Accueil * Ligue 1 (FRA) * Ligue 1 – 8ème j. | Les notes de Strasbourg – Montpellier...

Ligue 1 – 8ème j. | Les notes de Strasbourg – Montpellier (2-0)

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Sels (9) : Le gardien belge a vécu une première période on ne peut plus tranquille. Aucune frappe cadrée de la part des montpelliérains jusqu’au penalty obtenu par Skuletic sur lequel Sels s’interpose parfaitement. Cela était prémonitoire pour la suite de son match où il a été infranchissable et rassurant pour les siens. En témoigne, sa magnifique parade devant Camara à la 90ème.

 

Strasbourg (5-3-2)

Sels (9) : Voir ci-dessus.

Lala (6) : Se distinguant habituellement par son apport offensif, le latéral alsacien a aujourd’hui montré toutes ses qualités défensives. Il est très souvent ressorti vainqueur de ses duels avec Ristic sur son côté. Un match solide.

Simakan (5,5) : Le jeune défenseur alsacien, qui remplaçait Mitrovic dans la défense à 3 aujourd’hui, a tenté d’apporter le surnombre à plusieurs reprises au milieu de terrain des siens par des passes vers l’avant ou des percées balle au pied en première période. Malheureusement, il manque d’expérience en fin de première période et commet la faute sur Skuletic dans la surface de réparation, offrant ainsi un penalty aux visiteurs. Solide en seconde mi-temps il a aidé les siens à conserver le but d’avance.

Koné (6) : Capitaine du jour et positionné au centre du trio défensif central, il a brillé par sa solidité et son expérience. Souvent bien positionné et au duel avec Skuletic ou Delort, il a fait parler sa puissance et son agressivité. Très important en fin de rencontre par sa lecture des trajectoires.

Djiku (7) : Il a livré une bien meilleure copie que face au LOSC cette semaine. Costaud défensivement, il a également tenté d’apporter offensivement en faisant remonter son bloc. En témoigne son magnifique centre déposé sur la tête d’Ajorque pour l’ouverture du score des locaux. Il s’est ensuite distingué par son habituel puissance dans les duels et par quelques interventions bien senties en fin de match.

N’dour (6) : Habituel remplaçant, il a été positionné en lieu et place de Lionel Carole dans le couloir gauche alsacien. Il s’est montré plutôt à son avantage en faisant parler sa vitesse et son activité. Très offensif, il est notamment l’auteur d’un beau centre pour Ajorque pour la première frappe cadrée du match. Il aurait même pu obtenir un pénalty pour une charge limite de Suarez en fin de première mi-temps. Sur le reculoire en seconde période, il aura bien tenu son couloir. Remplacé par Carole en tout fin de match.

Sissoko (5) : Positionné en sentinelle au sein du milieu alsacien, il a eu du mal à peser dans les débats en début de match. Il est progressivement monté en régime pour faire parler son impact physique et sa technique à la première relance des siens. Il a tenté de tenir la baraque en seconde période mais n’a pas assez permis à son équipe de remporter la bataille du milieu.

Liénard (6) : En forme en ce début de saison, le symbole de la combativité alsacienne a une nouvelle fois livré une bonne partie aujourd’hui. Très actif à la récupération comme à l’organisation du jeu des siens, il inquiète le gardien adverse par un coup franc qui passe juste à côté à la 31ème minute. Plus bas en seconde période, il aura continué à être très actif. Il inquiète Rulli une dernière fois en fin de match.

Bellegarde (5,5) : L’ancien lensois s’impose peu à peu dans l’est de la France. Titulaire au cœur du jeu, il a montré à plusieurs reprises sa vivacité et sa technique en provoquant de nombreuses fautes montpelliéraines. Moins en vue en seconde période, il a baissé de rythme et a terminé cette partie au bord des crampes.

Ajorque (6) : Il allume la première mèche de ce match avec une jolie tête à la 14ème minute bien captée par Rulli. Il fait ensuite la différence sur sa seconde opportunité en décroisant parfaitement sa tête sur un caviar de Djiku à la 25èmeminute de jeu. Averti à la 31ème alors qu’il manque de peu de récupérer la balle devant le gardien montpelliérain. Sevré de ballons en seconde période, il est remplacé par Thomasson à la 71ème minute qui a beaucoup couru pour soulager quelque peu les siens.

