Montpellier - PSG (0-4) : Les notes complètes [Ligue 1 - 37ème j.]

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)


Homme du Match : Mbappé (7,5) : Inarrêtable ! Le numéro 7 a fait la démonstration d’une qualité technique et d’une persévérance sur la surface montpelliéraine qu’on ne peut que félicité. C’est lui qui réalise le premier test devant les filets en venant défier Bertaud et ce dernier relève par ailleurs le challenge avec réussite (2’). Il est impliqué dans tous les buts parisiens portant ainsi à 17 son nombre de passes décisives réalisées sur la saison sur les deux premiers buts (5’), (20’, réalisée sur un magnifique centre de l'extérieur du pied droit). Il signe de ses propres crampons le 4ème buts du club de la capitale sur un penalty qu’il transforme proprement (60’). Il amorce également le travail sur le but de Di Maria dans la zone de vérité (26’). Malgré les freins qui l'ont censuré dans ses initiatives offensives, le génie parisien a réussi, comme on aurait pu s’en douter, à faire céder la résistance déployée par Souquet et son portier à son égard au moyen d’une grande force de caractère qui lui ressemble bien. 

 

Montpellier (5-3-2)

 

Bertaud (5) : Grosse peine pour lui ce soir avec 4 buts encaissés. Néanmoins, il a fait preuve d’une bonne résistance dans ses duels face à Mbappé qu’il a réussi à mettre en échec à plusieurs reprises et quelques sorties bien négociées (44’).

Souquet (5,5) : Une solide présence défensive avec de la combativité dans ses intentions de jeu. Son travail dans ses oppositions face à Mbappé n’a pas toujours été simple, il a d’ailleurs manqué à plusieurs reprises de délivrer un penalty à l’adversaire en première mi-temps avant de se faire définitivement punir en seconde partie de jeu avec cette faute dans la surface de réparation qui accorde le but du 4-0 aux parisiens. Remplacé par Sambia (76’).

Ristic (6) : Il a assuré un bon équilibre au niveau de son investissement défensif et offensif, avec une disponibilité quasi permanente notamment dans l’axe du jeu.

Esteve (4,5) : Une prestation assez timide, on a eu du mal à le voir toucher le ballon et à proposer des solutions. 

Thuler (4,5) : Sur le plan défensif, pas de réalisations fulgurantes pour le défenseur central brésilien comme en atteste sa sortie en début de seconde période. Remplacé par Goachinni (53’).

Cozza (6) : Assez convaincant physiquement dans les interventions entreprises certes qui ce compte sur les doigts de la main mais qui ont le mérite d’avoir été bien gérées. Par ailleurs, beaucoup d’implications dans les nombreuses interceptions de balles à son actif sur ce match. 

Ferri (5,5) : Une bonne qualité d’observation qui lui a permis une lecture de jeu efficace ainsi qu’un bon repérage des appels en profondeur de ses coéquipiers.  

Chotard (5,5) : Une défense bien assurée sur Di Maria (11’). Il a été en confiance dans l’axe en particulier en première période. Il commet cette bourde en voulant dévier le centre de Mbappé dans la surface et met le ballon sur les pieds de Di Maria qui n’a plus qu'à tirer en face de lui pour creuser l’écart au score (26’).  

Mollet (5,5) : De l’engagement mit dans la relance du jeu côté Montpelliérain, et des tentatives devant les cages qu’il n’a pas réussies à conclure comme il le voulait (32’), (62’). Remplacé par Leroy (76’).

Delaye (6) : Une plaisante capacité à projeter le jeu en avant (18’) avec des choses prometteuses pour le jeune milieu central. Remplacé par Oyongo (72’). 

Mavididi (5) : De l’envie de faire de bonnes choses avec de bonnes prises de balle (4’) et des tentatives face au but (15’) qui se sont révélées insuffisantes pour faire pencher le score en la faveur de son équipe. Une perte de régime remarquée dans les derniers instants de la première période. Remplacé par Germain (53’).

 

 

PSG (4-3-3)

 

Donnarumma (6,5) : Une performance pas si mal pour le portier italien. Il n’a concédé aucun but et a montré globalement une bonne lecture du jeu (82’). La seule fausse note de sa prestation est ce ballon écarté dangereusement aux abords de sa zone qu’il parvient heureusement pour lui à rattraper (19’). 

Bernat (6) : Vigilant défensivement, ouvert offensivement avec de bonnes projections vers l’avant par moments, il a fourni un rendu satisfaisant. Remplacé par Mendes (84’).

Marquinhos (6) : Toujours sur la surveillance avec quelques interceptions salvatrices, il n’a toutefois pas eu une grande charge de travail au vu de l’attaque parisienne qui était vraisemblablement en forme.

Ramos (6) : Un style de jeu plein d’audace qu’on lui reconnait bien avec des interventions musclées comme sur Mavitidi par exemple (3’). Il s’essaye avec le sourire à l'exercice du tir au but sans succès et en partie gêné par Messi dans sa trajectoire (35’). Qui plus est, il donne à voir une séquence intéressante dans laquelle il met une tête pour tenter de reprendre un centre de Di Maria avant de se replacer dans un élan de ténacité et d'exécuter une frappe qui sera finalement trop enlevée du droit (43’).

Kehrer (4,5) : Pas beaucoup de choses à dire sur sa prestation, il a rencontré des difficultés  à imposer sa présence avec très peu de ballon touché. Remplacé par Hakimi (84’).

Verratti (5) : Ce n’est sans doute pas sa meilleure performance . En effet, il a commis pas mal de maladresse qui s’est d’ailleurs constatée dans ses passes approximatives dans la profondeur. Il a conservé malgré tout sa réactivité dans ses déplacements. 

Wijnaldum (4,5) : Un match visiblement compliqué pour lui aussi. Il a été imprécis dans ses réceptions de balle et à manqué de créativité sur le plan offensif. Remplacé par Simons (68’).

Herrera (4) : Le milieu espagnol a quasiment été invisible, avec pratiquement aucun ballon touché et écope en prime d’un carton jaune sur une faute qu’il aurait pu mieux appréhender (34’). Remplacé par Mitchu (68’).

Mbappé : Voir ci-dessus.  

Messi (7) : Décidément bien réveillé dans dans cette rencontre, il lui aura suffi d’un échauffement aux cages (4’) pour se mettre en route et ouvrir le score sur un centre de Mappé laisser passer par Di Maria qu’il ajuste proprement aux fonds des filets de Bertaud (5’). Il remet la mise 15 minutes plus tard en inscrivant son 6ème but de la saison, encore sur une passe décisive de Mappé qu’il récupère et envoie droit au but du pied gauche de près après avoir éliminé le portier sans pression quelconque (20’). Sa connexion avec Mbappé au beau fixe lui a permis de retrouver une attitude positive sur le terrain. 

Di Maria (7) : Beaucoup d’envie et d’implication qui font plaisir à voir. Il a laissé parler son expérience d’entrée de jeu en laissant filer volontairement ce centre de Mbappé vers Messi qui ouvre le compteur parisien (5’). De belles séquences de conservation de balle (16’). En plus d’avoir régalé de par sa technicité, il q fait preuve d'efficacité incontestable avec ce but inscrit sur une remise d’un ballon dévié par Chotard (26’) et est passé en outre à côté d’un doublé sur un but inscrit sur une louche à la suite d’une contre-attaque parisienne mais jugé hors-jeu par l’arbitre (64’). Remplacé par Gassama (89’).

 

 

 

 

 

 

Lire plus