Ligue 1 - 6ème j. | Les notes de Stade de Reims - FC Lorient (0-0)

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)


Homme du Match : Jenz (7.5) : Sous pression en première période, son équipe touche peu le ballon mais il tient la baraque Lorientaise avec de superbes et nombreuses interventions. Précieux dans la sortie de balle, il sort de plusieurs prises à deux menées par les hommes d'Oscar Garcia. Autant sur Ekitike à la 38ème, sur Van Bergen à la 64ème, ou bien sur l'entrant Donis à la 89ème notamment, il a su faire le geste juste au moment où il le faut pour empêcher une occasion Rémoise.

 

Stade de Reims (3-4-3)

Rajkovic (6.5) : Pas beaucoup de travail en première période mais de bons et longs dégagements sur ses attaquants, il cherche à de nombreuses reprises la profondeur après sa presque-passe décisive pour Ekitike en tout début de match, but qui sera finalement refusé. En seconde, il effectue deux arrêts importants, peu évidents mais pas toujours académiques.

Abdelhamid (6.5) : Très solide et rugueux au marquage sur Terem Moffi qui n'a pas vu le jour, il parvient à le contenir en utilisant du jeu au corps comme à la 26ème sur ce même Moffi. Une intervention très juste sur celui-ci en point d'orgue d'un match réussi.

Faes (6) : Il est mis en difficulté à plusieurs reprises comme à la 37ème minute, et parfois en manque de bonnes idées sur sa relance, à nuancer toutefois puisqu'il réalises de bonnes transversales pour ses attaquants.

Gravillon (5.5) : Lui aussi manque d'idées sur ses relances et souvent à la peine sur ses interventions défensives comme à la 20ème minute où il pourrait largement éviter le contact.

Konan (6.5) : Il répète les montées intéressantes sur son aile, s'essaie à la frappe et chauffe les gants d'un Nardi qui se rassure par la même occasion des suites d'un début de match périlleux (30ème). Malin, il ne se fait pas berner sur une tentative intéressante de grand pont au retour des vestiaires.

Matusiwa (5.5) : Il intercepte beaucoup de mauvais ballons Lorientais manquant de précision tout comme son homologue au milieu, et réalise une bonne intervention sur Laurienté à la 23ème. Il manque cependant son tacle à la 67ème sur Abergel et prend un jaune.

Munetsi (4.5) : Parfois trop rugueux sur ses interventions à l'image du jaune qu'il prend en tout début de match, il rate aussi une frappe sur laquelle il doit au moins cadrer quelques minutes plus tard. Il tente un lob en glissant plus qu'audacieux ensuite. Un match très moyen heureusement sauvé par quelques bonnes interceptions sur des passes Lorientaises trop peu précises, et fort logiquement remplacé par Berisha à l'heure de jeu.

Foket (5) : Moins visible que Konan, il contribue défensivement à tenir le résultat en réalisant de bons replis.

Kebbal (6) : Il arrose à plusieurs reprises les 9 500 supporters de Delaune de son talent, en dribble, en passes, en contrôles, mais avec un peu de déchet. On appréciera beaucoup sa capacité à ne pas simuler dans la surface où beaucoup l'aurait fait, mais frôle parfois la naïveté comme avec Abergel où il pourrait se laisser tomber et obtenir un coup-franc proche du poteau de corner. Replacé par Moreto Cassama à la 76ème.

Ekitike (7) : Il commence cette partie sur les chapeaux de roues par un très beau but mais refusé de peu pour un retour de position de hors-jeu. Encore très complice avec ses deux camarades de devant, Kebbal et Van Bergen, il sait servir ses partenaires dans de bonnes conditions après avoir fait de bonnes différences. Auteur même de quelques récupérations (47ème). Remplacé par Koffi à la 60ème.

Van Bergen (7.5) : Très remuant et posant de gros problèmes à la défense des Merlus, il touche beaucoup de ballons et tente soit des bonnes frappes (64ème), ou plus souvent des centres (25ème, 27ème, 54ème). Manquant souvent de trouver ses partenaires, on portera plus volontiers la faute sur ces derniers que sur l'ancien d'Heerenveen qui n'a pas démérité. Remplacé par Donis à la 76ème.

FC Lorient (5-3-2)

Nardi (6) : Il s'est fait peu tout seul sur une sortie au poings au quart d'heure de jeu, frôlant le CSC, mais n'a pas eu non plus beaucoup de travail sur des frappes rémoises trop imprécises. Il est ensuite auteur de bons arrêts pour son équipe, toujours aussi précieux que depuis le début de saison pour les Merlus.

Le Goff (5) : Il ne monte pas assez et préfère tout au long de son match repasser par ses centraux au lieu d'aller provoquer son vis-à-vis au duel.

Jenz : Voir ci-dessus.

Laporte (5.5) : Il aurait pu se servir de sa bonne frappe de loin pour inquiéter les Rémois mais a trop peu souvent utilisé cette arme. Défensivement brouillon, comme à la 75ème.

Mendes (4.5) : Celui qui jouait la saison dernière sur le flanc droit de la défense n'a pas assez pris l'espace pour faire le lien entre sa défense et un Igor Silva très haut sur le terrain. Il peut aussi jouer plus vite avant que des espaces intéressants se referment (16ème).

Silva (6) : Il a voulu tirer ses coéquipiers vers l'avant (parfois trop) par un placement très haut sur le terrain mais trop peu servi par ses camarades alors qu'il essaie de se démarquer et de s'excentrer.

Monconduit (5) : A l'image de ses coéquipiers, il a eu le ballon sur les 45 premières minutes mais n'a pas su quoi en faire. En début de deuxième période il tente plus de choses à l'image de sa très belle sortie de balle à la 52ème ou sa frappe dangereuse à la 58ème. Remplacé ensuite par Diarra à la 70ème.

Lemoine (5.5) : Très présent dans le jeu de son équipe, il la sauve quelquefois comme sur Van Bergen avec un bon retour sur lequel on peu admirer toute son expérience. Il a manqué toutefois de prises d'initiatives, jouant souvent trop court. Remplacé sous de très copieux sifflets par Bourlès à la 87ème.

Abergel (5.5) : Peu de différences faites balle au pied mais important dans le repli défensif, trop sur le reculoir lorsque les locaux contrôlaient le ballon en première période.

Laurienté (4.5) : Peu de ballons ni de prises d'initiatives, un match difficile face au rideau défensif Rémois qui lui laisse autant d'espaces qu'à Terem Moffi. Plus d'espaces lui sont laissés en seconde partie et jusqu'à son remplacement, mais ne les exploite pas toujours au mieux. Remplacé par Le Fée à la 70ème.

Moffi (3.5) : Absolument transparent en première période, marqué à la culotte par Abdelhamid qui ne lui a pas laissé quoique ce soit. Marqué ensuite par Faes qui lui laisse un peu plus de place mais ne parvient jamais à prendre une initiative quelconque, et remplacé par Grbic à la 76ème.