Accueil * Ligue 1 (FRA) * Ligue 1 – 7ème j. | Les notes de Montpellier – Nîmes...

Ligue 1 – 7ème j. | Les notes de Montpellier – Nîmes (1-0)

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

L’homme du match : Chotard (7) : Du très bon Chotard ce soir, omniprésent et aussi utile dans un rôle défensif que dans la distribution du jeu. Excellent match !

Montpellier (3-4-1-2)

Rulli (6) : Peu inquiété dans cette partie, il a tout de même affiché une autorité sur sa cage, avec l’assurance qu’on attend d’un dernier rempart.

Cozza (5,5) :  Un peu discret dans l’animation sur son côté, mais très bon défensivement, il a tenu son rôle et n’a rien laissé aux Nîmois

Hilton (6,5) : Quel joueur ! Le quadragénaire (42 Ans !) a été un vrai leader de sa défense toute la rencontre, accumulant les interceptions et les sorties de ballon propres. Il est rassurant pour les siens, une vraie force de la nature

Congré (5) : Plus utile offensivement que son homologue du couloir gauche, il a par contre été beaucoup plus imprécis dans ses relances, ratant plusieurs passes près du rond central

Oyongo (5,5) : On l’a déjà vu plus percutant que ce soir, mais il a cependant été à l’initiative de quelques bons mouvements

Le Tallec (3,5) : Un non match total pour le milieu montpelliérain, il a raté à peu près tout ce qu’il a touché, il paraissait même peu concerné, très nonchalant, une prestation inquiétante !

Chotard (7) : Voir ci-dessus

Souquet (6,5) : Il est celui qui a débloqué la rencontre d’une frappe pleine de lucidité qui a fait mouche, à part cela il a apporté de la vivacité devant, toujours remuant et difficile à anticiper pour l’adversaire

Mollet (6,5) : Il a le mérite de s’être affirmé comme un vrai patron du jeu Montpelliérain, et même s’il a parfois eu un peu de déchet et a pêché par gourmandise en tirant quelques coups francs vers le but alors qu’il était opportun de les centrer, il a animé la rencontre et était au centre de toutes les offensives.

Delort (6) : Même dans un match où on ne l’a pas forcément vu briller, il a toujours ces moments ou il peut être très dangereux en quelques secondes. Un joueur très inspiré et précieux, à qui il manque encore un peu de justesse et d’application pour passer au stade de grand joueur.

Laborde (4,5) : Trop effacé, on a parfois l’impression qu’il oublie son rôle d’attaquant, ce soir il a mieux défendu qu’attaqué, ce qui est tout de même un peu insuffisant

Nîmes (5-3-2)

Bernardoni (6) : Difficile de lui reprocher le but sur lequel il ne peut rien, surtout qu’il a le reste du temps été à 2 reprises celui qui a empêché une addition plus lourde

Miguel (6) : Une prestation plutôt aboutie, il est encore parfois un peu brouillon et fait un peu d’excès ce qui le fait commettre beaucoup de fautes, mais il a une capacité à percer sur son côté et à s’accrocher aux attaquants pour les empêcher de prendre toute initiative, qui le rendent très intéressant

Martinez (4,5) : Un peu concerné sur le but où il ne bouche pas du tout l’angle en étant trop loin de Souquet, il a eu régulièrement ce petit temps de retard qui l’a fait un peu traverser cette partie sans être capable de gêner véritablement les montpellierains.

Briançon (6) : Le meilleur élément de la défense nîmoise a encore tenu son rôle ce soir. Dommage qu’il soit si nerveux, ce qui nuit parfois à sa qualité de jeu

Landre (4,5) : Un peu facile à prendre parfois, il a été malmené par Delort toute la rencontre

Paquiez (4) : Très discret lorsque les siens avaient le ballon, il a plus joué le rôle de plot supplémentaire pour les attaques adverser que ce qu’il a contribué au jeu

Fomba (6) : Pas assez précis dans son jeu certes, mais plein d’instinct et de bons déplacements, qui le mettent régulièrement en position intéressante

Deaux (4,5) : Trop discret, il a été un simple relais sur quelques phases de jeu mais sans jamais apporter grand chose de positif

Sarr (5,5) : Il n’a pas la même vision du jeu que Fomba, et se retrouve parfois un peu à côté de l’action. Dommage car son envie et sa soif de marquer se sont senties ce soir. Il a réussi quelques gestes qui en font un joueur à suivre

Ripart (4) : Tel un fantôme, il est venu, a regardé le match et est reparti.

Ferhat (6,5) : Sans ce déchet dans ses derniers gestes qui le rendent encore vulnérable, il aurait été certainement celui qui aurait pu porter les Nîmois sur cette partie. Toujours dangereux, opportuniste et déterminé, il a été le seul Nîmois a réellement se mettre au niveau de l’adversaire.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Loading...