* Ligue 1 (FRA) *

Ligue 1 - 6ème j. | Les notes de OL - OM (1-1)



Nous recrutons !
Vous souhaitez devenir rédacteur pour HdM et suivre l'équipe de votre choix ? Vous avez une bonne expression écrite, bonne orthographe, et êtes un passionné de foot ?
N'hésitez plus ! Rendez-vous ICI (le lien s'ouvrira dans un nouvel onglet)

Homme du match : Bard (6,5) :

Parfois quelque peu brouillon, c’est toutefois grâce à un de ses débordements qu’il obtient un penalty. Son manque de justesse ne peut, en aucun cas, lui enlever l’énergie dépensée avec ses nombreuses montées. Particulièrement bon face à Thauvin.

 

Lyon (4-2-3-1) :

Lopes (4) : Les marseillais n’ayant presque jamais été dangereux offensivement, il est trop court sur l’une de leurs rares tentatives.

Bard (6,5) : Voir ci-dessus.

Denayer (5,5) : Sans avoir été mis en danger, le Belge s’est tout de même fait éliminer trop facilement par Thauvin au quart d’heure de jeu. Hormis cela, il a été vigilant pour couvrir ses arrières.

Marcelo (6) : Sans problème aucun en défense, le brésilien s’est régalé dans les duels face à Benedetto. Ses relances étaient de très bonnes qualités pour orienter le jeu de son équipe. Sorti sur blessure au niveau de l’épaule, à cinq minutes du terme, c’est Diomandé qui le remplaça, au détriment d’Andersen.

Dubois (5,5) : En difficulté face à Amavi, le joueur passé par le FC Nantes aura tout de même eu les opportunités d’adresser des centres dangereux qui trouvèrent, pour la plupart, des coéquipiers disponibles.

Caqueret (5,5) : Revenant de blessure, le jeune Français a fait parler son intelligence en transmettant parfaitement ses ballons, ce qui facilita ipso facto les mouvements lyonnais dans le camp adverse. Remplacé par Guimaraes à la 69e.

Mendes (5,5) : Second poteau... Sur le poteau ! L’ancien lillois a failli donner l’avantage aux siens en reprenant un centre de Depay mais sa frappe trouva le montant gauche de Mandanda. Physiquement très bon puisqu’il gagna un bon nombre de duels dans l’entre-jeu.

Cornet (5,5) : Il a bien combiné sur son côté gauche avec Bard, ce qui rendit le match de Sakai plus compliqué. Sa vitesse a été son principal atout, surtout lorsque Aouar le lança dans la profondeur. Remplacé par Depay à la 69e.

Aouar (6) : Sa montée en puissance au fil du match a réellement débuté lorsqu’il inscrit son penalty peu avant la demi-heure de jeu. Il a été dangereux de par ses passes précédant chacun des tirs lyonnais.

Toko-Ekambi (5) : Il s’est heurté à la bonne défense d’Amavi. Il s’est particulièrement mis en évidence suite aux corners gagnés par ses coéquipiers. Cependant, cela lui est arrivé à quelques reprises de gêner Kadewere. Remplacé par Cherki à la 84e.

Kadewere (5) : L’ancien havrais a bel et bien pensé ouvrir son compteur but avec l’OL cette saison en Ligue 1, mais une fois encore, la VAR intervint pour annuler son but. Un match où le zimbabwéen tenta souvent sa chance sans pour autant réussir à tromper Mandanda. Remplacé à la 77e au profit de Moussa Dembélé.

 

Marseille (4-3-3) :

Mandanda (6,5) : Pas loin de sortir le penalty d’Aouar où il effleura le ballon, il enchaîna parade après parade pour repousser les quelques tirs cadrés des Gones.

Amavi (6) : Solide sur ses appuis, l’arrière-gauche a souvent remporté ses duels contre Toko-Ekambi. Sa défense dans sa propre moitié de terrain a été de bon niveau, il aura été le meilleur défenseur de son équipe.

Caleta-Car (4) : Beaucoup trop passif sur l’ensemble de la rencontre, le jeune défenseur croate a été bien trop médiocre, voire mauvais, pour réellement empêcher les hommes de Rudi Garcia de se créer des occasions.

Alvaro (4) : L’Espagnol marche légèrement sur Bard qui avait pourtant raté son dribble, et l’arbitre décida de siffler penalty à la 28e. Décision contestable, mais qui a son incidence et cela gâche évidemment la prestation de l’ancien joueur de Villareal.

Sakai (4,5) : L’international nippon a laissé beaucoup trop d’espaces dans son dos, mais est parfois bien revenu. Il connut bien trop de difficultés à défendre face à un Cornet remuant, mais également face à Melvin Bard qui multipliait les courses dans le camp phocéen.

Rongier (6) : Son importance a été capitale, surtout lorsque l’OM s’est retrouvé à jouer à dix contre onze. Il est celui qui est revenu le plus souvent dans les pieds de ses adversaires afin d’annihiler leurs occasions.

Kamara (5,5) : Bien moins présent au milieu qu’à l’accoutumée, le joueur issu du centre de formation marseillais a essayé de repousser le danger ; même si cela était parfois de manière pas très académique. Remplacé par Gueye à l’heure de jeu.

Sanson (5) : Énormément d’efforts en infériorité numérique, il a régulièrement été pris au marquage par les milieux Aouar et Mendes qui le pressaient de manière incessante.

Payet (3,5) : Il ouvrit le score d’une frappe d’une précision inégalable, au ras du poteau, et imparable pour Lopes. Il est exclu une minute plus tard suite à une semelle sur la cheville de Dubois, après que l’arbitre ait consulté la VAR.

Benedetto (2) : Trop esseulé à la pointe de l’attaque marseillaise, Pipa Benedetto n’a pas pu se montrer dangereux ce soir tant il n’a jamais été en situation favorable pour tenter quoique ce soit. Remplacé par Radonjić à la 61e.

Thauvin (5,5) : Auteur d’une belle chevauchée à la 18e éliminant deux lyonnais avant de transmettre à Payet qui conclut cette action rondement menée. Suite à l’exclusion de ce dernier, il dut s’occuper des coups de pied arrêtés, ce qu’il fit moins bien que le réunionnais. Remplacé par Lopez à la 75e.

Romain Caballero.

Fermer
Fermer