Olympique Lyonnais - Nantes (3-2): les notes complètes [Ligue 1 - 37ème j.]

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)


Homme du match : Tetê (7) : Passeur et buteur, le brésilien tait dans tout les bons coups ! Très virevoltant sur son aile droite il a posé de lourds problèmes à la défense adverse. Son manque de réalisme devant le but tout comme une réussite pas toujours au rendez vous lui ont empêché d’être décisive jusqu’au dernier quart où tout changé : une remise pour Paqueta parfaite et un beau but et le voilà avec 2 contributions !

Olympique Lyonnais

Anthony Lopes (7) : Gros match du portier lyonnais qui a longtemps sauvegardé le score, un des artisans de la victoire.

Malo Gusto (6) : La révélation à ce poste de l’année n’a confirmé qu’à moitié ce statut aujourd’hui. Peut-être pas aussi offensif qu’attendu il a néanmoins distribué quelques bons centres. Défensivement correct hormis de rares fois, il contre un tir de Merlin qui finira dans les filets.

Damien Da Silva (6) : Solide il ne s’est pas effondré contre la vitesse des attaquants nantais. Bon dans les duels il a paru être un roc compliqué à passer. Il cède sa place à Jérome Boateng à la 75’.

Castello Lukeba (6) : Ses interventions ont été parfaites comme souvent, oui mais moins nombreuses cependant. Pas très inquiété par il a fait preuve d’une sérénité toujours autant hallucinante pour son âge.

Henrique (6) : Moins offensif qu’Emerson, le remplaçant de celui-ci a fait le job sans plus honnêtement.

Tanguy Ndombele (5) : Il conclut un de ses derniers matchs de son prêt par une prestation très moyenne alternant entre perte de balles et mauvais choix… Un peu trop absent défensivement également, cependant sa seconde période est meilleure avant sa sortie à la 64’ pour le retour de Maxence Caqueret.

Lucas Paqueta (6) : Irrégulier,à l’image de toute sa saison, le,brésilien a perdu beaucoup trop de ballons mais en même temps il est aussi l’auteur de geste de grande classe tel que son but d’un sublime extérieur du gauche.

Romain Faivre (6) : Match intéressant de l’ancien brestois qui aura tenté de belles choses dans ce placement plutôt inhabituel. Remplacé par Houssem Aouar à la 64’.

Tetê (7) : Passeur et buteur, le brésilien tait dans tout les bons coups ! Très virevoltant sur son aile droite il a posé de lourds problèmes à la défense adverse. Son manque de réalisme devant le but tout comme une réussite pas toujours au rendez vous lui ont empêché d’être décisive jusqu’au dernier quart où tout changé : une remise pour Paqueta parfaite et un beau but et le voilà avec 2 contributions !

Karl Toko Ekambi (5,5) : Une période période mauvaise avec des pertes de balles très récurrentes. Il a haussé son niveau de jeu ensuite sans pour autant être sensationnel. Son centre amène le troisième but lyonnais cependant c’est regrettable pour lui d’être le seul offensif a n’avoir ni marqué ni fait de passe décisive.

Moussa Dembele (6,5) : Buteur, encore une fois l’attaquant prolifique du moment a parfaitement lancé l’OL d’une bonne tête. Il a essayé d’être présent et actif dans le jeu avec plus ou moins de réussite. Remplacé par le jeune Bradley Barcola à la 64’

Nantes

Alban Lafont (5,5) : Match en demi teinte pour le portier nommé aux trophées UNFP. Il a réalisé de bons arrêts, particulièrement après la pause mais a quand même encaissé trois buts, dont le premier déterminant où il est fautif puisqu’il rate sa sortie.

Jean Charles Castelletto (6,5) : La difficulté lyonnaise a passé dans l’axe est en partie en lien avec son gros match. Très présent au duel, qu’il a rarement voir jamais perdu, le camerounais s’est montré solide avec en prime des relances aussi réussies et pas de pertes de balles. Il enchaîne les bonnes performances en cette fin de saison, à surveiller l’année prochaine.

Andrei Girotto (6) : Une première période réussi avec un Moussa Dembélé muselé par sa part accompagné de Castelletto, le changement tactique l’a rendu moins visible. Il semble désormais moins à l’aise au milieu qu’en défense, c’est quand même qu’importe le positionnement un pilier de ce fier FC Nantes.

Denis Appiah (5,5) : Performance classique pour lui pas mauvais mais moins bon que ses coéquipiers de défense.

Marcus Coco (5,5) : Match correct, assez neutre du piston qui n’aura pas influé énormément sur le cours de la rencontre mais qui a accompli de

Fabio (6) : Confronté à Tetê et Gusto, cela n’a pas été facile pour le latéral brésilien. Il n’a pas rechigné a faire les efforts au contraire ce qui lui a permis d’être à la hauteur.

Wylan Cyprien (6,5) : L’ancien niçois et lensois retrouve des couleurs sous les ordres de Kombouaré ! Il est devenu une pièce maîtresse du jeu de ce dernier, comme il le prouve encore ce soir lors de ce match à faible enjeu qui aura permis aux deux formations de jouer plus libéré.

Quentin Merlin (6,5) : Le surprenant Merlin n’a certes pas tout réussi mais on sent qu’il y a quelque chose en plus avec ce joueur capable d’évoluer à plusieurs postes différents au sein d’un match. Aussi bon en piston son rôle habituel, qu’en milieu, le jeune français a même eu l’occasion d’inscrire un but, assez chanceux mais mérité.

Ludovic Blas (6) : Le maître du jeu de Nantes a encore une fois effectivement été au dessus techniquement. Il sort du lot sans pour autant vraiment surperformé , en somme un bon match d’un bon milieu de terrain de Ligue 1. Remplacé par l’ancien lyonnais Willem Geubbels en fin de match.

Moses Simon (5,5) : Difficile soirée pour Simons qui malgré de ballons à jouer à souvent manquer de lucidité dans ses choix et dans ses dribbles, dommage il y avvait de quoi faire mieux. Remplacé par Osman Bukari à la 72’

Randal Kolo Muani (6) : L’espoir nantais n’a pas réalisé son meilleur match néanmoins il est certain qu’il s’agit d’un futur gros joueur capable de faire de grandes choses, il a encore aujourd’hui apporté une touche différente au jeu de son équipe. Il cède sa place à Kalifa Coulibaly à la 72’.

Lire plus