adversaire du soir. Il inscrit également le troisième but du Milan, assurant presque la victoire du Scudetto dès la 36ème minute.

Saelemaekers (5.5): malgré quelques tirs cadrés, il ne parvient pas à faire la différence ce soir. Il se sera décidément montré trop léger pour cette équipe du Milan. C'est Florenzi qui prend sa place à la 81ème minute.

Krunic (4.5): il manque décidément d'impact en phase offensive. Il ne crée presque pas et, malgré un bon pressing, apporte très peu à cette équipe. C'est Diaz qui prend sa place à la 73ème minute.

Leao (8.5): voir ci-dessus.

Giroud (8): son doublé inscrit dès la première demi-heure de jeu met le Milan en très bonne position pour la victoire du titre. Au bon endroit au bon moment, son sens du but ne le trompe pas.

Lire plus