Da Costa (5) : Le virevoltant attaquant alsacien a tenté de faire parler sa vivacité mais a connu pas mal de déchets cet après-midi. Averti à la 17ème pour une grosse semelle sur Suarez. Il a peu à peu disparu du match au fur et à mesure que son équipe reculait. Il a néanmoins failli faire le break pour le sien juste avant sa sortie avec une belle frappe du gauche qui passe de peu à côté. Remplacé à la 80ème par Mothiba.

 

Montpellier (3-4-1-2)

Rulli (5) : Le gardien argentin n’a pas forcément eu beaucoup de travail cet après-midi. Malheureusement, il est un peu en retard sur l’ouverture du score des locaux et ne parvient pas à stopper la tête décroisée d’Ajorque. Très tranquille en seconde période, il n’a quasiment eu aucune intervention à réaliser. Une partie frustrante pour lui.

Congré (4) : Le défenseur central montpelliérain n’a pas forcément brillé ce soir. Quelque peu en difficulté face à la vivacité de Da Costa ou au physique imposant d’Ajorque. Il se met à la faute sur l’ouverture du score des locaux en se laissant devancer par Ajorque. Peu mis à contribution ensuite, on retiendra cette erreur de sa part. 

Hilton (5) : Le vétéran brésilien continue de mener la défense des siens semaine après semaine. Il s’est souvent imposé dans les duels aériens avec les attaquants strasbourgeois mais ne peut malheureusement rien sur l’ouverture du score alsacienne. Il a tenté d’apporter aux avant-postes en fin de match, sans réussite.

Mendes (5) : Le troisième central montpelliérain a connu une partie assez neutre. Plutôt à son avantage dans les duels, il n’a tout de même pas su apporter le décalage par sa première relance.

Ristic (4) : Placé dans le couloir gauche montpelliérain, il a tenté d’apporter offensivement par plusieurs montées intéressantes. Pour autant, ces montées ne se sont pas avérées concluantes, la faute à un déchet dans le dernier geste et surtout à un Kenny Lala très solide défensivement.

Le Tallec (4) : Placé devant la défense, le milieu montpelliérain n’a pas assez pesé dans les débats. Peu à son avantage à la récupération face à Bellegarde, il n’a également pas assez fait parler sa précision balle au pied pour lancer les attaques des siens.

Chotard (5) : Le milieu formé à La Paillade continue de marquer des points dans le cœur du jeu du MHSC. Il fait preuve d’une certaine maturité dans son jeu malgré ses 18 ans. Il manque en revanche encore un peu d’impact physique. Remplacé par Camara en toute fin de match qui aurait pu honorer son statut de joker sans un Sels infranchissable.

Suarez (4) : Il n’a pas été au niveau d’un Arnaud Souquet habituel titulaire sur le flanc droit des montpelliérains. En témoigne son intervention très limite sur devant Ndour en première période qui aurait pu offrir un penalty aux locaux. Plus haut en seconde période il n’a pas fait preuve d’assez de justesse dans ses passes. Remplacé par Mollet à la 60èmequi a apporté sa technique et ses déplacements. Insuffisant néanmoins pour égaliser.

Dolly (4) : L’international sud-africain était positionné en numéro 10 pour mener le jeu des siens. Ceci n’a malheureusement pas été une franche réussite puisqu’en première période les visiteurs n’ont réalisé aucune frappe hormis le pénalty manqué par Skuletic. Mieux en seconde période, il n’a toutefois pas su se montrer décisif.

Delort (6) : Le récent champion d’Afrique avec l’Algérie a été l’attaquant le plus dangereux pour les siens. Toujours très actif dans le pressing, il a beaucoup gêné les strasbourgeois par son activité. Dangereux en seconde période, il aurait pu égaliser avec une grosse occasion à la 77ème minute où sa frappe au premier poteau est repoussée par le gardien strasbourgeois.

Skuletic (4) : Le géant serbe était titulaire avec Delort devant. Malheureusement ce ne fut pas une grande réussite. Si son jeu aérien est précieux, il s’est montré peu adroit lorsqu’il disposait du ballon dans les pieds. Seule action notable en première période, il provoque un penalty après une faute de Simakan. Malheureusement, il ne parvient pas à le transformer et tombe sur un grand Sels. Remplacé par Laborde à la 60ème. Ce dernier se met en évidence dès son entrée en jeu en réalisant une première frappe à la 65ème qui passe nettement au-dessus. Il a tenté de combiner avec Delort, en vain.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Loading...