Accueil * Ligue 1 (FRA) * Ligue 1 – 6ème j. | Les notes de Strasbourg – Nantes...

Ligue 1 – 6ème j. | Les notes de Strasbourg – Nantes (2-1)

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Liénard (7,5) : Plus qu’un joker, l’arme fatale ! Sorti du banc à la mi-temps à la place de Djiku, il a réveillé un Strasbourg malade et inoffensif. Il a pris le leadership au milieu et Strasbourg a pris l’ascendant sur le match. Sa puissance, sa générosité, ses courses ont permis aux Strasbourgeois de squatter la surface nantaise, infranchissable avant le repos. Intenable, il a logiquement égalisé (66′) exploitant un ballon mal dégagé dans la surface.

Strasbourg (3-4-1-2)

Sels (6,5) : Encore une partie très solide du portier belge. Hormis le but encaissé sur une frappe à bout portant, il a affiché une belle maîtrise sur ses interventions.

Djiku (4,5) : Très fébrile ! Il a eu de grosses difficultés à se relancer et a accumulé du déchet technique. Défensivement, il a plutôt bien tenu son côté malgré quelques absences dans le placement. Remplacé dès la mi-temps par Liénard (7,5) : Voir ci-dessus.

Mitrovic (6) : La valeur sûre de la défense strasbourgeoise. Il a écarté les centres adverses de manière efficace et peu académique. Il a réalisé quantité d’interventions défensives sans toutefois réussir suffisamment souvent des relances propres.

L.Koné (5) : Ce fut loin d’être parfait pour lui avec une première période très inquiétante. Il a alterné mauvais placements et retards sur les débordements de Simon. Mais, après le repos, il a retrouvé de l’assise et s’est même montré intéressant offensivement.

Carole (5) : Défensivement, il n’a pas toujours apporté des gages de sûreté avec quelques approximations dans le placement. En deuxième période, il a profité du regain de forme de son équipe pour se montrer offensivement. Il a apporté une bonne aide en offrant une solution de passe sûre.

Bellegarde (5) : Une partie qui manque de relief en milieu. Fortement dominé dans le premier acte, il a longtemps été incapable d’amener le jeu vers l’avant. Acculé par la pression nantaise mais aussi très imprécis techniquement, il a été moins à la peine après le repos étant plus vif dans ses courses et plus précis dans ses passes.

I.Sissoko (5,5) : Il a beaucoup travaillé dans l’entrejeu pour récupérer le plus de ballons possible. Il a permis à son équipe de subir une pression défensive moindre et son influence a augmenté au fil du match. Par contre, dans l’utilisation du ballon, son déchet technique a été trop important.

Lala (4) : Quelle fébrilité défensive ! Il a montré une réelle passivité sur les incursions nantaises, étant très lent sur ses interventions voire même absent. Sur le but nantais, il a eu un réflexe de benjamin en se baissant devant la balle, offrant le but sur un plateau à Coulibaly.

Thomasson (5,5) : Loin d’être le plus mauvais milieu de son équipe, il a montré de la combativité et de l’abnégation. Si en première période, il a eu énormément de difficultés à faire avancer son équipe vers le but nantais, l’entrée de Liénard lui a fait du bien en seconde période. Il s’est montré plus juste et plus tranchant sur ses attaques. Mothiba a pris sa place (73′).

Da Costa (3,5) : Imprécis techniquement, il n’a pas été à la fête tout au long de la rencontre. Son entente avec Ajorque a été cataclysmique en première période. Après le repos, il a été l’un des seuls à ne pas augmenter son niveau de jeu et il a eu trop peu d’occasions devant le but.

Ajorque (6,5) : Revigoré ! Après une première période très décevante, il a réagi avec brio en seconde période. Très incisive, son pressing a posé des problèmes aux Nantais. Il a couvert une importance surface de jeu, ce qui a augmenté son influence sur le jeu de son équipe. Il s’est créé plus de situations et a finalement été récompensé d’un but sur penalty pour donner la victoire aux siens.

Nantes (4-4-1-1)

Lafont (5,5) : Un bon match de sa part. Il a été serein sur ses sorties et a réalisé quelques arrêts. Néanmoins, sa main n’a pas été assez ferme sur le but de Liénard (66′).

C.Traoré (6) : Une prestation pleine d’envie sur le plan offensif. Ses montées ont été très intéressantes, donnant des solutions de passes et de combinaisons pour ses partenaires de l’attaque. Ses débordements ont été très fréquents même s’il leur a manqué de la précision technique pour être plus menaçant. Appiah l’a remplacé (62′).

Pallois (6,5) : Difficile à franchir ! Il a réalisé une prestation sérieuse et a longtemps tenu sa défense malgré les assauts répétés des Alsaciens. Très fort dans le un-contre-un, il a aussi été plutôt précis balle au pied.

Girotto (5,5) : Il a réalisé plusieurs bonnes interventions mais un défaut a gâché sa copie. Il a manqué de proximité avec ses vis-à-vis laissant trop de libertés aux attaquants alsaciens. Si en première période cela n’a pas posé problème, Ajorque a ensuite bien su exploiter cette faille après le repos.

Fabio (5,5) : Plutôt correct. Il a abattu un travail sérieux dans la transition attaque-défense avec des courses solides et répétées. Néanmoins, il a été moins résistant défensivement après l’heure de jeu, laissant plus d’espaces aux Strasbourgeois.

Simon (5,5) : Une bonne entame de match puis le trou noir. Pendant les 45 premières minutes, il a amené de l’intensité et de la vitesse sur le côté gauche nantais profitant notamment des errements de Lala. Cela a permis à son équipe de mettre souvent le danger sur le but de Sels. Mais, après le repos, il a été bien plus discret face à la supériorité strasbourgeoise en milieu.

Abeid (4,5) : Caché, sans doute trop. Il a réalisé un match discret du début à la fin. Un nombre réduit de ballons touchés, peu de risques avec des passes faciles vers l’arrière ou sur le côté. Il a eu un déchet technique moins important que d’autres mais il a aussi fait peu de différences.

A.Touré (5) : Trop de déchet technique nuit à une performance plutôt intéressante pendant 50 minutes. Il a étouffé le milieu strasbourgeois par son pressing défensif et sa générosité mais l’entrée de Liénard l’a mis plus en difficulté par la suite.

Blas (6) : Une excellente activité ! Il a été un lien essentiel dans le jeu nantais par ses courses et ses transmissions avec une bonne couverture de terrain. Contrairement à certains de ses équipiers, son rythme n’a pas baissé en seconde période allant jusqu’à être à l’origine des principaux contres nantais. Par contre, il a eu un déchet trop important dans la passe.

Louza (5) : De belles fulgurances techniques mais ce fut un peu trop inconstant. Il n’a pas réussi à tenir le rythme toute la partie et il n’a montré que trop rarement sa capacité à bien combiner avec ses équipiers, à prendre les espaces. Il a aussi donné de sa personne en défense même s’il concède le penalty (sévère) du 2-1 en fin de match. Bamba a pris sa place (90′).

K.Coulibaly (6,5) : Un vrai poison ! Lentement mais sûrement, il a tissé sa toile dans la défense des Canaris. Avec son style parfois peu académique, il a pesé par ses décrochages et ses courses dans la latéralité. Près du but de Sels, il a souvent été en mesure de mettre en danger le portier belge grâce à son placement dans la surface. Logiquement, sa meilleure occasion a fini au fond des filets d’une frappe puissante (28′).

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Loading...