Accueil * Ligue 1 (FRA) * Ligue 1 – 9ème j. | Les notes de Dijon – Strasbourg...

Ligue 1 – 9ème j. | Les notes de Dijon – Strasbourg (1-0)

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Gomis (7) : Le gardien dijonnais a gardé sa cage inviolée ce soir et s’est montré très rassurant pour sa défense. Il a été inquiété à plusieurs reprises même si les tentatives alsaciennes ont souvent manqué de détermination. Très serein dans ses sorties aériennes comme ses prises de balle au sol. Il réalise un clean-sheet qui permet aux siens d’empocher les trois points pour la seconde semaine consécutive après le succès ramené de Reims.

Strasbourg (5-3-2)

Sels (5) : Le gardien belge n’a pas eu énormément de travail ce soir. Une première parade face à Pereira sur un coup franc indirect dans sa surface. Il récidive quelques minutes plus tard avec une bonne intervention face à ce même Pereira mais sa défense trop attentiste permet à Mavididi de surgir et de conclure de près pour le seul but de la rencontre. Une seconde période plutôt calme avec son équipe qui a globalement dominé.

Lala (3) : Un match très en dessous de ce que Kenny Lala a su démontrer tout au long de la saison dernière. On ne l’a quasiment jamais trouvé sur son côté et sur le peu de débordement qu’il a tenté ses centres ont terminé dans les gants de Gomis.Un match à vite oublier pour lui.

Koné (4) : Dès le début de la partie il provoque un coup franc indirect suite à une mauvaise passe en retrait pour Sels. Peu rassurant par la suite, il nous a habitué à mieux lors de ces dernières sorties.

Mitrovic (4) : Le capitaine alsacien est dans une mauvaise passe en ce moment. Il commet de trop nombreuses erreurs de placement qui ne rassurent pas son équipe et mettent souvent en danger ses coéquipiers. Souvent en retard, il doit vite se reprendre pour redevenir le leader défensif strasbourgeois.

Djiku (4,5) : Un peu plus à son avantage que ses deux camarades en défense centrale, il n’a pourtant pas livré une très bonne partie. En témoigne une passe en retrait mal assurée qui a été très dangereuse en début de seconde période. Il a essayé par moment d’apporter le surnombre offensivement comme sur cette frappe qui passe légèrement au-dessus des cages de Gomis en fin de première période.

Ndour (5) : Titularisé dans le couloir gauche, il fut l’un joueurs les plus actifs côté alsacien. Il a souvent débordé et adressé quelques centres dangereux. Il a notamment trouvé Thomasson à deux reprises dans des positions qui auraient pu être décisives.

Sissoko (4) : L’international espoirs n’a pas suffisamment su tirer son épingle du jeu au milieu de terrain. Il n’a pas réussi à imposer son physique pour faire jouer haut son équipe. Une seule frappe lointaine est à mettre à son actif à la 69ème mais elle passe nettement hors du cadre. Averti juste avant de sortir au profit de Bellegarde à la 78ème minute qui n’a pas eu assez de temps pour inverser la tendance.

Liénard (5) : Le symbole alsacien n’a pas démérité ce soir. Il a beaucoup couru et a tenté d’être la rampe de lancement des offensives de son équipe dans le jeu comme sur coup de pied arrêté. Il a néanmoins manqué de tranchant et de fraîcheur pour faire de réelles différences.

Prcic (4) : Pour sa première titularisation depuis son retour à Strasbourg, le milieu bosnien n’aura pas réalisé une bonne partie. Pas assez disponible, il n’aura jamais su poser sa patte sur le jeu de son équipe. Seul fait notable, une bonne frappe suite à un centre de Liénard qui oblige Gomis à la parade. Cède logiquement sa place à Mothiba à la 55ème minute. L’attaquant sud-africain n’a pas changé le cours du match.

Thomasson (5,5) : L’attaquant le plus dangereux côté Racing. Il aurait pu se muer en sauveur s’il s’était montré plus réaliste sur différentes situations intéressantes. Ses frappes (20ème, 30ème, 34ème) ont souvent manqué de puissance pour réellement inquiéter Gomis. Il se sera quand même démené sur le front de l’attaque pour proposer des solutions aux siens.

