Ligue 1 – 9ème j. | Les notes de Monaco – Bordeaux (3-0)

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)


HOMME DU MATCH : AURELIEN TCHOUAMENI (8,5) :  Après une grosse performance à San Sebastian contre la Sociedad, il a réitéré une master class cette après-midi face à son club formateur contre lequel il prend l’habitude de marquer. Aujourd’hui il a affiché toute la panoplie du milieu parfait : régulation du jeu, présence offensive avec deux frappes en dehors de la surface dont une qui a embrassé la barre transversale de Costil, sens de l’anticipation et surtout décisif pour son équipe puisque c’est lui qui ouvre le score et ce but a tracé la victoire de Monaco, définitivement sur le retour dans la course à l’Europe.

 

AS Monaco (3-4-3)


Nübel (6) : Il confirme les sensations observées ces derniers matchs, à savoir un retour en forme du portier allemand beaucoup plus impliqué et décisif même, sur l’énorme occasion de but de Pembelé où il freine la frappe du Bordelais permettant ainsi à Maripan d’effectuer un sauvetage chanceux sur la ligne de but. En progrès donc.

Aguilar (5,5) : Ses dernières titularisations d’entrée s’étaient soldées par deux csc, plombant sa confiance en ce début de saison. Il y a du mieux, mais il a manqué de vitesse sur certaines attaques et de précisions dans ses centres.

Disasi (6,5) : Lui aussi confirme le retour en forme de son équipe. Solide et autoritaire dans ses interventions, on peut encore regretter son déchet important dans la relance. Remplacé par Badiashile (75ème).

Maripan (6) : Un peu moins à l’aise sur ce match où il est apparu parfois un fébrile. Pas très inspiré sur ses interventions, il a tout de même livré une partition solide.

Jakobs (5,5) : Il a encore eu du mal à s’imposer sur son coté même s’il y a un vrai mieux dans sa concentration et son placement. Il commence à intégrer les exigences de Kovac

Matatzo (7) : Peu d’impact en début de match, il est progressivement monté en puissance, se libérant totalement lors du but du break. Il prend de l’ampleur match après match.

Golovin (7) : Un match beaucoup plus consistant que la semaine passée en championnat, avec un beau but à la clef. Sa blessure inquiétante à la cuisse à l’heure de jeu risque de stopper sa lancée. Remplacé par Diop (57ème).

Volland (6) : Pas très inspiré sur ce match, il quand même proposé des décrochages qui ont fluidifié les transmissions entre les lignes girondines, apportant souvent un décalage.

Gelson Martins (6) : il a essayé de provoquer en un contre un, varié ses courses et même changer de côté, mais il n’a pas eu grand-chose à se mettre sous la dent. Grosse dépense d’énergie en situation défensive. Remplacé par Diatta (74ème).

Ben Yedder (8) : Une passe décisive, un but et un apport constant dans le jeu offensif, l’ex-Sévillan revient en forme et les stats parlent d’elle-même : 5ème but en 5 matchs pour lui. Remplacé par Boadu (75ème).

 

Girondins de Bordeaux (4-2-3-1)

Costil (5) : Un sentiment d’impuissance le concernant puisque sur les trois buts encaissés il n’a rien pu faire, abandonné par ses défenseurs.

Pembélé (5) : Le néo-Bordelais en a sous la semelle. Il a montré de belles choses sur son côté où il a souvent pris le dessus sur Jakobs. Remplacé par Mara (69ème).

Kwateng (5) : sa vitesse a permis de contenir un peu Gelson Martins mais au détriment de l’apport offensif sur le côté.

Mexer (4) : Peu inquiété dans sa zone en première période il a dirigé tant bien que mal la défense girondine. Mais il se loupe complètement dans la surface avec un tacle mal maitrisé sur Diop qui amène le pénalty du 3-0.

Gregersen (4) : Il a subi les événements aujourd’hui. Peu d’interventions défensives et souvent mal placé.

Mangas (5) : Beaucoup de fautes et souvent en retard. Une volonté cependant de jouer leplius possible vers l’avant est à souligner. Remplacé par Mensah (69ème).

Otavio (6) : Quelques belle interventions défensives dans les pieds du porteur de ballon. Remplacé par Dilrosun (55ème).

Fransergio (5) : Intéressant dans le jeu long et pas mauvais à la récupération, ila cependant eu trop de déchet. Remplacé par Zerkane (69ème).

Adli (6,5) : Un gros début d’entame au milieu où ses percées ont fait mal à l’axe monégasque. Dépositaire du jeu bordelais, il s’est éteint au fil de la rencontre. Remplacé par Hamel (66ème).

Kalu (4) :  Transparent. On ne l’a jamais vu entreprendre quelque chose devant et sa partie est à l’image de l’attaque bordelaise nsur ce match. Trop peu de chose. Remplacé par Elis (55ème).

Hwang (6) : Un début de match tonitruant dans lequel il a démontré toute sa puissance physique avec un double contact dans la surface face à deux défenseurs qui entrainent la grosse occasion de Pembélé. Mal servi par ses partenaires, il a perdu de l’influence devant au fil du match.