Accueil * Ligue 1 (FRA) * Ligue 1 – 6ème j. | Les notes de OL –...

Ligue 1 – 6ème j. | Les notes de OL – PSG (0-1)

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.

Homme du match : Neymar (7) : lui aussi a posé beaucoup de problème à la défense lyonnaise. Sa qualité technique hors pair fait que les lyonnais essaient toujours d’empêcher les transmissions en sa direction. Il s’est essayé plusieurs fois à la frappe sans réussite, même s’il a buté sur un bon Lopes en première mi temps. Il s’appuis bien sur Choupo-Moting pour créer des décalages. Aussi, il a fait des efforts défensifs notables. Dans les toutes dernières minutes du match, il vient débloquer la situation en éliminant Tete d’une manière extraordinaire. C’est encore lui qui vient sauver les hommes de Tuchel et valider, par les trois points, une bonne performance parisienne dans l’ensemble. Il est remplacé en fin de match par Kurzawa.

Olympique Lyonnais (3-5-2)

Lopes (5,5) : il s’illustre d’entrée de match en remportant un duel face à Choupo-Moting. À la 22′ aussi il répond présent face à Neymar. Tout au long du match il est resté concentré et a repoussé d’autres tentatives parisiennes. Le but qu’il concède en fin de match n’est en rien de sa faute tellement le ballon est parfaitement placé. 

Marcelo (4,5) : match épuisant pour lui qui s’est souvent retrouvé en un contre un face à Neymar. Il a subi et a commis trop de fautes, sans recevoir de carton, ce qui lui a permis de rester agressif. Il a réussi à repousser l’attaquant parisien et lui a laissé peu de solutions de frappes. Il est remplacé par Tete à la 74′.

Andersen (5,5) : lui qui était souvent en difficulté depuis le début de la saison s’est montré impérial ce soir notamment en première période. Il a réussi à se jouer de Choupo-Moting et a repoussé de nombreuses occasions parisiennes.

Denayer (5) : Di Maria s’est souvent ré-axé et il n’a jamais eu de vrais travaux défensifs directs. Souvent dans l’anticipation, il est toutefois resté concentré et s’est mué en premier relanceur. En seconde il est apparu en plus grande difficulté lorsque Choupo-Moting est venu le titiller. 

Koné (5,5) : maladroit sur ses centres en tout début de match, Koné a joué les bons coups offensifs mais il s’est montré trop imprécis techniquement. Il se rend toutefois très disponible sur son coté gauche et ne rechigne pas d’efforts. 

Dubois (5) : présent sur le coté droit, on l’a beaucoup moins vu offensivement, chose à laquelle il n’est pas habitué. Il a réussi à bien défendre mais on ne l’a pas vraiment senti en confiance. 

Mendes (6) : meilleur lyonnais du milieu de terrain ce soir, le Brésilien a réussi à empêcher un grand nombre de transmissions. Il a récupéré et repoussé plusieurs attaques et a toujours essayé de se projeter vers l’avant. Précieux à la récupération donc, il a aussi essayé d’animer le jeu offensif, sans réussite toutefois. Il est remplacé à la 88′ par Traoré

Reine-Adelaïde (5,5) : il a confirmé ses bons premiers matchs sous ses nouvelles couleurs. Rapide et dynamique, il a été l’élément déclencheur des offensives lyonnaises mais la domination parisienne au milieu de terrain ne lui a pas permis de faire ce travail assez souvent. Il est remplacé par Tousart pour le dernier quart d’heure du match.

Aouar (4) : il avait beaucoup à prouver ce soir suite à son non-titularisation en Ligue des Champions cette semaine. Il a vite été en difficulté dans ce match à l’image du milieu de terrain lyonnais et il est aussi apparu fatigué rapidement dans ce match. Il n’a jamais trouvé de solutions et s’est montré trop approximatif dans ses transmissions. Même s’il s’est montré d’un léger meilleur niveau en seconde mi temps, ce n’est pas assez pour le niveau du vrai « Aouar ».

