Hors rubrique

Eliteserien - 3ème j. | Les notes de Rosenborg - Bodo/Glimt (2-3)

Homme du match: Kasper Junker (8) : Match difficile pour le danois. Bien que son équipe est dominée cette partie, ce dernier n’a jamais été vraiment servi dans les bonnes conditions. Cependant, cet attaquant n’a rien lâché, et a poursuivi ses efforts. Son état d’esprit combatif et sa mentalité de fer, l’ont porté et récompensé en fin de match. Ainsi, à la 88ème, ce dernier est venu marquer le but égalisateur, avant de servir, à la 90ème, son coéquipier Solbakken pour le 3-2. En l’espace de deux minutes, le danois a donc été deux fois décisifs, et a permis à son équipe, de passer d’un score final négatif, à un score final positif. Exceptionnel ! Il permet à son équipe de figurer à la première place de la Eliteserien au bout de cette troisième journée.

 

Rosenborg BK (4-3-3)

A. Hansen (6) : Très bon début de partie pour le gardien norvégien. Si ses coéquipiers ont fait montre de grandes faiblesses face à l’adversaire, le dernier rempart a su redonner espoir et confiance à son équipe. Il est l’auteur de nombreux arrêts en première mi-temps, à la 8ème notamment. Sur le but qu’il encaisse, il n’est pas fautif mais est victime plutôt, de la maladresse de son défenseur qui offre le pénalty à Bodo/Glimt. En seconde mi-temps, après s’être battu sans relâche... il craque à deux minutes de la fin, encaissant deux buts coup sur coup.

V. Eggen Hedenstad (5,5) : Le latéral droit de cette formation a réalisé un match très timide. Il a souffert de l’ultra domination de l’adversaire, et n’a donc pas pu, n’y eu l’occasion, de faire montre de son talent en première mi-temps. En seconde, il parvient à être décisif, servant son coéquipier Trondsen pour le second but de Rosenborg.


T. Reginiussen (4) : Le défenseur central de 34 ans est fautif sur le premier but de Bodo/Glimt en première mi-temps puisqu’il commet la faute sur Saltnes à l’entrée de la surface de réparation. Un geste très maladroit, inhabituel chez ce footballeur norvégien expérimenté. Ce dernier a tenté de se rattraper par la suite, notamment à la 39’, où il a manqué de peu, le cadre, sur sa reprise de la tête. Il n’a pas fait montre d’une solidité défensive exceptionnelle.

E. Hovland (4) : Très discret, le défenseur central n’a, ni été décisif, ni fautif lors de cette partie. Inexistant en somme !

B. Meling (3) : Le latéral gauche de cette formation, s’est signalé parfois au travers  de débordements très vifs sur son côté. A noter un bon état d’esprit, mais ses tentatives ont été stoppées par l'excellente défense adverse. En second mi-temps, le joueur pisté par le Nîmes Olympique, a été expulsé par l’arbitre de cette rencontre, après un excès d’engagement et une semelle sur Hauge.


K. Zachariassen (5) : Transfuge de Sarpsborg 08 lors de ce mercato, le milieu norvégien Zachariassen a été recruté dans l’optique de donner plus de consistance à ce milieu de terrain. Cependant, ce dernier, au bout de trois journées, n’a pas encore su trouver ses marques. En effet, l’entre jeu de Rosenborg a été encore, sur ce match, très perméable, et a mis en difficulté cette équipe. On sent que Zachariassen veut bien faire, mais semble encore un peu réticent à l’idée de s’exprimer totalement - librement en somme - au sein de sa nouvelle formation. Ses coéquipiers doivent le soutenir pour qu’il puisse apporter le plus vite possible, à Rosenborg, son expérience et son talent.

M. Lundemo (4,5) : Aligné au sein du milieu de terrain, en plein axe, Lundemo est apparu diminué sur le plan physique. Le championnat norvégien vient de commencer, avec un rythme soutenu - un match tous les trois jours. Lundemo, qui est pourtant une pièce maîtresse de ce collectif de Rosenborg, semble éprouver des difficultés à enchaîner les matchs ces derniers temps. Le coach va devoir faire attention, et rester attentif aux états de forme de chacun.

E. Sandvik Tagseth (4) : Le jeune milieu de 19 ans est encore beaucoup trop tendre dans son jeu. Il faut qu’il se montre plus agressif lorsqu’il est en possession du ballon, dans le but de se frayer un chemin dans l’entre jeu. Remplacé par A. Trondsen (65’) qui est l’auteur d’une superbe rentrée. D’abord passeur sur le premier but, ce dernier va se muer en buteur à la 82ème. Cependant, sa belle prestation n’a finalement pas offert la victoire à son équipe.

P. André Helland (4) : Aligné sur le côté droit de l’attaque, Helland a eu du mal à se mettre en évidence dans ce match. Cependant, passé l’heure de jeu, le norvégien est monté en puissance. Il faut, tout de même, souligner un investissement trop irrégulier chez ce joueur lors de ce match, ce qui a pénalisé ses coéquipiers, ne pouvant compter sur lui en première mi-temps.


