Ligue 1 - 9ème j. | Les notes de Lille - OM (2-0)

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)


L'Homme du Match : Jonathan Bamba (7.5) : Lui qui revenait de blessure, a été complètement indispensable d'entrée aux Lillois, avec un volume de récupération de ballons incroyable et énormément de fluidité donné au jeu Lillois par sa clairvoyance et sa vitesse.

Lille (4-4-2)

Grbic (6) : Sans avoir beaucoup à s'employer devant la stérilité de l'attaque phocéenne, il a été là quand il le fallait avec 2 interventions appliquées

Reinildo Mandava (4) : En difficulté tout au long de la première période face à Lirola notamment, il n'a jamais paru capable de rentrer dans son match et a été remplacé dès la pause par Gudmundsson (4.5), quère plus inspiré et très discret sur son côté

Botman (6) : Toujours aussi rigoureux, il n'a jamais été vraiment pris à défaut, et a eu comme toujours une précision de métronome avec plus de 96 % de passes réussies.

Fonte (6) : Encore plus fort dans la précision de son jeu que son compatriote suédois (97 % de passes réussies), il a été lui aussi un pilier en défense, très difficile à déjouer, et son rôle est déterminant de par l'assurance qu'il dégage et transmet à son groupe.

Celik (7) : Très en vue, il a remonté énormément de ballons sans trop dézoner pour rester vigilant, et a joué juste toute la partie, un match référence pour lui.

Bamba (7.5) : Voir ci-dessus

Onana (7) : Quelle débauche d'énergie de sa part, il a été complètement intenable et a énormément contribué à accélérer le jeu pour les Lillois, se jouant régulièrement du milieu de terrain marseillais à qui il a fait tourner la tête

André (7) : Egal à lui même, il a été appliqué et autoritaire toute la partie, récupérateur en chef dans le jeu des Lillois et imperturbable dans sa concentration. Un vrai joueur régulier et précieux dans le dispositif des Dogues

Ikone (6) : Parfois inégal avec de belles phases et des périodes un peu d'absence dans le même match, il a cependant parfois été détonateur de belles offensives avec des déplacements très verticaux et agiles balle au pied

Yilmaz (4) : Très souvent à côté de son sujet ce soir, il a accumulé les mauvais choix et s'est fait remarquer par une énorme simulation qui a failli piéger l'arbitre central, mais pas la VAR

David (7) : Finalement bien que peu en vue dans le match, il a le bon geste, lucide, quand il s'agit de tromper Pau Lopez par deux fois, ce qu'il fait avec panache.

OM (3-3-3-1)

Pau Lopez (4.5) : Toujours aussi peu rassurant, il semble presque systématiquement battu malgré une ou deux interventions intéressantes en première période, en tout cas pour le moment il ne semble pas justifier le choix d'écarter Mandanda si subitement du onze de départ.

Caleta-Car (3.5) : Titularisé pour la deuxième fois de la saison, lui qui se sait peu présent dans les plans de Sampaoli, il risque de l'être encore moins après cette première mi-temps catastrophique ou il a été complètement baladé par le jeu fluide Lillois et n'a rien apporté aux siens. Remplacé à la mi-temps par Kamara (5.5), qui a immédiatement apporté du volume au jeu marseillais en étant vif, dangereux offensivement et relativement appliqué en défense malgré un placement très offensif parfois dangereux, mais sans conséquences.

Balerdi (4) : On a du mal à le revoir à son bon niveau de début de saison sur ces derniers matchs, il a encore été imprécis, peu serein dans ses interventions aujourd'hui, et a eu énormément à contenir Onana et Bamba

Saliba (6) : Malheureux sur le but ou son extérieur du pied revient sur le buteur, il a pour le reste été de loin le meilleur défenseur marseillais ce soir, multipliant les interventions dans les pieds Lillois avec justesse et engagement, avec une abnégation très positive.

Luan Peres (4) : Discret, presque éteint, il semble fatigué et n'a jamais été en mesure de donner de l'allant à son équipe.

Gerson (4) : Le joueur acheté plus de 24 Millions d'euros ne justifie toujours pas son statut, avec un match certes un peu plus volontaire mais avec encore énormément de ballons perdus, de choix peu lucides et de frappes non cadrées

Guendouzi (5.5) : Un peu fatigué visiblement, il a malgré tout donné tout ce qu'il pouvait et a joué juste, avec toujours cette capacité à rapidment amener le ballon aux 20m adverses.

Under (4.5) : Maladroit, imprécis, il a encore donné beaucoup de sa personne mais n'a pas souvent été réaliste avec encore trop de déchets dans ses derniers ballons, et il finit en plus exclu suite à deux jaunes logiques.

Rongier (6) : Le milieu de terrain a été très bon à la récupération, un peu moins dans son apport offensif avec toujours une attitude un peu timorée, comme s'il n'avait pas les clés pour proposer des solutions aux siens.

Lirola (5) : On l'a vu meilleur, mais il a encore énormément tenté, avec cela dit un peu plus de ballons perdus et surtout de difficultés de replacement qu'à son habitude

Dieng (3) : Depuis son bon match à Monaco, on se demande s'il va retrouver ce niveau match après match, car il semble totalement absent des débats, ne fait pas d'effort défensif et est difficile à trouver offensivement. Remplacé dès la pause par Milik (5), beaucoup plus disponible mais qui n'a pas trouvé la faille.