Accueil * Ligue 1 (FRA) *

Homme du match : Lala (7) : Le latéral alsacien a retrouvé de sa superbe entrevue la saison passée. Très solide défensivement, il n'a jamais été mis en difficulté par ses adversaires directs. Souvent très haut sur son côté, il déborda à plusieurs reprises en adressant des centres inquiétants pour l'arrière-garde rémoise. Il est récompensé de ses efforts en transformant le penalty du 3-0 en fin de partie. Racing Club de Strasbourg (4-2-3-1) Sels (5) : Partie très tranquille pour le portier belge ce soir. Quelques sorties aériennes bien négociées mais aucune parade décisive à noter. Lala (7) : Voir ci-dessus. Djiku (7)...

Homme du match : Andy Delort (6,5) :  Sa nouvelle réalisation récompense une bonne prestation et offre une victoire importante aux pailladins dans l’optique de la course à l’Europe. Le champion d’Afrique a en outre montré l’exemple par sa combativité et sa propension à tenter, peu importe la qualité du ballon reçu ou de la position dans laquelle il se situe. Il a fini sur les rotules, sa demande d’être remplacé vaine. Accessoirement, sa tête croisée permet à son coach de battre C. Puel pour la 1ère fois.   MONTPELLIER H.S.C (5-3-2) G. Rulli (6,5) : Un bon arrêt à bout pourtant à la 19’,...

Homme du match: Romain Philippoteaux (7): Il allume la première mèche dès la première minute, mais Walter Benitez s'emploie d'entrée. Il marque le deuxième but nîmois juste avant le repos avant que celui-ci ne soit refusé pour une main d'un coéquipier au départ de l'action. Finalement, il est récompensé après le repos d'une volée gagnante. De manière générale, ce fut l'élément le plus dangereux de la rencontre, et cela malgré son remplacement par Moussa Koné (58'), qui sur sa première occasion en Ligue 1 a inscrit son premier but dans le temps additionnel.   Nice (4-3-3):   Benitez (4,5): Il rentre parfaitement dans...

Homme du match : Payet (8) : Un bijou de plus pour Payet qui permet un nouvelle fois à l'OM de l'emporter. Suite à une magnifique ouverture de Caleta-Car et un centre d'Amavi repoussé, Sarr récupère et donne le ballon à Payet qui décoche une frappe des 25 mètres qui finit sa course dans la lucarne de Reynet. Il manque la balle du break en fin de match.   OM (4-3-3)   Mandanda (7) : Une nouvelle fois décisif dans les cages de l'OM, il a été peu inquiété dans ce match mais il réalise l'arrêt au moment le plus opportun face à Leya Iseka (81ème). Sarr (6) : En...

Homme du match  :  Renato Sanches, (7,5) : Tout comme son compère André, l'ancien milieu central du Bayern München est devenu l'un des éléments fondamentaux de son équipe. Ce soir, l'international portugais s'est montré très précieux par le nombre de ballons récupérés chez l'adversaire. Il a pris ses responsabilités pour frapper tous les coups de pied arrêtés. Son but inscrit sur un joli décalage côté gauche suivi d'une toute aussi belle frappe à ras de terre ruina définitivement l'espoir des angevins pour essayer de revenir au score (75e). En face, le jeune Fulgini, A lui livra un beau duel mais "Renato"...

Homme du match  :  Mollet, F (7,5) : L'homme en forme du moment, côté pailladin, tenait particulièrement à briller face au club grenat dont il a porté les couleurs durant la saison 2016/2017. Ces frappes lourdes sur coups de pieds arrêtés furent une menace constante pour les lorrains. Présent sur tout le front de son attaque il représenta un réel danger pour le camp adverse. Il n'est donc pas étonnant qu'il bénéficia d'un traitement de faveur de la part des hommes chargés de le surveiller.                          Montpellier   ( 3 - 4...

Homme du match : Payet (7) : Le meilleur marseillais ce soir, il est l'auteur de l'ouverture du score d'une magnifique inspiration en feintant un centre en retrait pour glisser le ballon entre le poteau et Ruffier puis il est à l'origine du second but marseillais.   ASSE (3-4-3)   Ruffier (3) : Loin d'être impérial ce soir, il encaisse un but de Payet en laissant en anticipant à tord un centre en retrait de Payet puis n'est pas décisif face au Radonjic. Fofana (4) : Plutôt dur sur l'homme en première période, il a été moins sollicité par la suite mais io se fait prendre dans son dos...

Homme du match: Pierre Lees-Melou (7): Indispensable à l'OGC Nice, l'ancien Dijonnais profite en plus de la blessure de Cyprien pour être le véritable métronome au milieu de terrain. Il est disponible en permanence et s'engouffre dans le camp rémois car il profite des espaces. Absolument seul au point de penalty, il ajuste Rajkovic de la tête. Dans l'effort et dans l'état d'esprit, il est irréprochable et précieux pour son équipe.     Reims (4-2-3-1):   Rajkovic (6,5): Des arrêts pas spectaculaires mais déterminants qui ont maintenu le Stade de Reims dans la partie, devant Dolberg, Boudaoui et Lees-Melou. De plus, il a effectué...

Homme du match : Thomas Monconduit (7) : Il n’a pas ménagé ses efforts pour combler les brèches amiénoises, tout en soulageant son équipe en mettant le pied sur la balle. Le milieu a été fondamental pour ramener ce que l’ASC était venue chercher à Décines, même si c’est peu payé comparé aux efforts produits. B. Zungu a fini le travail (83’).   OLYMPIQUE LYONNAIS (4-4-2) A. Lopes (6) : À l’occasion de son retour après quelques matchs manqués, il a bien claqué une frappe lourde à la 35’. Peu sollicité par ailleurs mais jamais pris en défaut. K. Tete (6,5) : L’un des rares lyonnais à avoir rendu...

Homme du match : Thilo Kehrer (6,5/10) : Au sein d'un petit PSG, l'Allemand a réalisé un match propre couronné d'un but de la tête. Très encourageant d'un point de vue personnel. Denis Petric (6/10) : Quelques beaux arrêts devant Icardi sur la première occasion Parisienne ou encore Mbappé. En dehors de cela, quelques sorties rassurantes et pas grand chose à se reprocher sur les 2 buts. Un match de bonne facture pour l'habituelle doublure de Lafond. Aurait pu être sanctionné d'un penalty pour une faute sur Icardi en première mi-temps. Percy Prado (3,5/10) : Trop souvent pris en défaut par...