Ligue 1 – 7ème j. | Les notes de Caen – Montpellier (2-2)

- Tour d'horizon du football sur Twitter - Continuez vers le bas pour l'article -

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Fajr (7) : Le meneur de jeu « style Pirlo » a été omniprésent ce soir pour son équipe. Au départ de toute les actions caennaises il est à l’origine du premier but du Stade Malherbe et c’est son coup-franc sur la barre qui amène le second. Il aurait pu être buteur mais le poteau de Lecomte en a décidé autrement. Définitivement la grande satisfaction malherbiste du début de saison.

Caen(4-2-3-1) :

 

Samba (5) : Pas décisif  mais pas coupable non plus. Très irrégulier depuis le début de saison, il réalise de bonnes choses ce soir sans être fantastique.

Arnougom (4) : Latéral gauche de formation, il retrouve le côté droit qu’il avait occupé lors de la première journée au parc des princes. Moins catastrophique ce soir, il n’en reste pas moins inexistant offensivement et très gêné par son pied gauche en phase défensive.

Guilbert (5,5) : Fidèle à lui même, il a mis beaucoup d’intensité dans son jeu ce soir. Replacé en défense centrale pour pallier aux absences il s’est montré assez à l’aise sur toutes ses interventions. On préfère quand même le voir apporter offensivement.

Baysse (5,5) : Du Baysse dans le texte, de l’impact physique, de l’abnégation et quelques sauvetages qui font sa marque de fabrique. Le patron de la défense caennaise livre un match honorable dans lequel son équipe prend deux buts sur corner.

Imorou (4) : Match difficile pour le latéral caennais. Dans son duel pour le poste avec M’Bengue il n’aura pas marqué de point ce soir. Offensivement inexistant et dépassé plusieurs fois défensivement.

Oniangué (6) : Le capitaine a été solide et a mis de l’impact physique au milieu. Un bon match tout en discrétion mais en efficacité. Prince Oniangué quoi…

Fajr (7) : Voir ci dessus

Beauvue (6) : Auteur de plusieurs centres dangereux sur son côté droit, il a été l’attaquant le plus remuant ce soir. A l’origine du premier but avec un centre repoussé. Sa vitesse, son jeu de tête et sa qualité de centre ont engendrés des dégâts dans la défense heraultaise.

Khaoui (5) : Un but et pas grand chose d’autre dans ce match. On sent la technique, le talent mais pas assez présent dans le jeu remplacé par Bammou auteur de l’égalisation.

Deminguet (4) : Le jeune caennais ne confirme pas les promesses de la saison dernière. Pas à l’aise offensivement sur ce côté gauche, il s’est appliqué mais n’a rien apporté. Remplacé par un Ninga remuant et revanchard.

Tchokounté (5,5) : Utile dos au but et dans le jeu aérien. Il n’est pas décisif ce soir mais reste usant pour les défenses.Techniquement surprenant, il sort un match correct.

 

Montpellier(5-3-2) :

 

Lecomte (5) : Assez peu de travail ce soir mais il est rassurant pour sa défense. Match correct sans exploit.

Pedro Mendes (4) : En difficulté dans son duel avec Tchokounté qui a pris le dessus physiquement.

Hilton (5) : Un bon match sobre et efficace pour le vétéran de la ligue 1 mais entaché par un expulsion en fin de match pour un geste involontaire mais dangereux.

Congré (5,5) : Jamais pris en défaut, la copie est presque parfaite. Son équipe prend deux buts, il n’y est pour rien.

Aguilar (5,5) : Actif sur son flanc droit, le côté gauche caennais n’a pas existé et a même été mis en difficulté.

Cozza (5) : Même si Beauvue a pris parfois le dessus sur lui, il rend une copie honorable pour ses 19 ans. Offensivement intéressant quand il a pris son couloir, une bonne surprise. A revoir…

Le Tallec (6) : Auteur d’un but sur corner et très présent au milieu de terrain à l’instar de ses deux compères Lasne et Mollet. Décisif!

Lasne (5,5) : Quel beau joueur! Techniquement sûr, l’ancien joueur d’Ajaccio sort un match plein.

Mollet (6) : Remuant, vif et technique, Mollet apporte la touche de créativité qui manquait aux heraultais l’an dernier. Progressivement, il s’affirme comme l’un des leaders offensifs de cette équipe remplacé par Laborde qui a tenté sans réussite.

Delort (6,5) : Il aurait pu être l’homme du match pour son retour à d’Ornano. Sous les sifflets du public caennais il s’est créé beaucoup de situations non concrétisées par maladresse. Quand même auteur d’un but qui récompense un match plein remplacé en fin de match par Skhiri quand Montpellier s’est retrouvé à 10.

Skuletic (5,5) : Solide et remuant sur le front de l’attaque, sa déviation de la tête sur un corner permet à Delort de marquer le premier but remplacé par un Sambia entreprenant et intéressant.

Karim Boumelit

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.