S. Adegbenro (4) : A l’instar de son coéquipier Helland, Adegbenro a été desservi par un investissement personnel, pas à la hauteur dans cette partie. De plus, ce dernier s’est montré trop individualiste dans ses actions. Il a, de ce fait, gâché beaucoup d’occasions, rechignant à servir ses coéquipiers.

D. Islamovic (5,5) : L’avant-centre de cette équipe, s’il a marqué un premier but lors de ce match, n’a pas été toujours très présent dans la surface adverse. Cependant, il a retrouvé une certaine efficacité, qui avait déserté Rosenborg avant ce match. Désormais, ce sera la victoire qu’il faudra trouver pour Islamovic et ses coéquipiers. En effet, avec un point au compteur, cette formation de Rosenborg n’a encore jamais gagné le moindre match lors de cette saison 2020 !

Bodo/Glimt (4-3-3)

N. Khaikin (5,5) : Le gardien de but russe a réalisé un bon match. Solide sur les quelques incursions de Rosenborg dans sa surface, ce dernier a su insuffler à son équipe, une importante - et cruciale - dose de sérénité. Cette dernière a porté ses coéquipiers, qui ont, de ce fait, développé un jeu très fluide et très plaisant à voir. En seconde mi-temps, ce dernier a éprouvé plus de difficultés à repousser les tentatives adverses, encaissant deux buts.

A. Sampsted (6,5) : Le latéral droit de Bodo/Glimt a réalisé un bon match. S’il a éprouvé quelques difficultés à faire face à Adegbenro dans ses œuvres, l’islandais a été excellent dans le registre offensif. Très rapide, ce dernier n’a pas hésité à s’infiltrer dans l’axe pour délivrer, dans la foulée, de bons ballons à ses coéquipiers. Il a donc parfaitement alimenté le jeu offensif de son équipe, en faisant montre d’une belle aisance balle aux pieds.


B. Moe (5,5) : Face à une formation adverse peu portée vers les avant-postes, le défenseur central norvégien, a vécu un match tranquille. A noter une bonne entente avec ses coéquipiers, notamment avec son gardien lors de la première relance.

M. Lode (6,5) : Le défenseur central a réalisé un bon match en défense. Solide lorsqu’il fallait s’employer aux vingt mètres, Lode a également fait montre de ses grandes qualités de relance: de longs ballons très hauts qui survolent l’entre jeu adverse. Il a su combiner avec ses coéquipiers. Remplacé par le dernier buteur du soir, O. Solbakken (89’) qui n’a eu besoin, que de trente secondes dans ce match, pour trouver le chemin des filets. Il permet à son équipe d’arracher les trois points.

F. Andre Bjorkan (5) : Plutôt intéressant sur son côté gauche, le norvégien, aligné au poste de latéral gauche, a malheureusement été fautif sur le but de Rosenborg (67’) où il laisse passer l’avant-centre adverse dans son dos.

S. Fet (5) : Le milieu de terrain de Bodo/Glimt a été l’auteur d’une prestation plus timide que ses coéquipiers. En effet, malgré une domination de son camp, donc de ses coéquipiers sur ce match en première mi-temps, le norvégien s’est montré beaucoup plus discret. Trop peu présent et trop statique, ce dernier a été le premier à céder sa place, à la 56ème, remplacé par S. Skyyte.


P. Berg (7,5) : Très à l’aise au milieu de terrain, le jeune milieu de 22 ans a illuminé cette rencontre par ses services et ses orientations de jeu. Il fut constamment présent.

U. Staltnes (6) : Aligné sur le côté gauche, au sein d’un milieu de terrain à trois, Staltnes a bien débordé sur son côté gauche, profitant des bons ballons de son coéquipier, Berg. Par ailleurs, il n’a pas été rare de voir ce joueur, combiner aux côtés de Junker ou Zinckernagel, dans l’optique de marquer un but.

P. Zinckernagel (6) : L'attaquant, aligné sur le côté droit, a été excellent en première mi-temps. Virevoltant, disponible vis à vis de ses coéquipiers, ce dernier a été à l’origine de tous les mouvements offensifs de cette équipe lors de ce premier acte. Ce dernier, s’il n’a pas trouvé le chemin des filets dans le jeu, s’est vu, tout de même être récompensé, en marquant, mais sur pénalty (22ème). On pensait que ce dernier allait poursuivre ses efforts en seconde mi-temps, tant il avait eu des facilités à se créer des espaces dans la défense adverse. Cependant, cela n’a pas été le cas. Un match innabouti donc !

J. Peter Hauge (5,5) : Plus discret que ses coéquipiers de l’attaque, le jeune attaquant de 20 ans, n’a pas vraiment su s’insérer dans le jeu de son équipe. Si ce dernier s’est montré dangereux parfois, il n’a jamais su combiner avec ses partenaires. Une prestation trop soliste pour ce jeune élément prometteur donc.

K. Junker: Voir ci-dessus.

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer