Accueil * Ligue 1 (FRA) * Ligue 1 – 7ème j. | Les notes de Toulouse – Angers...

Ligue 1 – 7ème j. | Les notes de Toulouse – Angers (0-2)

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Alioui (8) : Entré en jeu à l’heure de jeu, Rachid Alioui a fait une dernière demi-heure fracassante. Avec un coup-franc magistral, il a libéré son équipe puis a conclu le travail au terme d’un ultime contre et d’une offrande de Ninga.

 

Toulouse FC

Reynet (4,5) : Après quelques arrêts décisifs, le portier toulousain a du s’incliner à deux reprises devant Alioui, auteur d’une entrée tonitruante.

Moreira (4) : Encore une fois très peu convaincant, il n’est en aucun cas rassurant défensivement. Malheureusement ce n’est pas non plus dans l’autre partie du terrain qu’il a apporté ses qualités…

Shoji (6) : Enfin de retour sur la pelouse, il ne l’aura pas été longtemps. S’il a perdu un ballon qui aurait pu coûter cher, c’est aussi lui qui a deux reprises a effectué des retours salvateurs avant de se blesser peut avant la pause. Remplacé par Amian (45′).

Isimat-Mirin (6) : Vrai taulier de la défense toulousaine, il s’est imposé en seulement quelques matchs sans aucune discussion. Encore une fois, la sérénité qu’il impose en défense est marquante notamment avec des interventions au sol très inspirées.

Sylla (6) : Après son match catastrophique ce week-end, il a relevé la tête. Il a parfaitement réussi ses interventions défensives. S’il n’a pas trop pris le risque de prendre son couloir pour apporter le surnombre, on comprend qu’il avait besoin de se rassurer et de retrouver la confiance.

Vainqueur (5) : Très présent à la récupération et à la première relance, il a alterné le très bon et le très mauvais. Capable de récupérer des ballons au prix de retours défensifs impressionnants, c’est aussi lui qui a perdu deux ballons dans ses 30 derniers mètres pour offrir des occasions de buts aux angevins.

Sangare (4) : Que de ballons perdus et de relances compliquées tentées… Incapable de jouer simple, ses prises de risques ne sont que peu payantes.

Boisgard (3) : Beaucoup de supporters voulaient qu’il ait sa chance. Depuis son retour de Pau, ses entrées avaient été intéressantes mais il n’avais pas été titularisé. C’est chose faite. Dommage pour lui, il a rendu une copie bien pâle avec une inexistante offensive et une incapacité à se démarquer pour casser les lignes. Remplacé par Gradel (67′).

Dossevi (4,5) : Finalement peu en vue et très peu en Bonne position en attaque, son match reste une déception malgré ses efforts défensifs pour venir fermer le couloir.

Saïd (6) : Sans aucun doute celui qui a le plus essayé sur le front de l’attaque du TFC. S’il n’a pas tout réussi, il est parvenu à réaliser plusieurs débordements qui ont amené à des centres. Malheureusement son attaquant n’a pas vraiment senti les coups.

Koulouris (3,5) : Parfaitement pris par les axiaux adverses, il n’a pas existé de la partie. S’il a tenté de décrocher ou de jouer dos au but c’est surtout son manque d’inspiration et ses mauvais appels sur les centres que l’on retiendra. Remplacé par Leya Iseka (67′).

 

 

SCO Angers 

Butelle (5,5) : Le portier angevin a passé une soirée plutôt tranquille. Très peu sollicité par les violets même sur les phases de domination, il n’a pas été mis en lumière.

Manceau (4) : Face à Saïd, le latéral droit a connu quelques difficultés. S’il l’a stoppé à quelques reprises, Saïd est tout de même parvenu à le déborder à plusieurs reprises pour apporter le danger dans la surface.

Pavlovic (6) : Impressionnant de solidité dans les duels avec Koulouris, l’attaquant grec du TFC a passé une très mauvaise soirée face à lui.

Thomas (5,5) : Solide dans les duels et dans son marquage sur Koulouris, il a plus souffert face aux appels dans la profondeur de Leya Iseka en fin de match.

Pellenard (6,5) : Très solide devant Dossevi, il n’a jamais été pris par l’intelligence de placement de son vis-à-vis.

Santamaria (4,5) : On ne l’a pas senti dans son meilleur soir. Alors que les joueurs offensifs adverses ont eu plusieurs occasions d’accélérer et de profiter des surnombres c’est surtout leur maladresse qui les a privé d’occasions. Il n’a pas été décisif défensivement et n’a été que très peu efficace à la récupération.

Bobichon (5,5) : En retard dans les duels et pas vraiment dans le tempo de la partie en première période, il a su corriger le tir au retour des vestiaires afin d’aider ses partenaires. Plus consistant dans le jeu, il a permis à son équipe de récupérer des ballons dans l’axe du terrain. Remplacé par Pajot (81′).

Pereira Lage (6) : Impeccable dans les duels, il a récupéré beaucoup de ballons grâce à son pressing incessant sur le porteur de balle adverse. Il n’a pas lâché d’une semelle Boisgard qui a passé une sale première période. Il a aussi forcé Sangaré à tenter des relances difficiles à plusieurs reprises.

Fulgini (4) : Décevant d’un point de vue offensif, il faut reconnaître que ses partenaires ont surtout concentré le jeu de l’autre côté. Mais il n’a pas su faire de différences lorsqu’il en a eu l’occasion. Remplacé par Capelle (69′).

Ninga (6,5) : S’il n’a pas réalisé la même performance que lors de son dernier match, c’est lui qui a été le plus tranchant en début de match principalement. Seul à plusieurs reprises, il a tenté une frappe qui a échoué à quelques centimètres. Il a aussi combiné à plusieurs reprises avec ses partenaires en une touche face à une défense dépassée.

Bahoken (6) : Volontaire et disponible sur le front de l’attaque, il a multiplié les appels dans la profondeur. C’est lui qui était la première lame du pressing qui a permis de récupérer bon nombre de ballon en première période. Remplacé par Alioui (62′).

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

Loading...