Variole du singe (MonkeyPox) : Un premier cas importé aux États-Unis en provenance du Nigéria

La variole du singe refait son apparition aux États-Unis pour la première fois depuis 2003. En effet, un individu porteur de ce virus à été hospitalisé à Dallas après être descendu d'un vol en provenance du Nigeria.

Les autorités précisent que le risque que le virus ait été transmis à d'autres personnes durant le trajet est faible puisque tous les passagers portaient un masque. Le patient infecté a quand à lui été hospitalisé en isolement.