Éric Zemmour accusé d'agression sexuelle : "Il m'attrape par le cou et m'embrasse"

Le chroniqueur polémiste de CNews et du Figaro, Éric Zemmour, a vu la vague BalanceTonPorc arriver jusqu'à lui. En effet, alors qu'une banderole en faveur d'une potentielle candidature de ce dernier à la Présidentielle 2022 a été affichée à Aix-en-Provence, Gaëlle Lenfant, membre du groupe d'opposition "Aix-En-Partage" s'est rappelé aux bons souvenirs de Zemmour dans un post sur Facebook :

"Nous avions dîné à 5 dans un petit resto, près du port. Il y avait là Mélenchon, Bartolone, un militant PS des BDR, moi, et... ce journaliste du Figaro dont je n'avais jamais entendu parler, Eric Zemmour. La soirée se passe bien, il ne se passe RIEN, rien d'autres que des conversations polies avec Zemmour", commence-t-elle. "Le lendemain matin, je participe à un atelier animé par Jean-Luc Mélenchon (qui était alors au PS et avait fondé le courant auquel je participais). Je m'assois, et environ une demi heure plus tard, Zemmour arrive. S'assoit sur la chaise devant moi. Me reconnait, me dit bonjour et me demande ce qu'il a raté. Je lui résume l'intervention. L'atelier se termine, je me lève, il se lève aussi. M'attrape par le cou. Me dit "cette robe te va très bien tu sais ?".Et m'embrasse. De force. Je me suis trouvée tellement sidérée que je n'ai rien pu faire d'autre que le repousser et m'enfuir en courant. Trembler. Pleurer. Me demander ce que j'avais bien pu faire". 

Voir aussi :