Ligue 1 - 7ème j. | Les notes de FC Lorient - OGC Nice (1-0)

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)


Homme du match: Houboulang Mendes (7): En dépit d'une grossière erreur qui aurait pu profiter à Delort, il a été très solide dans cette rencontre. Il a bien muselé le duo Gouiri - Delort dans l'ensemble, malgré une amélioration du jeu niçois au fur et à mesure.

 

 

Lorient (3-5-2):

 

Nardi (5): Une intervention devant Delort en fin de partie, et même quand il n'a rien à faire, la chance est de son côté, avec un penalty non cadré de Gouiri et une transversale pour Delort suite à une mauvaise passe en retrait de Mendes.

Jenz (5): Auteur d'une excellente intervention défensive en première période, il commet deux fautes évitables sur Delort et surtout sur Guessand qui lui valent une expulsion. Il a mis son équipe en difficulté, même si cela n'a eu aucun impact sur le résultat final.

Laporte (6): Dans l'ensemble, la copie rendue par le défenseur central des Merlus est bonne. Il a été intéressant dans le jeu aérien et a défendu intelligemment, à une exception près, la faute de main sans doute involontaire mais qui offre un penalty logique à Nice.

Mendes (7): Voir ci-dessus. 

Le Goff (5,5): Il a été très en vue dans le premier acte, avant d'être plus en retrait après le repos. Si Guessand a parfois pris le dessus, Atal n'a en revanche pas été une menace constante pour le piston de Lorient.

Monconduit (6,5): Une prestation aboutie pour l'ancien joueur d'Amiens, ponctuée par le seul but du match, suite à une belle frappe à l'entrée de la surface de réparation suite au coup-franc frappé par Enzo Le Fée.

Abergel (6): Capitaine du soir en l'absence de Fabien Lemoine, il a montré la voie aux siens dans l'entrejeu. Ce fut compliqué pour le milieu azuréen de se trouver, et parfois ce fut même dur pour Rosario et Thuram de conserver l'équilibre.

Le Fée (6): Son principal fait d'armes est bien sûr sa passe décisive que l'on qualifiera de maligne, puisqu'il décale Thomas Monconduit sur coup-franc. Remplacé par Stéphane Diarra (76'), qui a fait quelques différences balle au pied.

Hergault (6): De l'énergie en début de match, il a poussé Boudaoui dans ses derniers retranchements physiques. Dans le dernier quart d'heure, il a bien défendu, bien qu'il n'ait pas été mis à contribution outre mesure.

Moffi (5,5): Une rencontre compliquée car il a été souvent esseulé dans le camp azuréen, encore plus après le carton rouge de Jenz. Il se procure néanmoins une occasion en première période mais il n'a pas cadré. Remplacé par Igor Silva (88'). 

Grbic (5,5): Pas d'occasion, mais il s'est sacrifié pour son équipe dans une rencontre que Nice a globalement dominée. Il donne un bon ballon de but à Moffi qui n'a pas cadré. Remplacé par Armand Laurienté (64'), auteur d'une entrée intéressante. Il a été très bon pour permettre à Lorient de faire tourner le chronomètre.

 

Nice (4-4-2):

 

Benitez (5): Il n'a eu aucun travail à faire, cependant il doit s'incliner sur la frappe bien placée de Thomas Monconduit. Le portier argentin a encaissé son troisième but en l'espade de deux rencontres.

Bard (5): Il n'a pas été avare d'efforts, mais ses centres ont été moins précis que sur ce début de saison. Il a plutôt bien géré son duel avec Moffi mais aurait pu mieux négocier certaines situations.

Dante (5): Il a fait le travail dans les airs, et n'a pas été fortement sollicité dans cette rencontre où comme il l'a très bien dit lui-même à la fin du match, le seul but encaissé par Nice ce soir vient sur un coup de pied arrêté.

Todibo (4,5): A deux reprises, il s'est retrouvé en bonne position dans la surface sur coup de pied arrêté mais n'a pas eu le geste qu'il fallait. Il rate un contrôle qui amène l'une des rares occasions lorientaises de la partie. Remplacé par Flavius Daniliuc (64'), qui a bien géré les rares ballons chauds de la seconde mi-temps.

Atal (3): Une rencontre bien difficile pour le latéral droit algérien, qui a proposé offensivement mais pour qui la réalisation a été inexistante. Aucun de ses centres n'a été fructueux, et il fut mis à mal à certains moments du match dans son dos. Remplacé par Jordan Lotomba (81'). 

Kluivert (non noté): Peu trouvé dans les premiers instants, il commet une faute qui amène le but lorientais, se blesse sur l'action et écope d'un carton jaune. La triple peine. Remplacé par Calvin Stengs (24', 5), qui a donné quelques bons ballons mais qui dans l'ensemble ne prend pas assez d'initiatives et qui se fait bouger dans les duels.

Thuram (5): De très bonnes interventions, et un centre vers Delort qui partait bien coupé par Jenz. Pour le reste, il n'a pas eu l'impact qu'il est capable d'apporter. Remplacé par Morgan Schneiderlin (81'), qui disputait ses premières minutes de la saison.

Rosario (6): Cela n'a pas été une rencontre facile à gérer, mais il s'en est bien sorti au final. Présent au milieu, il ne s'est pas laissé faire malgré la très bonne organisation défensive des Merlus. Il doit cependant faire moins de fautes.

Boudaoui (4): On a senti le joueur algérien emprunté physiquement, pas à son avantage et surtout pas forcément dans le rythme de la partie. Il a eu du mal pour effectuer les replis défensifs. Remplacé par Evann Guessand (46', 5,5), auteur d'une assez bonne entrée. Il a pesé sur la défense lorientaise et a provoqué le deuxième jaune de Jenz.

Gouiri (4): Bien sûr, on ne pourra pas lui enlever sa générosité. Il est toujours en mouvement et cherche toujours à sonner la révolte. Cependant, son deuxième penalty raté en l'espace de trois jours fait forcément tache. Avant cela, il rate un face à face avec Nardi, en se déchirant complètement au moment de la finition.

Delort (5): On a eu du mal à le trouver côté niçois, malgré une grosse combativité comme d'habitude. Il sent bien le coup sur la passe de Mendes mais il n'a pu conclure, se heurtant à la transversale.