Ligue 1 - 6ème j. | Les notes de OM - Rennes (2-0)

Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)


Homme du match : Guendouzi (6,5) :

Impressionnant dans l’entre-jeu, l’international français a récupéré un grand nombre de ballons dans le camp adverse. Il poursuivit avec de bons décalages pour Payet ou Konrad de la Fuente sur le côté gauche. Remplacé par Gerson à la 77e.

 

 

Marseille (3-4-3) :

Lopez (5,5) : Une nouvelle fois préféré à Steve Mandanda, le portier prêté par la Roma a réalisé un second clean-sheet en trois rencontres. De quoi peut-être donner de la crédibilité à son recrutement.

Peres (6) : Très peu de montées dans le camp adverse de la part du Brésilien, qui a néanmoins été irréprochable défensivement parlant puisque les principales actions rennaises ne sont pas venues de son côté.

Balerdi (6) : Premier relanceur de son équipe, il a donné de bons ballons à ses milieux de terrain. De plus, il a coupé des passes qui auraient pu déboucher sur de chaudes occasions.

Saliba (6,5) : Impérial dans les duels, le joueur prêté par Arsenal a fait parler son sens de l’anticipation en mettant fin à de nombreuses percées adverses.

Konrad (5) : Moins percutant que lors de ses premiers matchs sous ses nouvelles couleurs, l’Américain a apporté assez peu de fantaisie et de danger le long de la ligne de touche. Remplacé par Harit à la 59e. Buteur pour la première fois sous le maillot de l’OM dix minutes après son entrée en jeu.

Guendouzi (6,5) : Voir ci-dessus.

Gueye (6,5) : Difficile de rivaliser d’un point de vue physique avec l’ancien havrais, ce dernier a tout bonnement été irréprochable au niveau du rond central.

Lirola (6,5) : Son travail de dédoublement sur le côté avec Ünder, ainsi que ses replis défensifs pour suppléer Saliba sont à souligner. Voilà pourquoi l’OM a fourni autant d’efforts pour l’arracher à la Fiorentina cet été. Remplacé par Kamara à la 77e.

Payet (6) : De retour dans le Xl de départ, le Réunionnais a abusé de longs ballons à destination du jeune Dieng. Son influence dans le jeu a été totale, un retour qui fait du bien à l’OM donc.

Dieng (6,5) : Après son doublé la semaine dernière face à Monaco, Sampaoli décida d’aligner à nouveau l’attaquant formé à Diambars au Sénégal. Il a proposé quelques appels en début de match, mais s’est éteint petit à petit à partir de la 25e minute. Au retour des vestiaires, il recommença de la meilleure des manières avec un but à la 48e. Remplacé par Luis Henrique à la 77e.

Ünder (5,5) : L’international turc continue sur sa lancée avec une bonne prestation face à des Rennais qui avaient du mal à défendre sur l’ailier. Ses dribbles ont été percutants dans les 20 derniers mètres. Dommage est-il qu’il ait parfois oublié Pol Lirola qui lui apportait du soutien dans son dos. Remplacé par Rongier à la 69e.

 

Stade Rennais (4-3-3) :

Gomis (5) : Sous la pression marseillaise, le gardien breton a dû sortir le grand jeu pour stopper les frappes des attaquants adverses. Un peu plus friable en deuxième mi-temps, notamment sur le but d’Amine Harit.

Meling (5,5) : Généreux au niveau des efforts fournis pour proposer des solutions offensives, le Norvégien essayait de centrer mais était constamment en échec face au pressing adverse. Remplacé par Truffert à la 88e.

Aguerd (5,5) : Patron de cette défense bretonne, le numéro 6 a repoussé bon nombre de ballons qui arrivaient à mi-hauteur. Il tenta tant bien que mal de combler les lacunes de son coéquipier Loïc Badé.

Badé (4,5) : Quelques fois à la limite lorsque les ballons transitaient dans sa surface, le défenseur central était trop passif sur les centres marseillais ; exemple à l’appui avec le but concédé en début de seconde mi-temps. Remplacé par Omari à la 88e.

Traoré (5) : Un match correct de la part de l’arrière-droit malien qui a bien cadré Konrad tout au long de la rencontre. Sa seule erreur est commise à la 71e où il a été pris à défaut par l’appel d’Harit. Remplacé par Assignon à la 77e.

Tait (5,5) : De bonnes récupérations suivies par des remontées de balles toutes aussi intéressantes. Il a transmis de bons ballons dans la profondeur à ses deux attaquants, qui n’auront malheureusement pas toujours bien joué le coup.

Santamaria (4,5) : Trop timide, le joueur passé par Angers a semblé en grandes difficultés face aux marseillais qui le pressaient excellemment bien. Un match où il a donc été en dedans en somme.

Bourigeaud (5,5) : Meilleur joueur de champ du Stade Rennais, il a distillé d’excellents ballons à ses attaquants et à ses latéraux lorsque ces derniers faisaient l’effort de se projeter. Le seul bémol à mettre à son actif serait peut-être que ses corners n’aient pas été suffisamment travaillés.

Ugochukwu (4) : Le très jeune joueur de 17 ans a eu du mal à s’opposer à son homologue marseillais, Pape Gueye. Il a accompagné Tait pour combiner dans le camp olympien. Remplacé par Abline à la 77e.

Guirassy (4,5) : Cela fut laborieux pour l’attaquant rennais qui a dû évoluer en contres aujourd’hui. Des approximations dans le dernier geste, à l’image de son tir raté sur le centre de Laborde (34’). Remplacé par Sulemana à l’heure de jeu.

Laborde (5) : Suite à la forte domination adverse, l’ex-joueur bordelais n’a touché que très peu de fois le ballon. Ce qui explique en partie pourquoi il n’a pas eu d’occasions à se mettre sous la dent.

Romain Caballero.