Ligue 1 - 6ème j. | Les notes de Strasbourg - Metz (3-0)

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)


Homme du match : Habib Diallo (7): Il avait une revanche à prendre sur les dirigeants Messins et il ne s'est pas fait prié pour profiter de l'apathie générale de la défense Lorraine et claquer un joli doublé.

STRASBOURG 5-3-2

Sels (6): Impérial sur le peu qu'il a eu à faire, il avait envie de participer à la fête et a réalisé notamment deux belles parades en fin de match.

Guilbert (6): A bien couvert son couloir et su limiter l'influence du remuant Yade.

Djiku (6): Très solide, il avait envie de manger ses adversaires et c'est ce qu'il a fait.

Nyamsi (6): Pour sa première, il s'est mis au diapason.

Le Marchand (6): Très bon match pour lui aussi.

Liénard (cap.) (6): Il a régné sur son couloir gauche et notamment été le détonateur du match en se procurant un pénalty logique dès le début de la partie. Il est l'âme de cette équipe.

Aholou (6): Il a rayonné au milieu en s'imposant sur la plus grande partie de ses duels.

Bellegarde (6): Il a également remporté la bataille au milieu.

Thomasson (6): Le meneur de jeu Alsacien a livré une nouvelle prestation de haut vol contre ses adversaires préférés, ponctué d'une nouvelle passe décisive en prime.

Ajorque (7): Buteur sur pénalty, infatigable dans son travail de harcèlement, il a énormément pesé sur la défense messine. Un exemple de combativité et d'abnégation.

FC Metz : 5-4-1

Oukidja (3): Il a précipité la débâcle des mosellans en fauchant Liénard inutilement dès le début de la partie. Fébrile que ce soit sur sa ligne ou dans son jeu au pied.

Centonze (3): Timoré, sans énergie, il a peu débordé et mal centré quand il en a eu l'occasion. En réel manque d'inspiration et de motivation.

Bronn (c) (3): Mangé par Diallo sur ses deux buts. Il est l'illustration même de la différence de comportement des deux équipes.

Kouyaté (4): Pas plus brillant que les autres. Ajorque lui a vraiment fait mal.

Udol (4): Toujours aussi peu convaincant dans ce rôle, il a beaucoup souffert.

Yade (5): Meilleur grenat de la partie, il a eu le mérite de beaucoup essayer.

Pajot (2): Pertes de balles scandaleuses, des passes risibles, débordé par la fougue Strasbourgeoise, sa sortie à la mi temps ne trompe pas.

Maïga (3): Egalement sorti à la mi-temps, à l'image de Pajot, il n'a pas brillé, pire il a semblé errer sans but pendant 45 minutes.

Sarr (3): En manque total d'inspiration, il ralentit le jeu de son équipe en plus de montrer de graves lacunes défensives, à moins que ce soit une question d'envie ?

Niane (3): Techniquement pas au niveau, il est également resté aux vestiaires à la mi-temps. Remplacé par Gueye qui a su se mettre un poil plus en valeur.

De Préville (4): Beaucoup d'envie mais pas encore les jambes pour aider son équipe, il a raté beaucoup trop de choses et ne s'est pas non plus créé d'occasion.