Ajorque (5) : L’attaquant réunionnais a effectué un travail intéressant à la pointe de l’attaque. Souvent esseulé, il a joué de son corps et de sa technique pour tenter de faire remonter son bloc. Il a eu qulelques occasions comme sur cette frappe en pivot contré in extremis par Alphonse juste avant sa sortie. Il est remplacé par Da Costa à la 70ème minute qui n’aura eu aucun ballon intéressant à se mettre sous la dent.

Dijon (4-3-3)

Gomis (7) : Voir ci-dessus.

Alphonse (6) : Le latéral droit dijonnais a livré une partie intéressante. Souvent au duel avec N’dour il a parfois été dépassé mais sans grande conséquence pour son équipe. Surtout, il s’interpose parfaitement face à Ajorque qui avait réussi à se retourner pour frapper, un contre qui sauve les siens à la 70ème minute.

Aguerd (5) : Souvent au duel avec Ajorque, il a souffert dans le duel physique. Pour autant, il a comblé ce manque de taille par son positionnement et son agressivité. Il aurait pu faire le break pour son équipe suite à un cornerà la 65ème minute mais il ne parvient pas à pousser le ballon au fond des filets .

Ecuele Manga (5) : L’ancien lorientais s’est montré solide. Parfois secoué par Ajorque, il a tout de même réussi à mener sa défense avec brio pour conserver ce précieux but d’avance tout au long de la partie.

Mendyl (6) : Très dynamique sur son côté gauche, il a souvent apporté le danger offensivement et mis en difficulté Lala. En témoigne sa frappe quelque peu trop enlevée à la 32ème minute. Très impliqué dans les duels, il est averti pour un gros tampon sur Lala. Une partie solide.

Lautoa (5) : Positionné en sentinelle, il a effectué le travail de l’ombre au milieu de terrain pour couper les trajectoires de passe et entravé les déplacements constants de Thomasson. Remplacé par Amalfitano (5) à la pause pour éviter le jaune synonyme de suspension pour le déplacement à Lyon le week-end prochain. À l’image de son prédécesseur, il a beaucoup couru pour équilibrer son équipe.

Ndong (6) : Beaucoup d’activité pour le milieu de terrain dijonnais. Il s’est dépensé sans compter pour récupérer les ballons dans les pieds alsaciens mais également pour se projeter vers l’avant lorsqu’il en avait l’occasion. Un vrai plus pour les dijonnais depuis le début de saison.

Pereira (6) : Positionné un peu plus haut dans le trio du milieu de terrain dijonnais il a été très intéressant tout au long de la rencontre. Souvent dangereux, il force Sels à la parade avec une bonne frappe sur un coup-franc indirect dans la surface de réparation puis en reprenant le centre à l’origine de l’ouverture du score des dijonnais. Averti à la 30ème pour une semelle sur Sissoko, il sera malheureusement suspendu pour le prochain match à Lyon. Sa disponibilité risque de manquer aux dijonnais.

Chouiar (5) : Il effectue un excellent travail sur son côté gauche pour l’ouverture du score dijonnais en centrant vers Pereira après avoir bien fixé Lala. Pour le reste, il n’a pas touché énormément de ballons mais s’est démené sur son côté. Remplacé par Cadiz à la 83ème minute qui a bloqué les premières relances alsaciennes sur la fin de partie.

Tavares (6) : Le capitaine dijonnais retrouve un niveau de jeu très satisfaisant cette saison. Très disponible, il parvient à conserver les ballons et permet à son équipe de remonter d’un cran. Très altruiste également à l’image de son décalage parfait pour Mavididi qui aurait pu s’offrir le doublé. Il a su mener les siens vers la victoire par son comportement exemplaire sur le terrain.

Mavididi (6) : Dans tous les bons coups des siens ce soir, le jeune attaquant prêté par la Juventus Turin a fait parler son explosivité tout au long de la partie. Il est récompénsé par un but de renard de surface à la 35ème minute synonyme des trois points pour son équipe. Il manque de peu le doublé en contre suite à un bon décalage de Tavares en début de seconde période. Sa vitesse d’exécution aura fait mal à la défense visiteuse. Remplacé par Balmont à la 78ème entré en jeu pour apporter son expérience et conserver le score.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Loading...