Scottish Premiership – 31ème j. | Les notes de Celtic – Rangers (2-1)

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)
Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match: Edouard (7,5): Il était peut être l’homme le plus attendu de cet énième Old Firm comptant pour la 31ème journée de Scottish Premier League. Et Odsonne a répondu présent, buteur sur un rush solitaire à la 27′ minute, il offre très intelligemment la balle du 2-1 convertie par Forrest à la 86′. Prêté par le PSG, après son passage mitigé du côté de Toulouse, Edouard semble s’épanouir du côté de l’Ecosse, au plaisir des supporters qui l’ont placé au rang de chouchou. Sur les traces d’un certain Moussa Dembélé.

 

Les notes du Celtic:

 

Brain (6): Une après-midi où il fut peu mis à contribution. L’égalisation de Kent seul en face-à-face intervient à la suite de la première occasion des Rangers à la 63′, contre le cours du jeu. Mais une revanche prise en toute fin de partie grâce à un joli plongeon au sol sur ce même Kent, arrêt immensément décisif, maintenant son équipe à 2-1.

Tiernay (6,5): Une rencontre courageuse où celui-ci a multiplié les centres qui ont par moment semé la pagaille dans le camp des Light Blues. Il sortira sur blessure, remplacé par Toljan (73′).

Ajer (7,5): Guerrier. Ajer a reflété dans son comportement et son état d’esprit l’immense intensité et technicité de ce Old Firm. En sang au bout de 5 minutes, le tout jeune joueur de 20 ans a solidifié sa défense et relancé proprement et facilement. A noter ce sauvetage au sol périlleux mais remarquable à la 88′, sauvant les siens de l’égalisation des Rangers. La sélection norvégienne tient une pépite que l’on retrouvera peut-être dans plusieurs années du côté de la Premier League, anglaise cette fois-ci. Parcours à suivre …

Boyata (5): Sa relation avec Ajer était pourtant impeccable et rendait la défense des Bhoys totalement imperméable. Mais la révelation belge du Mondial 2018 s’est totalement déchiré sur l’enchaînement de Kent, qui passant bien trop facilement, fit revenir son équipe à un score de parité. Cela, plus une blessure le contraignant de sortir non remplacé (les trois changements déjà effectués) ont entaché une prestation pourtant longtemps aboutie.

Lustig (6,5): Le suédois de 32 ans a réalisé un match omnipotent. Celui-ci n’a pas hésité à s’octroyer la liberté qui lui était laissé côté droit pour apporter offensivement et prendre sa chance de loin. Derrière, il fallait s’y reprendre à plusieurs fois pour tenter de le passer.

Ntcham (5,5): Une bonne activité dans l’entrejeu des verts et blanc; pied mis sur le ballon avec Brown permettant une domination outrageuse, sa sortie, juste après le but, coïncide en partie avec le regain de possession des Rangers au milieu du terrain. Remplacé par Rogic (64′).

Brown (6): Agaçant, provoquant, il subit le coup de coude expulsant Morelos en première mi-temps, et aurait pu récidivé son coup si monsieur l’arbitre avait vu l’altercation avec Kent. Mis à part cela, le légendaire capitaine du Celtic a réalisé une performance très satisfaisante, haute d’intensité.

Hayes (5): Une performance honorable, sans être véritablement transcendante. Remplacé,  surement pour lui éviter un second carton jaune. à la mi-temps par Sinclair (6), très remuant.

Forrest (7): Il est le deuxième homme offensif de cette rencontre. D’abord parce qu’il enfonce son adversaire d’un but marqué avec sang-froid à la 86′, faisant jaillir le Celtic Park. Mais aussi car son implication son impact dans l’orientation du jeu furent diaboliquement abouties.

McGregor (5,5): Une prestation correcte, une grande implication, mais moins d’impact décisif sur le scénario du match.

Edouard (7,5): voir ci-dessus.

 

Les notes des Rangers:

 

McGregor (6,5): 28ème Old Firm pour l’inépuisable portier des Rangers. Et s’il a effectué plusieurs arrêts décisifs, il n’a pu maintenir sa cage inviolée, en plus d’avoir eu un réflexe étonnant sur l’ouverture du score de Edouard.

Tavernier (4,5): Piètre match du capitaine des Gers. Aux distances de marquage trop larxistes au manque cruel d’inspiration offensive.

Coldson (4,5): Si son entame est intéressante, que dire de comportement défensif bien trop passif sur le but d’Edouard.

McCrorie (4,5): Les mêmes reproches qu’à Coldson, sa position corporelle et son déplacement sont mal coordonnées et cela permit à Edouard d’enchainer trop tranquillement.

Worall (4,5): Joueur miroir de Tavernier, Worall a laissé trop d’espace à Lustig et offensivement celui-ci n’a pas réussi à le dribbler réellement.

Jack (5): Une grosse hargne et un gros impact au milieu qui contraste avec beaucoup de pertes de balles et des problèmes dans la relance rapide sur les contre-attaques notamment en prmeière mi-temps. Remplacé par Kamara (79′).

Arfield (5): Le milieu de terrain canadien a lui aussi répondu présent au niveau de l’intensité mais un manque de précision technique et de projection vers l’avant furent préjudiciables. Averti à la 43′ d’un carton jaune.

Halliday (4): Très timoré, Halliday s’est rendu peu disponible en première mi-temps, courant pour la plupart du temps à aller chercher le ballon, et a manqué de prises d’initiatives.

Candeias (6): Une première mi-temps relativement compliquée mais un regain de forme au retour des vestiaires, illustrée par cette juste talonnade amenant l’égalisation des Rangers. Remplacé par l’éternel Jermain Defoe (84′).

Kent (6,5): Son enchaînement sur le but est très joliment réussi; il manque de peu de doubler la mise en toute fin de match mais un arrêt impeccable de Bain l’en empêcha.

Morelos (0): Alors que l’Old Firm arborait une dure intensité mais sans être toxique, Morelos, peu après l’ouverture du score de Edouard, a totalement pété les plombs. Un coup de coude volontaire distribué à Brown au milieu du terrain, qui n’a pas échappé aux yeux de l’arbitre de touche qui a immédiatement prévenu l’arbitre centrale. Sanction logique: expulsion directe (sa cinquième cette saison !) pour ce geste incompréhensible et inadmissible sur un terrain de football, d’autant plus dans ce contexte.

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.