Depay (3) : il a été associé avec Dembélé devant mais il a plus décroché que son partenaire. Dans une position de meneur, il n’a pas toujours fait les bons choix. Nonchalant et trop imprécis, il a fait perdre un nombre conséquent de ballons à son équipe qui auraient pu s’avérer importants. Trop peu inspiré devant il n’a rein proposé pour essayer de faire vibre le parc OL.

Dembélé (5,5) : il a moins pesé sur la défense parisienne que sur les autres défenses du championnat. Il s’est essayé quelques fois à la frappe mais sans réussite. En seconde mi temps, ses déviations et son jeu en pivot ont été plus intéressants et bénéfiques pour son équipe. Il a fait beaucoup d’efforts même si on a senti qu’il pouvait en faire plus encore s’il en avait eu la possibilité.

Paris Saint-Germain (4-3-3)

Navas (5) :sérieux en début de match, il a bien anticipé les frappes lyonnaises lors des dix premières minutes. Sa première période s’est ensuite calmé pour finir très tranquille, et ce jusqu’à la fin du match. 

Silva (7) : très gros match de la part du capitaine parisien ce soir. Il s’est joué de Dembélé, joueur pourtant en confiance depuis le début de la saison et redoutable attaquant. Bon dans les airs également, il a bien anticipé les déplacements du lyonnais et s’est rarement trompé dans ses interventions. Son retour défensif sur Dembélé à la 89′ est remarquable.

Diallo (6) : souvent au duel avec Reine-Adelaïde, le jeune défenseur parisien a bien défendu sur cet adversaire. Il ne s’est pas jeté et a bien anticipé les déplacements de la recrue lyonnaise. Il a toutefois écopé du premier carton jaune du match en première période pour une faute sur Dembélé. En seconde, il est resté tout autant sérieux et a même été décalé sur le couloir gauche après l’entrée de Kimpembe.

Meunier (5) : absent défensivement face à Koné, il a apporté offensivement. Il s’est montré décisif dans certains gestes défensifs comme à la 25′ et sa récupération de ballon sur Depay qui partait au but. Souvent servi haut sur le couloir droit, ses centres ont trop peu de fois trouvé preneurs, chose anormale à ce niveau. 

Bernat (5) : offensivement, il a apporté comme souvent. En revanche il a parfois été en retard défensivement lorsque Reine-Adelaïde est venu suppléer Dubois. En seconde mi-temps, il a souvent été à court de solutions et surtout d’inspirations. Il s’est donc fait remplacer par Kimpembe à la 73′.

Marquinhos (5,5) : dans ce poste qu’il a apprivoisé, il a réussi à lire les mouvements et les déplacements de Depay qui essayait de tourner autour de lui. Bon dans les airs lui aussi, il a essayé de tourner le jeu avec des transversales précises et efficaces. 

Gueye (5,5) : moins actif que contre le Real, le milieu de terrain parisien est tout de même resté dans le même registre : récupération agressive et relance propre. Il a plus souvent évolué sur le coté gauche pour venir aider Bernat. 

Herrera (5) : il a évolué dans la même situation que Gueye mais du coté droit. Il a beaucoup combiné avec Meunier et a joué plus haut sur le terrain. Il s’est retrouvé plusieurs fois dans la surface lyonnaise, mais n’a pas réussi à apporter du danger. Il disparait peu à peu du match et se fait donc logiquement remplacé par Verratti à la 73′.

Di Maria (6) : véritable maître à jouer de ce PSG, toutes les actions offensives passent par lui. Il a essayé de combiner avec Neymar, parfois peut être trop, mais cela a le mérite de créer des automatismes entre les deux. Il est même le passeur décisif sur l’unique but du match, sur ce même Neymar.

Neymar (7) : voir ci-dessus.

Choupo-Moting (5) : match plus compliqué que ceux dans lesquels il avait brillé en début de saison pour lui ce soir. Face à une défense regroupée et physique, il a certes réussi à jouer en pivot mais ce fut compliqué pour être à la réception des centres. En seconde période, ses déviations ont été plus précises et il a plus pesé sur la défense de Lyon.

Nathan Themines.

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.
Loading...